Peguy Luyindula - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Peguy Luyindula.

Peguy Luyindula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Peguy Luyindula

Peguy Luyindula au Camp des Loges en 2011.
Biographie
Nom Peguy Luyindula Makenda
Nationalité
Français
Naissance (41 ans)
Lieu Kinshasa (Zaïre)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Attaquant, milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
1985-1994
AS Gien
1994-1997
Chamois niortais
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1997-1998
Chamois niortais
031 0(8)
1998-2001
RC Strasbourg
103 (26)
2001-2004
Olympique lyonnais
126 (46)
2004-2007
Olympique de Marseille
042 (11)
2005-2006
AJ Auxerre
037 (10)
2006-2007
Levante UD
012 0(0)
2007-2012
Paris SG
180 (37)
2013-2014
New York Red Bulls
060 0(9)
1997-2014Total591 (147)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1999-2002
France espoirs
017 (10)
2003-2009
France
006 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 18 novembre 2014

Peguy Luyindula Makanda, né le à Kinshasa, est un footballeur international français. Il évolue au poste d'attaquant ou de milieu de terrain de la fin des années 1990 au milieu des années 2010.

Formé aux Chamois niortais, il rejoint ensuite le RC Strasbourg avec qui il remporte la Coupe de France en 2001. Après trois ans dans ce club, il est transféré à l'Olympique lyonnais où il gagne trois championnats de France en 2002, 2003 et 2004. En 2004, il s'engage avec l'Olympique de Marseille puis évolue à l'AJ Auxerre et au Levante UD avant de signer au Paris SG. Il remporte avec ce club une nouvelle fois la Coupe de France en 2010.

En équipe de France, il compte, de 2003 à 2009, six sélections pour un but marqué.

Biographie

Les débuts

Originaire de la République démocratique du Congo, Peguy Luyindula arrive à Gien, dans le Loiret en 1981. Il y passe son enfance et fait ses débuts comme footballeur à l'AS Gien. Il acquiert la nationalité française à 19 ans.

Il est formé aux Chamois niortais football club avec lesquels il marque huit buts en vingt-sept matchs lors de sa première saison de Division 2. La saison suivante il est transféré au RC Strasbourg. Lancé dans le grand bain de la Ligue 1 par l'entraîneur alsacien Claude Le Roy, il joue son premier match dans l'élite lors de la réception de l'Olympique lyonnais début août avant de marquer son premier but quatre mois plus tard lors d'une victoire deux buts à zéro contre le SC Bastia. Il se révèle et brille en équipe de France espoirs aux côtés de Djibril Cissé, Sidney Govou ou encore Olivier Kapo.

Olympique lyonnais

Recruté à l'été 2001 par l'Olympique lyonnais pour compenser le départ outre-Manche de Steve Marlet, il confirme ses bonnes dispositions en étant un acteur majeur des titres de champion de l'OL, ce qui lui valut d'être appelé en Équipe de France. Il gagne en trois ans trois championnats de France : 2002, 2003 et 2004. Il participe à ses premiers matchs européens en participant à la Ligue des champions trois saisons consécutifs atteignant les quarts de finale lors de la saison 2003-2004 après avoir terminé premier de son groupe devant le Bayern Munich et avoir éliminé la Real Sociedad en huitième de finale.

Olympique de Marseille et prêts

En 2004, il est transféré à l'Olympique de Marseille (moyennant une indemnité de transfert de 14,5 millions d'euros) et présenté comme le remplaçant de Didier Drogba, même s'il ne joue pas dans le même registre[1]. Malgré la très forte pression marseillaise, Luyindula marque 10 buts et termine meilleur buteur olympien. Cela ne suffit cependant pas à faire oublier Didier Drogba dans les cœurs marseillais. Cette saison plutôt délicate à Marseille lui fait perdre le contact avec les Bleus. Luyindula commence la saison 2005-2006 avec Marseille avant d'être prêté à l'AJ Auxerre où il tente de relancer sa carrière au contact de Jacques Santini, entraîneur qu'il a connu à Lyon et lui a donné sa première chance en sélection. Après une saison mi-figue mi-raisin, l'AJ Auxerre ne lève pas l'option d'achat, la faute peut-être à l'arrivée de l'entraineur marseillais, Jean Fernandez, du côté de l'AJA.

C'est ainsi que l'attaquant se retrouve en suspens à Marseille à l'été 2006. Le , juste avant la clôture du mercato estival, Peguy est prêté un an sans option d'achat au club espagnol de Levante UD.

Paris Saint-Germain

Après six mois au cours desquels il joue très peu, il résilie son contrat avec Levante UD, le , date de la fin du mercato hivernal, et signe dans la foulée au Paris Saint-Germain pour un prêt dont le club parisien prend en charge la totalité de son salaire.

Le , il débute sous ses nouvelles couleurs contre l'AS Monaco (victoire 4-2). Le , il marque son premier but avec le PSG face au Mans FC (2-1) dans un match très important dans la lutte pour le maintien. Il en inscrit un autre à Toulouse face au Toulouse FC et un au Parc des Princes contre le FC Nantes dans des matchs qui ont permis au PSG d'assurer son maintien.

Le PSG lève l'option d'achat à l'été 2007[2]. Malgré cinq buts inscrits, la plupart les seuls de son équipe lors de ces matchs, il effectue une saison 2007-2008 très décevante, à l'image de son équipe, mais reste dans les plans de Paul Le Guen pour la saison suivante.

Avec l'arrivée de Charles Villeneuve à la présidence, le PSG effectue un recrutement ambitieux avec l'arrivée notamment de quatre renforts offensifs (Ludovic Giuly, Guillaume Hoarau, Stéphane Sessègnon et Mateja Kežman). Malgré peu de titularisation en Ligue 1, Peguy Luyindula fait de bonnes entrées au sein d'un effectif à la confiance retrouvée. Le , en coupe de l'UEFA, les Parisiens viennent à bout du FC Twente (4-0 au Parc des Princes) et Luyindula marque le but décisif (titulaire marquant 2 buts) qui permet à Paris de poursuivre son parcours européen.

Sa renaissance lors de la saison 2008-2009 se confirmera par un retour en Équipe de France pour la double confrontation qualificative pour la Coupe du monde de football de 2010 contre la Lituanie.

Le mardi , il prolonge son contrat de deux ans à Paris où il est engagé jusqu'en juin 2012.

Lors de la saison 2011-2012, il est consultant jeux vidéo sur la chaine CFoot. Côté terrains, il est écarté de l'équipe première du Paris-Saint-Germain contre lequel il porte plainte en février 2012[3]. En mars 2012, Carlo Ancelotti, qui a remplacé Antoine Kombouaré, le réintègre au groupe pro.

Peguy Luyindula fait son retour sur les terrains le en Coupe de la Ligue contre l'Olympique de Marseille en remplaçant Jérémy Ménez à la 79e minute (victoire 2-0). Il n'avait plus disputé de match officiel depuis 601 jours. Le , il résilie son contrat avec le PSG[4].

Red Bulls de New York

Peguy Luyindula à l'entraînement avec les Red Bulls de New York en 2014.
Peguy Luyindula à l'entraînement avec les Red Bulls de New York en 2014.

Le , le club des Red Bulls de New York annonce la signature de l'ancien attaquant du Paris Saint-Germain après de nombreuses semaines d'essais. Il y rejoint des joueurs comme Thierry Henry, Juninho ou encore Tim Cahill.

Avec New York, il remporte le MLS Supporters' Shield, le trophée du champion de la saison régulière 2013 de MLS mais s'incline en demi-finale de conférence lors des séries éliminatoires contre le Dynamo de Houston (2-2, 1-2).

En MLS, il n'évolue plus au poste d'attaquant, mais en tant que milieu de terrain relayeur.

Après deux années passées dans le championnat américain, Peguy Luyindula raccroche les crampons à l'issue de la saison 2015[5].

Reconversion

Reconverti comme conseiller du président du Dijon FCO, il devient directeur sportif du club le [6]. Le 5 novembre 2020, le DFCO se sépare de son entraîneur Stéphane Jobard et de son directeur sportif Peguy Luyindula[7]. Après neuf journées de championnat, le club dijonnais est alors dernier du championnat, sans victoire, avec 3 points inscrits.

Carrière

Statistiques

Statistiques de Peguy Luyindula au 18 novembre 2014[8]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
France
Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
1997-1998
Chamois niortais
Division 2 27 8 1 0 3 0 - - - - - - - 31 8
1998-1999
RC Strasbourg
Division 1 18 0 2 0 1 0 - - - - - - - 21 0
1999-2000
RC Strasbourg
Division 1 30 7 4 1 3 0 - - - - - - - 37 8
2000-2001
RC Strasbourg
Division 1 31 7 6 4 1 2 - - - - - - - 38 13
2001-2002
RC Strasbourg
Division 2 6 5 - - - - 1 0 - - - - - 7 5
2001-2002
Olympique lyonnais
Division 1 21 6 2 2 2 1 - - C1+C3 5+3 1+1 - - 33 11
2002-2003
Olympique lyonnais
Ligue 1 33 11 1 0 2 3 1 1 C1+C3 3+2 1+0 - - 42 16
2003-2004
Olympique lyonnais
Ligue 1 37 16 3 0 1 1 - - C1 10 2 2 0 53 19
2004-2005
Olympique de Marseille
Ligue 1 35 10 1 0 1 0 - - - - - 2 1 39 11
2005-2006
Olympique de Marseille
Ligue 1 2 0 - - - - - - CI 3 1 - - 5 1
2005-2006
AJ Auxerre
(prêt)
Ligue 1 33 10 2 0 2 0 - - - - - - - 37 10
2006-2007
Levante UD
(prêt)
Liga 10 0 2 0 - - - - - - - - - 12 0
2006-2007
Paris SG
Ligue 1 14 3 - - - - - - C3 4 0 - - 18 3
2007-2008
Paris Saint-Germain
Ligue 1 31 5 4 0 3 0 - - - - - - - 38 5
2008-2009
Paris Saint-Germain
Ligue 1 34 5 1 0 4 2 - - C3 12 6 2 0 53 13
2009-2010
Paris Saint-Germain
Ligue 1 28 6 2 2 1 0 - - - - - - - 31 8
2010-2011
Paris Saint-Germain
Ligue 1 23 0 4 3 2 1 1 0 C3 11 4 - - 41 8
2011-2012
Paris Saint-Germain
Ligue 1 - - - - - - - - - - - - - 0 0
2012-2013
Paris Saint-Germain
Ligue 1 - - - - 1 0 - - - - - - - 1 0
2013
Red Bulls de New York
MLS 22 1 2 0 2 0 - - - - - - - 26 1
2014
Red Bulls de New York
MLS 26 5 1 0 5 3 - - LCC 2 0 - - 34 8
Total sur la carrière 461 105 38 12 34 13 3 1 - 55 16 6 1 597 148

Liste des matchs internationaux

Buts internationaux

Liste des buts en sélection de Peguy Luyindula
00 Date Lieu Compétition Résultat Adversaire Détail Sél.
1er Stade de la route de Lorient, Rennes, France Match amical N 1-1
Bosnie-Herzégovine
But inscrit après 7 minutes 7e du pied gauche 1-0 3e

Palmarès

Peguy Luyindula remporte ses premiers titres avec le RC Strasbourg en soulevant d'abord la Coupe de France en 2001 avant d'être finaliste du Trophée des champions 2001.

Parti à l'Olympique lyonnais, il est champion de France à trois reprises en 2002, 2003 et 2004. Il remporte également le Trophée des champions en 2002.

Sous les couleurs du Paris SG ensuite, il remporte la Coupe de France en 2010 et la Coupe de la Ligue en 2008. Il est également finaliste de la Coupe de France en 2008 et du Trophée des champions en 2010.

Il remporte le MLS Supporters' Shield en 2013 avec les Red Bulls de New York.

Sur le plan personnel, sous les couleurs de l'Olympique de Marseille puis du Paris SG, il remporte le Trophée du joueur du mois UNFP en janvier 2005, en avril 2007 et en janvier 2009. Il est meilleur buteur de l'Emirates Cup 2007 avec 2 buts.

Vie privée

Son père, Guy, a été joueur au Daring Club.

Notes et références

  1. Etienne Manière, « OM : Luyindula a signé » [archive], sur Foot Mercato, (consulté le 2 janvier 2020)
  2. Option d'achat levée
  3. Luyindula porte plainte
  4. Robert Langer, « PSG : Luyindula a résilié », sur mercato365.com, (consulté le 28 décembre 2012)
  5. Peguy Luyindula (New York Red Bulls) à la retraite ?
  6. Dijon : Peguy Luyindula intronisé directeur sportif
  7. « Le DFCO se sépare de Stéphane Jobard et Peguy Luyindula », sur France Bleu, (consulté le 8 novembre 2020)
  8. « Fiche de Peguy Luyindula », sur footballdatabase.eu
  9. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Peguy Luyindula
Listen to this article