Myoch'ŏng - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Myoch'ŏng.

Myoch'ŏng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Myoch'ŏng
Biographie
Décès
Nom dans la langue maternelle
妙淸Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religion
Grade militaire
Général (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Myoch'ŏng (en coréen : 묘청) est un moine bouddhiste coréen de la période Koryŏ, mort en 1135. Figure importante du bouddhisme coréen, et très influent auprès de familles aristocratiques, il s'oppose à la monté en puissance du confucianisme à la même époque, qu'il accuse de saper les fondements de la société coréenne.

Disant se baser sur la lecture de forces telluriques, i cherche à faire transférer la capitale coréenne de Kaesŏng à P'yŏngyang, et pousse le roi Injong à déclarer la guerre à la dynastie Jin. Face au refus de celui-ci, Myoch'ŏng mène une révolte infructueuse en 1135, réprimée par Kim Pusik[1]. Celle-ci est très suivie par l'aristocratie, assez mécontente du pouvoir royal. Suite à sa révolte, et afin d'apaiser les familles aristocratiques qui le soutenaient, il est décidé d'augmenter le nombre de membres dans les différents conseils de l'administration[1].

Sources

Références

  1. a et b Michael J. Seth 2010, p. 89

Bibliographie

  • (en) Michael J. Seth, A History of Korea : From Antiquity to the Present, Lanham, Md., Rowman & Littlefield Publishers, , 552 p. (ISBN 978-0-7425-6715-3). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Myoch'ŏng
Listen to this article