For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Okinawaïen.

Okinawaïen

Okinawaïen
沖縄口
Pays Japon
Région îles d'Okinawa Hontō, Kerama, Kumejima, Tonaki, Aguni
Nombre de locuteurs 984 000 (2000)[1]
Classification par famille
Codes de langue
IETF ryu
ISO 639-3 ryu
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
Linguasphere 45-CAC-ai
WALS ryu
Glottolog cent2126

L'okinawaïen[2],[3],[4] (沖縄口/うちなーぐち, uchinaaguchi) est une langue parlée au Japon, dans l'île d'Okinawa, ainsi que sur les îles Kerama, Kumejima, Tonaki, Aguni, et l'archipel Daitō situé à l'est.

Origine

L'okinawaïen n'est pas un dialecte du japonais[5],[6] à proprement parler, mais une branche séparée du groupe des langues japoniques utilisé dans la région d'Okinawa, très différent du japonais parlé sur les îles de Kyūshū, de Honshū, de Shikoku et de Hokkaidō.

Il fait partie du groupe des langues ryūkyū, apparentées au japonais. Il comporte plusieurs dialectes, dont le dialecte de Shuri qui est standardisé à l'époque du royaume de Ryūkyū, sous le règne de Shō Shin (1477-1526). Il est alors la langue officielle utilisée par l'aristocratie locale. De nombreux chants et poèmes d'Okinawa sont écrits en dialecte shuri.

Avec le japonais et l'anglais, l'okinawaïen est l'une des langues utilisées par la rapeuse japonaise Awich pour chanter[7].

Vocabulaire

  • Oui : uun (うーん)
  • Non : aibiran (あいびらん)
  • Bonjour : haisai (はいさい)
  • S'il vous plaît : unigeesabira (うにげーさびら)
  • Merci : nifeedeebiru (にふぇーでーびる)
  • Bienvenue : mensooree (めんそーれー)
  • Comment allez-vous ? : ganju ya miseemi? (がんじゅやみせーみ?)
  • Personne d'Okinawa : uchinaanchu (沖縄人/うちなーんちゅ)

Notes et références

  1. Ethnologue [ryu].
  2. Anthony Rivière, « Les Japonais oublient leurs langues régionales », sur observatoireplurilinguisme.eu, Aujourd'hui le Japon, (consulté le ).
  3. Thomas Pellard (dir. Laurent Sagart), Ōgami. Éléments de description d'un parler du Sud des Ryūkyū, Paris, Centre de recherches linguistiques sur l'Asie orientale, 2009, 452 p. [lire en ligne].
  4. « Atlas UNESCO des langues en danger dans le monde », sur unesco.org, UNESCO (consulté le ) : « Okinawan (en), okinawaïen (fr), okinawano (es), окинавский (ru) ».
  5. (en) Osumi Midori, « Language and Identity in Okinawa Today », dans Mary Goebel Noguchi, Sandra Fotos, Studies in Japanese Bilingualism, Multilingual Matters Ltd, (ISBN 1853594903 et 9781853594908, lire en ligne).
  6. (en) Ayako Mie, « Okinawans push to preserve unique language », The Japan Times, (consulté le ).
  7. (en-US) Chuck Creekmur (@ChuckCreekmur), « AWICH - Queen Of Japanese Hip-Hop - Prepares For Global Domination », sur AllHipHop, (consulté le )

Annexes

Wikipédia en okinawaïen dans l'Incubateur de Wikimedia.

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Okinawaïen
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.