Nicolas-Philibert Adelon - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Nicolas-Philibert Adelon.

Nicolas-Philibert Adelon

Nicolas-Philibert Adelon
Portrait de Nicolas-Philibert Adelon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Vue de la sépulture.

Nicolas-Philibert Adelon (, Dijon, Paris) est un médecin et physiologiste français.

Il a notamment participé à la rédaction de la Biographie universelle de François-Xavier Feller ainsi qu'à celle du Grand dictionnaire des sciences médicales et du Dictionnaire de Médecine, en 20 volumes, publié en 1821 en collaboration avec Pierre-Augustin Béclard et Laurent-Théodore Biett. Parmi ses œuvres notables on trouve la Physiologie de l'homme en 4 volumes, rédigée entre 1823 et 1824[1],[2].

En 1826, à la suite de la mort d'Antoine-Athanase Royer-Collard, il occupe la chaire de médecine légale à la faculté de médecine de Paris où il enseigne jusqu'en 1861, date à laquelle il prend sa retraite[2].

En 1829 il est nommé membre de l'Académie nationale de médecine, où il remplit les fonctions de secrétaire de la section de médecine, puis en 1831 celles de président. Il publie de nombreux articles et fonde avec d'autres les Annales d’hygiène publique et de médecine légale, auxquelles il apporte peu de travaux[2].

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (11e division)[3], avec Raphaël Bienvenu Sabatier, lui aussi professeur de médecine, chirurgien.

Notes et références

  1. Nicolas-Philibert Adelon, Physiologie de l'homme, t. 1, Paris, Compère jeune, , 653 p. (lire en ligne sur Gallica).
  2. a b et c « Nicolas-Philibert Adelon », Annales d'hygiène publique et de médecine légale, vol. 18,‎ , p. 475 (lire en ligne, consulté le )
  3. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 44

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Nicolas-Philibert Adelon
Listen to this article