Nickel Ashmeade - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Nickel Ashmeade.

Nickel Ashmeade

Nickel Ashmeade

Nickel Ashmeade lors des Jeux olympiques de 2016
Informations
Disciplines 100 m, 200 m
Nationalité
Jamaïcain
Naissance (31 ans)
Lieu Ocho Rios
Taille 1,83 m (6 0)
Poids 77 kg (169 lb)
Entraîneur Lance Brauman
Records
• 100 m : 9 s 90 (2013)
• 200 m : 19 s 85 (2012)
•Codétenteur du record du monde du relais 4 × 200 m (2014)
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Championnats du monde 2 - -
Ligue de diamant 1 2 -
Champ. du monde de relais 3 1 1

Nickel Ashmeade (né le à Ocho Rios) est un athlète jamaïcain spécialiste des épreuves de sprint. Champion olympique du relais 4 x 100 m à Rio de Janeiro en 2016 en compagnie de Usain Bolt, Yohan Blake et Asafa Powell, il est également double champion du monde de la discipline en 2013 à Moscou et en 2015 à Pékin.

Biographie

Débuts probants chez les jeunes

En 2007, à Ostrava, Nickel Ashmeade s'adjuge trois médailles lors des Championnats du monde jeunesse, compétition mettant aux prises les meilleurs athlètes de moins de dix-huit ans, se classant deuxième du 100 mètres, puis troisième du 200 mètres et du relais 4 × 100 mètres[1]. L'année suivante, le Jamaïcain remporte les médailles d'argent du 200 m et du 4 × 100 m à l'occasion des Championnats du monde juniors de Bydgoszcz, s'inclinant dans l'épreuve individuelle face au Français Christophe Lemaitre[2]. En 2009, il décroche le titre du 200 m lors des Jeux panaméricains juniors de Port-d'Espagne, et remporte par ailleurs son premier titre majeur en catégorie senior à l'occasion des Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes de La Havane où il devance sur 200 m le Trinidadien Rondell Sorrillo. Il rejoint en 2010 le groupe d'entrainement de Lance Brauman à Clermont, en Floride, où il côtoie notamment le triple champion du monde Tyson Gay[3].

Révélation au niveau planétaire (2011)

Le , Nickel Ashmeade descend pour la première fois de sa carrière sous les vingt secondes au 200 mètres en établissant le temps de 19 s 95 lors du meeting Jamaica International Invitational de Kingston. Auteur de la meilleure performance mondiale de l'année sur la distance, il améliore de quarante-cinq centièmes de secondes son record personnel établi en [4]. Une semaine plus tard, le Jamaïcain remporte le 100 mètres du meeting de Ponce en 10 s 05 (vent nul) devant l'Américain Justin Gatlin, abaissant de vingt-quatre centièmes de secondes son record personnel sur la distance[5]. Début juin à Clermont, en Floride, le Jamaïcain descend pour la première fois de sa carrière sous les 10 secondes au 100 mètres en réalisant le temps de 9 s 96 (+ 1,1 m/s)[6], s'inclinant face à l'Américain Tyson Gay, auteur de la meilleure performance mondiale de l'année en 9 s 79[7]. Lors du mémorial Van Damme à Bruxelles, dernière étape de la Ligue de diamant, il bat son record personnel sur 200 m en terminant 3e en 19 s 91, derrière un Yohan Blake à plus de 6/10e devant lui et Walter Dix qui remporte la Ligue de diamant. Avec Yohan BlakeWarren WeirKemar Bailey-ColeDexter LeeJulian Forte, Tyquendo Tracey, Jermaine Brown et Jason Young, il représente la nouvelle génération d'étoiles montantes du sprint jamaïcain.

Le , lors de la Prefontaine Classic d'Eugene, Nickel Ashmeade améliore son record personnel sur 100 m avec un temps de 9 s 93 (+1,3 m/s), terminant en deuxième position derrière l'américain Justin Gatlin. Le , à l'occasion du meeting Adidas Grand Prix de New York, 6e étape de la ligue de diamant 2012, il finit 2e du 200 mètres en 19 s 94 (SB), vent quasi nul, derrière Churandy Martina (19 s 94 également et record national)[8]. Néanmoins, il ne parvient pas à se qualifier pour les Jeux olympiques en ne terminant que quatrième du 200 m des sélections olympiques jamaïcaines, fin juin à Kingston, derrière Yohan Blake, Usain Bolt et Warren Weir. Vainqueur du meeting Herculis de Monaco (20 s 02), et du British Grand Prix de Birmingham (20 s 12), il se classe deuxième du meeting de Zurich, derrière Usain Bolt, en portant son record personnel à 19 s 85. Il remporte la Ligue de diamant 2012[9].

Champion du monde du 4 x 100 m (2013)

Le , il porte son record sur 100 m à 9 s 90 lors de la demi-finale des Championnats du monde à Moscou, et se classe finalement cinquième de la finale en 9 s 98. Quatrième de la finale du 200 m en 20 s 05, à seulement 1/100e de l'Américain Curtis Mitchell, médaillé de bronze, il devient champion du monde du relais 4 × 100 m en compagnie de Nesta Carter, Kemar Bailey-Cole et Usain Bolt, dans le temps de 37 s 36.

En , il remporte la médaille d'or du relais 4 × 100 mètres et du relais 4 × 200 mètres lors des premiers relais mondiaux de l'IAAF, à Nassau aux Bahamas. Sur 4 × 200 m, l'équipe de Jamaïque, composé également de Jermaine Brown, Warren Weir et Yohan Blake établit un nouveau record du monde en min 18 s 63, améliorant de 5/100e la précédente meilleure marque mondiale détenue depuis 1983 par les États-Unis[10]. Aux Jeux du Commonwealth de Glasgow, Nickel Ashmeade se classe troisième du 100 m, et premier du 4 × 100 m dans une équipe où participe Usain Bolt comme dernier relayeur. Vainqueur du 100 m du meeting de Glasgow, il remporte le 200 m à Doha et Birmingham et se classe deuxième du classement général de la Ligue de diamant 2014.

Nouveau titre mondial et titre olympique sur le relais 4 x 100 m (2015-2016)

Il remporte la médaille d'or du 4 × 200 m et la médaille d'argent du 4 × 100 m lors des relais mondiaux 2015[11]. Lors des Mondiaux de Pékin la même année, il termine dernier de la finale du 200 m en 20 s 33 mais décroche ensuite son deuxième titre mondial consécutif sur 4 x 100 m en 37 s 36, avec Usain Bolt, Nesta Carter et Asafa Powell[12].

Le , en l'absence de Usain Bolt blessé, il termine deuxième des sélections olympiques du 100 m, à 1/100e de Yohan Blake, en 9 s 96. Même s'il ne parvient pas à se qualifier en finale des Jeux à Rio, il participe à la finale du relais 4 x 100 m dont il remporte la médaille d'or en 37 s 27, en compagnie de Usain Bolt, Yohan Blake et Asafa Powell[13].

Palmarès

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2007 Championnats du monde jeunesse Ostrava 2e 100 m 10 s 54
3e 200 m 20 s 76
3e 4 × 100 m
2008 Championnats du monde juniors Bydgoszcz 2e 200 m 20 s 84
2e 4 × 100 m
2009 Champ. d'Am. centrale et des Caraïbes La Havane 1er 200 m
Championnats panaméricains juniors Port-d'Espagne 1er 200 m
3e 4 × 100 m
2011 Championnats du monde Daegu 5e 200 m 20 s 29
2012 Ligue de diamant 1er 200 m détails
2013 Championnats du monde Moscou 5e 100 m 9 s 98
4e 200 m 20 s 05
1er 4 × 100 m 37 s 36
Ligue de diamant 4e 100 m détails
2e 200 m
2014 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 1er 4 × 100 m 37 s 77
1er 4 × 200 m 1 min 18 s 63
Jeux du Commonwealth Glasgow 3e 100 m 10 s 12
1er 4 × 100 m 37 s 58
Ligue de diamant 2e 200 m 18 pts
2015 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 2e 4 × 100 m 37 s 68
1re 4 × 200 m 1 min 20 s 97
Championnats du monde Pékin 8e 200 m 20 s 33
1er 4 × 100 m 37 s 36
Ligue de diamant 4e 200 m détails
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 1er 4 × 100 m 37 s 27
2017 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 3e 4 x 200 m 1 min 21 s 09

Records

Épreuve Performance Lieu Date
60 m 6 s 92
New York
100 m 9 s 90
Moscou
200 m 19 s 85
Zurich

Notes et références

  1. (en) « Résultats des championnats du monde jeunesse 2007 », sur iaaf.org (consulté le )
  2. (en) « 2008 World Junior Championships - men's 200 m », sur iaaf.org (consulté le )
  3. (en) « Ashmeade joins New York 100m field - Samsung Diamond League », sur iaaf.org (consulté le )
  4. (en) Anthony Foster, « Jeter and Ashmeed impress in Kingston - IAAF World Challenge », sur iaaf.org, (consulté le )
  5. (fr) « Ashmeade en forme », sur lequipe.fr (consulté le )
  6. (en) Paul A. Reid, « Ashmeade joins Jamaicans to run below 10 secs », sur jamaicaobserver.com (consulté le )
  7. (en) « Gay, le plus rapide de l'année », sur radio-canada.ca (consulté le )
  8. (en) Men's 200m, www.diamondleague-oslo.com, consulté le 9 juin 2012
  9. (en) Bob Ramsak, « Bolt dashes 19.66, Aman defeats Rudisha in Zürich – 2012 Samsung Diamond League », sur iaaf.org, (consulté le )
  10. (en) Parker Morse, « Report: Men's 4x200m – Nassau 2014 WORLD RECORD », sur iaaf.org, (consulté le )
  11. (en) « Men's 4x200m – IAAF/BTC World Relays, Bahamas 2015 », sur iaaf.org,
  12. « Mondiaux 2015 : La Jamaïque remporte le 4x100m masculin, la France rate le podium », sur Eurosport, (consulté le )
  13. « JO 2016 - athlétisme : Bolt et le relais 4x100 encore en or », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Nickel Ashmeade
Listen to this article