Obélisque de la frontière - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Obélisque de la frontière.

Obélisque de la frontière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Obélisque de la frontière
Obélisques
Construction
Emplacement actuel
Frontière entre la partie française et la partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin dans les Antilles
Date d’installation
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles
Géolocalisation sur la carte : Saint-Martin

L'obélisque de la frontière est un obélisque située à la frontière entre la partie française et la partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin.

Historique

Après l'abandon de l'île par les Espagnols, en 1648, les familles françaises et hollandaises qui s'étaient installées dans les montagnes pour cultiver le manioc et le tabac, demandèrent à leurs gouvernements respectifs d'en prendre possession. Les Hollandais arrivèrent les premiers et tentèrent d'empêcher le débarquement des Français. Le Chevalier Philippe de Longvilliers de Poincy, gouverneur de Saint-Christophe, organisa alors une arrivée en force, avec une troupe constituée de 300 hommes. Les deux nations conclurent un traité de coopération, le traité de Concordia, le , sur le Mont des Accords, partageant l'île en deux parties. La légende raconte que les limites de la frontière furent décidées après une course entre deux coureurs de chaque nation. Le Nord, représentant les deux tiers de l'île, est revenu aux Français, le Sud, aux Néerlandais. Le traité de 1648 permettant la libre circulation des biens et des personnes entre les deux parties de l'île est toujours en vigueur et le passage de la très symbolique frontière est seulement indiqué par un obélisque édifié en 1948, lors de la commémoration des 300 ans de cohabitation pacifique des deux nations[1].

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Obélisque de la frontière
Listen to this article