Percy Rojas - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Percy Rojas.

Percy Rojas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Percy Rojas
Biographie
Nationalité Péruvien
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
Lieu Lima
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Attaquant
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
-
Club Universitario de Deportes
-
CA Independiente
72 (27)
-
Club Sporting Cristal
142 (42)
-
Royal FC Sérésien
29 (11)
-
Club Universitario de Deportes
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
-
Pérou
49 (7)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1986
Club Universitario de Deportes (intérim)
1987
Club Universitario de Deportes
1987
Deportivo San Agustín
1989
Internazionale San Borja
1989
Pérou
(intérim)
0v, 0n, 1d
1990
Meteor SC
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Percy « Trucha » Rojas, de son nom complet Percy Rojas Montero, né le à Lima, est un footballeur péruvien qui jouait au poste d'attaquant.

Biographie

Carrière de joueur

En club

Percy Rojas est considéré comme l'un des meilleurs buteurs de l'histoire du football péruvien. Idole de l'Universitario de Deportes, le club avec lequel il s'est le plus identifié, il a été champion national en 1967, 1969, 1971, 1974 et 1982, en plus d'être finaliste de la Copa Libertadores en 1972. Il a également évolué au Sporting Cristal, avec lequel il fait le doublé en 1979-1980[1].

Cependant, c'est au sein du CA Independiente, en Argentine, qu'il atteint une véritable dimension internationale. Il y côtoie de grandes stars du football argentin (Ricardo Bochini, Daniel Bertoni, Ricardo Pavoni, Miguel Ángel López, entre autres)[2] et remporte la Copa Libertadores 1975, puis la Copa Interamericana l'année suivante.

En équipe nationale

International péruvien de 1969 à 1979, Percy Rojas fait partie de la génération dorée de footballeurs péruviens des années 1970. Il participe notamment aux Coupes du monde de 1978 (3 matchs) et 1982 (sur le banc) et remporte la Copa América en 1975.

Carrière d'entraîneur

Une fois sa carrière de joueur terminée, il embrasse la carrière d'entraîneur. Mais celle-ci sera très brève. Il prend notamment les rênes de l'Universitario de Deportes en 1986 (sous forme d'intérim) et 1987. Adjoint de José Macía à la tête de l'équipe du Pérou, il sera sélectionneur par intérim lors du match Uruguay-Pérou, le , comptant pour les éliminatoires au Mondial 1990 (défaite 2-0)[3].

Palmarès (joueur)

En club

Collectif

Individuel

En équipe nationale

Statistiques

En championnat

Source consultée : (es) Percy Rojas sur enciclopediadefutbolistas.blogspot.com

Coupes internationales

Source consultée : (es) Percy Rojas sur www.bdfa.com.ar

En équipe nationale

Buts en sélection

Source consultée : (en) Percy Rojas sur www.11v11.com

Notes et références

  1. (es) Raúl Behr, « Percy Rojas: Goleador nada trucho », sur www.dechalaca.com, (consulté le 24 janvier 2020).
  2. (es) « Percy Rojas: "Independiente era mundialmente reconocido por su fútbol bien jugado y con garra" », sur independientesincensura.blogspot.com, (consulté le 24 janvier 2020).
  3. (es) Roberto Gando, « Perú - Bolivia de 1989: La hora cero », sur www.dechalaca.com, (consulté le 24 janvier 2020).
  4. (en) José Luis Pierrend, « Peru - Record International Players », sur www.rsssf.com, (consulté le 24 janvier 2020).


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Percy Rojas
Listen to this article