Paul Caligiuri - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Paul Caligiuri.

Paul Caligiuri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul Caligiuri
Biographie
Nom Paul David Caligiuri
Nationalité
Américain
Naissance (56 ans)
Lieu Westminster (Californie)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 1986-2001
Poste Défenseur, milieu défensif
Parcours junior
Années Club
1982-1985
UCLA Bruins
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1986
San Diego Nomads
010 0(2)
1987-1988
Hambourg SV
000 0(0)
1988-1990
SV Meppen
045 0(1)
1991
Hansa Rostock
022 0(0)
1994-1995
SC Fribourg
018 0(0)
1995
Los Angeles Salsa
1995-1996
FC Sankt Pauli
015 0(0)
1996
Columbus Crew
025 0(3)
1997-2001
Los Angeles Galaxy
149 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1984-1997
États-Unis
110 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Paul Caligiuri est un joueur international américain de soccer né le à Westminster en Californie.

Sa carrière s'étend sur pratiquement seize ans, durant laquelle il joue dans de nombreux clubs américains et allemands, et également pour l'équipe des États-Unis. Pendant les quatorze années en sélection, où il joue défenseur et milieu défensif, il amassa cent-dix sélections pour cinq buts.

Caligiuri est connu pour son but vainqueur qui fut surnommé Shot heard round the world, qu'il inscrit lors d'une victoire 1-0 contre Trinité et Tobago en éliminatoires de la Coupe du monde 1990, le et qui permet aux Américains de se qualifier pour leur premier Mondial depuis 1950. Il y marque aussi le premier but de la sélection américaine en Coupe du monde depuis quarante ans lors d'une défaite 5-1 face à la Tchécoslovaquie. Il est membre du National Soccer Hall of Fame.

Carrière

Université

Après avoir été diplômé de Walnut High School, Caligiuri étudie à l'Université de Californie à Los Angeles et joue avec les Bruins, de 1982 à 1985. Durant ses quatre saisons, il est nommé deux fois à la NCAA All-American. Il est également capitaine des Bruins.

Nomads de San Diego

Après avoir été diplômé de l'UCLA, Caligiuri dispute la saison 1986 avec les Nomads de San Diego en Western Soccer Alliance et obtient le trophée du joueur américain de soccer de l'année.

Allemagne

Les performances du jeune Caligiuri attirent les regards du Hambourg SV en Allemagne, qui le fait signer après avoir joué le match « FIFA/UNICEF All Star Game » de 1986. Cependant, il ne parvient pas à jouer en équipe première.

En 1988, Hambourg le transfère au SV Meppen qui évolue en deuxième division allemande, où il joue pendant deux saisons. De Meppen, il part au Hansa Rostock en Allemagne de l'Est où il remporte le championnat professionnel est-allemand.

Après la Coupe du monde 1994, il signe au SC Fribourg.

Salsa de Los Angeles/Sankt Pauli

Le , Caligiuri quitte l'Allemagne pour les États-Unis en signant au Salsa de Los Angeles en A-League pour retrouver sa condition avant les rencontres de l'équipe nationale le même été. Il donne son salaire aux victimes de l'attentat d'Oklahoma City. En août, le club prête Caligiuri au FC Sankt Pauli, où il participe à quatorze matchs. En 1996, le club choisit de ne pas lever l'option d'achat et il retourne dans son pays natal, signant dans la toute nouvelle Major League Soccer.

Major League Soccer

En dépit d'un contrat stipulant qu'il doit jouer pour le club de sa ville où il réside alors, le Galaxy de Los Angeles, Caligiuri est assigné au Crew de Columbus. Il s'oppose à la décision de la MLS, et après une bataille légale durant sa saison avec le Crew, il est envoyé à Los Angeles à partir de la saison 1997. Il y joue jusqu'à sa retraite en 2001, achevant sa carrière sur onze buts en 161 matchs, dont 149 comme titulaire.

Équipe nationale

Caligiuri joue avec les Bruins d'UCLA lorsqu'il décroche sa première sélection contre le Salvador, le . Il accumule cent-dix sélections (pour cinq buts), principalement au milieu de terrain.

Le , Caligiuri signe un contrat avec la Fédération des États-Unis de soccer pour être un joueur de l'équipe nationale à plein temps. En 1993, on croit qu'il souhaite quitter la sélection pour signer dans un club allemand ou britannique après avoir été écarté de la liste pour la Gold Cup, mais il décide finalement de lui-même de rester en vue de la Coupe du monde 1994, se déroulant sur le sol américain.

Caligiuri est une figure importante de l'équipe américaine durant les années 1980 jusqu'au milieu des années 1990, commençant chaque match lors des Coupes du monde 1990 et 1994. Il dispute sa dernière rencontre en sélection en 1997.

Il joue aussi pour l'équipe américaine de futsal en 1996, marquant un but en quatre matchs.

Après carrière

Caligiuri trouve rapidement un travail après son arrêt, et désigné entraîneur des équipes féminines et masculines de Université d'État Polytechnique de Californie à Pomona. Il entraîne les féminines jusqu'en 2005 et les hommes jusqu'en 2008.

Personnel

En 2004, Caligiuri est intronisé au National Soccer Hall of Fame. Il a deux enfants : Ashley et Kayley.

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Paul Caligiuri » (voir la liste des auteurs).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Paul Caligiuri
Listen to this article