Pfaffenthal - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Pfaffenthal.

Pfaffenthal

Pfaffenthal
(lb) Pafendall

Vue globale
Administration
Pays
Luxembourg
Canton Luxembourg
Commune Luxembourg
Démographie
Population 1 284 hab.[1] ()
Densité 3 424 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 36′ 48″ nord, 6° 08′ 08″ est
Superficie 37,5 ha = 0,375 km2
Transport
Gare Pfaffenthal-Kirchberg
Bus AVL2326
Vélos en libre-service Vel'oH!
Localisation

Localisation du quartier sur la carte de la ville de Luxembourg.
Géolocalisation sur la carte : Canton de Luxembourg
Pfaffenthal
Géolocalisation sur la carte : Luxembourg
Pfaffenthal

Pfaffenthal (en luxembourgeois : Pafendall Écouter) est l'un des 24 quartiers de Luxembourg-ville, qui est situé dans la vallée de l'Alzette. Il s'étend approximativement du pont grande-duchesse Charlotte au viaduc ferroviaire, juste au nord-est de Ville-Haute. En 2016, le quartier comptait 1 252 habitants.

Le Pfaffenthal, ensemble avec la partie appelée Sichenhaff, est parmi les vieux quartiers de Luxembourg-Ville, à savoir Stadtgrund, Clausen et Pfaffenthal, l’un des plus pittoresques de par son histoire, sa topographie, ses monuments et vestiges historiques et archéologiques, sa population, ses coutumes, sa situation…

Ce quartier calme, blotti dans la vallée de l’Alzette, un affluent de la Sûre, était autrefois à caractère artisanal, commercial, industriel, militaire, monastique, culturel, artistique, folklorique et social. De nos jours, c’est un faubourg jeune, en pleine mutation, et ceci grâce à sa population multi-culturelle.

Les habitants s'appellent les Pafendaller.

Le territoire du Pfaffenthal fait partie du secteur protégé de la vallée de l’Alzette et depuis 1994 de la zone tampon inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Situation géographique

Le quartier Pfaffenthal a une surface de 37,52 ha et est situé au centre de la capitale. Il confine au nord à Weimerskirch, à l’est à Kirchberg et Clausen, au sud au Grund, et à l’est à la Ville Haute, Limpertsberg et Eich.

L’Alzette traverse le quartier Pfaffenthal du nord au sud et le divise en deux parties, ouest et est.

Historique

Avec la ville basse du Grund, le Pfaffenthal forme le quartier le plus ancien de la ville de Luxembourg. À l’époque romaine, une route qui reliait Reims à Trèves franchissait au Pfaffenthal la rivière Alzette. Au Moyen Âge, les artisans cherchant la proximité de l’eau — tanneurs, brasseurs, teinturiers — s’établissaient au Pfaffenthal.

Le nom du quartier fait référence aux moines de l’abbaye d’Altmünster qui cultivaient la terre dans cette vallée fertile. Son nom français était Vaux-les-Moines (Vallis Sacerdotalis en latin), mais n’est plus utilisé de nos jours.

Le Pfaffenthal est l’un des quartiers de la ville les plus chargés d’histoire.

Ici se trouvaient le premier hôpital et la première maternité de la forteresse de Luxembourg. A proximité immédiate de l’Alzette, c’était un quartier important pour les artisans de la ville. Les tanneurs, qui produisaient le cuir pour la fabrication de gants, si importante pour le Luxembourg, s’étaient établis ici, en aval de la ville. La vie était déterminée par la proximité du fleuve, qui fournissait la force motrice pour les nombreux moulins. Au 17e siècle les soeurs clarisses urbanistes se sont installées dans le bâtiment dans lequel se trouve actuellement l’hospice civil.

Ce sont les travaux de Vauban qui donnent à ce faubourg son aspect caractéristique en l’intégrant dans la forteresse. Deux portes fortifiées — les portes d’Eich et des Bons Malades — ferment désormais la vallée. Elles sont reliées par une courtine (chemin de ronde), le Béinchen, qui enjambe la rivière. À l’abri de ces nouvelles fortifications, les Clarisses du Saint-Esprit reconstruisent à la fin du XVIIe siècle leur couvent, l’actuel Hospice civil.

Le circuit Vauban permet de découvrir aujourd’hui ce patrimoine historique exceptionnel.

Un ascenseur panoramique public relie le quartier à la Ville-Haute.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Pfaffenthal
Listen to this article