Paweł Kowal - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Paweł Kowal.

Paweł Kowal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2013). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?

Paweł Kowal
Fonctions
Député européen
En fonction depuis le
Membre du Sejm
Biographie
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Rzeszów
Nationalité Polonaise
Parti politique PJN
Profession historien

Paweł Robert Kowal, né le à Rzeszów, est un homme politique polonais. En 2005, Paweł Kowal a été élu à la Chambre basse du Parlement polonais comme le représentant du parti Droit et justice (PiS) à la 12e circonscription de Chrzanów. Il a été réélu en 2007.

En 2009, il a été élu au Parlement européen dans la circonscription de Lesser Poland et Świętokrzyskie, y compris Chrzanów. Il a été deuxième dans la liste de Droit et justice, derrière Zbigniew Ziobro. Il a quitté son siège au Parlement national trois jours plus tard.

En 2010 lors des élections présidentielles en Ukraine, Paweł Kowal était le chef de la délégation des observateurs du Parlement européen[1]. Puis, la même année, il a rejoint La Pologne est le plus important (PJN) lorsque la séparation de cette force politique de Droit et justice en 2010.

Biographie

Formation et le début de carrière

Paweł Robert Kował a fini l’école de Fr. Stanisław Konarski à Rzeszów. Puis en 1999, il a fini la faculté d’histoire de l’Université Jagiellonia. Il a étudié aussi au Collège invisible de Varsovie de 1996 au 1998 sous la direction Krystyna Kersten. En 1999, il est devenu l’assistant à l’Institut des sciences politiques d’après l’Académie des sciences de la Pologne. C’est là qu’il a fait son doctorat en Politique générale de l’administration de Wojciech Jaruzelski des années 1986-1989.

Entre 1998 et 2000, Paweł Kowal a travaillé, en outre, au bureau du premier ministre et au bureau du président du Département des Affaires étrangères polonais. En 2000-2001, il était directeur du Département des relations internationales et de l'intégration européenne au sein du Ministère de la Culture et du patrimoine national. Entre 2001 et 2003, il travaillait en tant qu’expert de la politique étrangère de l'Est dans le Centre des relations internationales. De 2003 au 2005, il était directeur du Centre régional de Mazovie de la culture et des arts. En 2003, Paweł Kowal a cofondé le Musée de l'Insurrection de Varsovie. En même temps, il a travaillé en tant qu'expert pour ce Musée. En 2005, il a dirigé le bureau de presse du maire de Varsovie. Il continue à écrire des articles sur les relations internationales.

Carrière politique

De 2002 à 2005, Paweł Kowal était le chef du conseil de l’arrondissement Ochota à Varsovie. En 2005, il a été élu à la Chambre basse du Parlement nationale de circonscription de Chrzanov comme le membre de Droit et justice (PiS) où il était le chef du Comité de la Culture et de Média et le vice-président de PiS au Parlement. Du au , il était le Secrétaire d’État au Ministère des Affaires étrangères pendant la présidence de Jarosław Kaczyński. Paweł Kowal a été réélu au Parlement en 2007 ou il a été encore le vice-président du PiS et le vice-président du Comité des affaires étrangères.

En 2009, Paweł Kowal a été élu au Parlement européen de circonscription de Cracovie. Là, il rejoint tout de suite le parti des Conservateurs et réformistes européens et sert comme le président de la Délégation à la commission de coopération parlementaire UE-Ukraine.

Paweł Kowal a laissé le parti Prawo i Sprawiedliwość en afin de cofonder un autre parti PJN. Le , il a été élu président du parti. Le de la même année, il a été désigné au Conseil national de sécurité.

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Paweł Kowal
Listen to this article