Paul Yoshigoro Taguchi - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Paul Yoshigoro Taguchi.

Paul Yoshigoro Taguchi

Paul Yoshigoro Taguchi
Biographie
Naissance
Shittsu (Nagasaki) (Japon)
Ordination sacerdotale
Décès (à 75 ans)
à Osaka (Japon)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Paul VI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Maria in Via
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Paolo Marella
Dernier titre ou fonction Archevêque d'Osaka
Évêque puis archevêque d'Osaka

Mater mea fiducia mea
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Paul Yoshigoro Taguchi, né le à Shittsu (actuellement partie de la ville de Nagasaki) au Japon et mort le , est un prélat japonais qui fut archevêque d'Osaka et cardinal.

Biographie

Il étudie à l'université Sapientia à Amagasaki[1], puis il est envoyé poursuivre ses études à Rome à l'Urbanienne et à l'athénée Saint-Apollinaire, et il est ordonné prêtre, le à Rome[2].

Prêtre

Paul Yoshigoro Taguchi termine ses études en 1931 et retourne à Tokyo, où il devient professeur au grand séminaire et directeur du centre de presse catholique jusqu'en 1936. De 1936 à 1940, il est secrétaire du délégué apostolique au Japon, Mgr Paolo Marella[3].

Le , il est nommé administrateur apostolique d'Osaka, charge étendue à Shikoku l'année suivante. Il succède à Mgr Castanier M.E.P..

Évêque

Nommé évêque d'Osaka le , il est consacré le suivant par le délégué apostolique au Japon, Mgr Marella, une semaine après l'attaque de Pearl Harbour.

En 1963, il démissionne de ses fonctions d'administrateur apostolique de Shikoku, pour ne conserver que la charge d'Osaka.

Enfin, le , alors qu'Osaka est élevé au rang d'archidiocèse, il en devient le premier archevêque.

Cardinal

Au consistoire du , Paul VI le crée cardinal avec le titre de cardinal-prêtre de S. Maria in Via.

Notes et références

  1. Maintenant Université Saint-Thomas
  2. Modèle:Catholic-hierarchy
  3. The Cardinals of the Holy Roman Church, « TAGUCHI, Paul Yashigoro », Salvador Miranda.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Paul Yoshigoro Taguchi
Listen to this article