Neunkirchen (Sarre) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Neunkirchen (Sarre).

Neunkirchen (Sarre)

Neunkirchen

Héraldique
Administration
Pays
Allemagne
Land
 Sarre
Arrondissement
(Landkreis)
Neunkirchen
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
10
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Jürgen Fried
Partis au pouvoir SPD, CDU, Alliance 90 / Les Verts, FDP, Die Linke
Code postal 66511-66540
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
10 0 43 114
Indicatif téléphonique +49-6821
Immatriculation NK
Démographie
Population 46 469 hab. ()
Densité 619 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 21′ 00″ nord, 7° 10′ 00″ est
Altitude 252 m
Superficie 7 508 ha = 75,08 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sarre
Neunkirchen
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Neunkirchen
Liens
Site web www.neunkirchen.de

Neunkirchen (en Sarrois Neinkerje et Neinkeije, aussi nommée en français Neuféglises) est une ville d'Allemagne située en Sarre sur la Blies. Avec environ 46 400 habitants, elle est la deuxième ville du Land après Sarrebruck (située à 20 km au sud-ouest).

Géographie

Histoire

Appartenances historiques

Comté de Sarrebruck 1281-1391
Nassau-Sarrebruck
1391-1797
République cisrhénane
(Sarre) 1797-1802
 République française
(Sarre) 1802-1804
Empire français
(Sarre) 1804-1813
Royaume de Prusse
(Grand-duché du Bas-Rhin) 1815-1822
Royaume de Prusse
(Province de Rhénanie) 1822-1918
République de Weimar
1918-1920
Territoire du bassin de la Sarre
1920-1935
 Reich allemand 1935-1945
Allemagne occupée
1945-1947
Protectorat de Sarre
1947-1956
Allemagne
1956-présent

La colonisation la plus ancienne date d'environ 700 ans avant notre ère. En ce temps, on exploitait déjà du charbon dans la région de Neunkirchen.

Le quartier le plus ancien est Wiebelskirchen, qui fut mentionné pour la première fois en 765. Ce nom constitue le toponyme chrétien le plus ancien de la Sarre ; on dit qu'un Franc qui s'appelait « Wibilo » construisit une église (Kirche) sur son terrain. Le nom Neunkirchen (« église neuve ») fut mentionné pour la première fois en 1281. Neunkirchen appartenait aux princes de Nassau-Sarrebruck. Ils construisirent deux châteaux dans les bois. Le premier château fut détruit durant une guerre, le deuxième pendant la révolution.

En 1593, la première forge fut construite dans la vallée de la Blies. Les gisements carbonifères locaux, conjointement avec la minette lorraine, constituèrent la base du développement d'une industrie sidérurgique. L'industrialisation de Neunkirchen était liée à la famille von Stumm-Halberg. Ceux-ci possédèrent la forge dès 1806. En 1922, Neunkirchen obtint le statut de ville.

Le 10 février 1933, l'énorme explosion d'un gazomètre tua 68 hommes, en blessa 190 et détruisit beaucoup de maisons. Un bombardement aérien détruisit les trois-quarts du centre-ville le 15 mars 1945.

Le déclin des industries sidérurgiques a sévèrement touché Neunkirchen : en 1968, la dernière mine de charbon fut fermée et, en 1982, les hauts fourneaux fermèrent, à l'exception du laminoir. De ce fait, la ville occupait alors la première place dans les statistiques allemandes concernant le chômage.

Entre-temps, la ville s'est reprise. Aujourd'hui, Neunkirchen dispose d'un grand centre commercial (le « Saarpark-Center ») ; la ville est devenue une ville commerçante attirant une vaste clientèle.

Quelques parties des hauts fourneaux ont été préservées en tant que monument industriel.

Neunkirchen est la ville natale d'Erich Honecker, ancien président de la RDA.

Lieux et monuments

  • Monument « Der Eisengießer » (fondeur de fer) au Hüttenberg.
    Monument « Der Eisengießer » (fondeur de fer) au Hüttenberg.

Städtische Galerie Neunkirchen

La Städtische Galerie Neunkirchen présente depuis les années 1990 chaque année des expositions temporaires sur l'art contemporain. Elle possède sa propre collection depuis 2005, après que l'historien de l'art Wolfgang Kermer, né à Neunkirchen, lui ait présenté plus de 300 œuvres d'art de sa possession sous le titre « Rencontres de Stuttgart » . Ce don a été enrichi par Wolfgang Kermer en 2010 et 2011[1], notamment en faisant don de la remarquable œuvre graphique de Fritz Arnold (Maler) (de), né à Neunkirchen, et qui, en plus de son activité principale de mineur et porion dans une mine de charbon en Sarre, était autodidacte en tant que peintre et graphiste[2].

Sport

La ville dispose de nombreuses installations sportives, dont l'Ellenfeldstadion, le stade de la principale équipe de football de la ville, le Borussia Neunkirchen.

Notes et références

  1. Schenkung Wolfgang Kermer: Bestandskatalog. Städtische Galerie Neunkirchen. [Katalog: Wolfgang Kermer; Nicole Nix-Hauck] Neunkirchen 2011, (ISBN 978-3-941715-07-3)
  2. Wolfgang Kermer: Fritz Arnold: Das grafische Werk 1917–1920. Mit einem Vorwort von Nicole Nix-Hauck und einem Beitrag von Nina Pirro. Herausgegeben von der Städtischen Galerie Neunkirchen aus Anlass der Schenkung und Ausstellung « Fritz Arnold: Das grafische Werk 1917-1920 » , Juni/August 2010. M & G Medienagentur und Verlag, Saarbrücken 2010, (ISBN 978-3-941715-03-5)

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Neunkirchen (Sarre)
Listen to this article