Ordre de Louise - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Ordre de Louise.

Ordre de Louise

Ordre de Louise
Luisen-orden

Ordre de Louise 1re Classe
Décernée par
Royaume de Prusse (
Empire allemand
)
Type Médaille de mérite
Éligibilité Civils
Décerné pour Bravoure
Statut Plus décerné
Chiffres
Date de création 1814
Dernière attribution 1918




Barrette de 1re Classe et de 2e Classe.

L'Ordre de Louise (en allemand : Luisen-Orden) a été fondée en 1814 par Frédéric-Guillaume III de Prusse en l'honneur de sa défunte épouse, la très aimée reine Louise (née Louise Auguste Wilhelmine Amalie, Herzogin zu Mecklembourg-Strelitz).

Cette ordonnance a été chevaleresque dans la nature, mais était destiné strictement à des femmes dont le service à l'Allemagne était digne d'une telle reconnaissance nationale élevée. Ses membres ont été compagnon de Dame limitée à 100 en nombre, et étaient destinées à être tirées de toutes les classes sociales.

Bien que le roi de Prusse est techniquement le « Souverain des Ordres » du Royaume, le chef incontesté de l'Ordre de Louise était la reine. Les filles dans la famille royale ont été investies à cet ordre en lieu et place de l'Ordre de l'Aigle noir, la Grand-Croix de l'Ordre de l'Aigle rouge, l'Ordre de la Couronne de Prusse 1re Classe et l'Ordre Royal de la maison des Hohenzollern qui ont été réservés pour les fils.

L'Ordre de Louise a été renouvelée avec chaque roi ou empereur successives. Il a donc été émis depuis sa fondation en 1814 (pendant le règne de Frédéric-Guillaume III), renouvelé en 1850 (pendant le règne de Frédéric-Guillaume IV), en 1865 (pendant le règne de Guillaume Ier), et en 1890 (lors du règne de Guillaume II).

Louise de Mecklembourg-Strelitz, épouse de Frédéric-Guillaume III de Prusse, pour laquelle l'Ordre de Louise a été nommé.
Louise de Mecklembourg-Strelitz, épouse de Frédéric-Guillaume III de Prusse, pour laquelle l'Ordre de Louise a été nommé.
Ordre de Louise, 1re Classe avec son ruban
Ordre de Louise, 1re Classe avec son ruban

Catégories de membres et insignes

Ordre de Louise 2e Classe
Ordre de Louise 2e Classe

Lors de sa création initiale, en 1814, l'Ordre était uniquement disponible en une seule classe. Une deuxième classe a été ajoutée sous le règne de Guillaume Ier.

Classes

  • Grand-Croix - étoile d'argent avec la croix au milieu
  • Première classe
  • Deuxième classe
    • Premier niveau - Croix d'Argent
    • Deuxième niveau - Croix d'Argent non émaillés

Description

  • Dames, Première Classe : constitué d'une Croix de Malte noire émaillée avec un médaillon central bleu émaillé, le tout suspendu à un ruban de couleur blanche, avec trois bandes noires, comme attaché à un arc. Dans le médaillon central se trouve le monogramme argenté L pour Louise entouré de 7 étoiles.

Bien que le protocole indique que la décoration doit être portée sur la poitrine gauche, des portraits de nombreux membres à différentes périodes montrent l'insigne sur ou à l'épaule gauche de leur robe.

  • Dames, deuxième classe : constitué d'une Croix de Malte similaire à la 1re classe, mais en Argent noir sans émail, qui a également été portée suspendue à un ruban en forme d'arc blanc et noir.

Le Manuel de l'État de Prusse de 1907 indique d'autres variantes et sous-ensembles de la deuxième classe de l'ordre :

  • II.1 avec Couronne d'Argent
  • II.1 sans couronne
  • II.2

Liste des membres

Ce qui suit est une liste partielle des membres compilées à partir du Manuel de l'État de Prusse, à partir les années 1874 à 1907 :

Galerie

Références

Source

Bibliographie
  • (en) Gottschalck, Friedrich. Almanach der Ritter-Orden. Leipzig, (Kingdom of) Saxony: Georg Joachim Goeschen, 1819.
  • (de) Handbuch über den Königlich Preußischen Hof und Staat für das Jahr 1874. Berlin : Royaume de Prusse, 1873.
  • (de) Handbuch über den Königlich Preußischen Hof und Staat für das Jahr 1883. Berlin : Royaume de Prusse, 1882.
  • (de) Handbuch über den Königlich Preußischen Hof und Staat für das Jahr 1907. Berlin : Royaume de Prusse, 1906.
  • (de) Gustav Adolph Ackermann: Ordensbuch sämtlicher in Europa blühender und erloschener Orden und Ehrenzeichen. Rudolph und Dieterici, Annaberg 1855, S. 28f.
  • (de) Louis Schneider: Der Louisen-Orden (Die Preussischen Orden, Ehrenzeichen u. Auszeichnungen: Geschichtlich, bildlich, statistisch; Bd. 4), Berlin : Hayn, 1867.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Ordre de Louise
Listen to this article