Pär Bengtsson - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Pär Bengtsson.

Pär Bengtsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pär Bengtsson
Biographie
Nationalité
Suédois
Naissance
Lieu Halmstad (Suède)
Décès (à 85 ans)
Lieu Halmstad (Suède)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 1942-1955
Poste Milieu, attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1942-1946
Halmstads BK
64 (19)
1946-1949
IF Elfsborg
0 (0)
1949-1950
Torino FC
0 (0)
1950-1952
OGC Nice
55 (27)[1]
1952-1953
Toulouse FC
20 (14)[1]
1953-1955
Stade rennais
62 (31)[2]
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1948
Suède Olympique
0 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Pär Bengtsson est un footballeur suédois, né le à Halmstad[2] et mort dans la même ville le [3].

Biographie

Pär Bengtsson est un milieu de terrain qui commence sa carrière à Halmstads BK en 1942. Il y joue jusqu'en 1946[1], année où son club est relégué en deuxième division. Il rejoint alors Elfsborg où il joue jusqu'en 1949. En 1948, il est retenu dans le groupe qui s'envole pour l'Angleterre afin d'y disputer les Jeux olympiques de Londres, en compagnie entre autres de Gunnar Gren, Gunnar Nordahl et autres Nils Liedholm[4].

Bengtsson ne dispute aucun match du tournoi, mais obtient une médaille d'or. La Suède remporte la compétition à l'issue d'une finale d'une rare brutalité face à la Yougoslavie (3-1)[5].

À l'été 1949, il rejoint le Grande Torino, le Torino FC, quadruple champion d'Italie en titre, afin de participer à la reconstruction d'un club dévasté par la catastrophe de Superga au mois de mai précédent. Le Toro ne parvient pas à faire mieux qu'une sixième place en Série A, ce qui, compte tenu des événements, est déjà une belle performance. Bengtsson ne prolonge toutefois pas l'aventure en Italie, et choisi de tenter sa chance de l'autre côté des Alpes, à Nice. Sous les couleurs du club niçois, le Suédois remporte deux fois le titre de champion de France (les deux premiers de l'histoire du club), en marquant quinze buts lors de sa première saison et douze lors de la seconde. Il s'envole ensuite pour Toulouse en deuxième division où, en dépit d'un titre de champion, il ne reste qu'un an.

En 1953, il rejoint la Bretagne et le Stade rennais, tout juste relégué en deuxième division. Auteur de vingt-trois buts pour sa première saison, il reste cependant dans l'ombre de l'Espagnol José Caeiro, auteur de trente-et-une réalisations pour la seule saison 1953-1954. Sixième, le Stade rennais doit lui repartir pour une nouvelle saison en Division 2. La saison suivante, le Stade rennais obtient sa remontée en Division 1, mais de son côté Bengtsson est moins prolifique avec seulement huit buts marqués. Le retour au club de l'attaquant local Jean Grumellon vient alors notamment reléguer le Suédois au second plan. C'est sur cette montée que Bengtsson met fin à sa carrière, à l'âge de 33 ans.

Carrière de joueur

Notes et références

  1. a b et c « Fiche de Pär Bengtsson », sur footballdatabase.eu
  2. a et b Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994, p. 446
  3. Claude Loire, L'encyclopédie du Stade rennais, Éditions Apogée, 2015, p. 164
  4. « Équipe de Suède de football retenue pour les Jeux olympiques de 1948 », sur fifa.com (consulté le 22 mars 2010)
  5. (en) Lars Aarhus, « Games of the XIV. Olympiad - Football tournament », sur rsssf.com, (consulté le 22 mars 2010)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Pär Bengtsson
Listen to this article