Philip Hindes - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Philip Hindes.

Philip Hindes

Philip Hindes
Philip Hindes en 2015
Informations
Naissance
Nationalité
Allemagne
(1992-2010)
 Grande-Bretagne
(depuis 2011)
Distinction
Équipes professionnelles
2016Wiggins
Principales victoires
Médaille d'or, Jeux olympiques Champion olympique de vitesse par équipes (2012 et 2016)

Philip Hindes (né le à Krefeld) est un coureur cycliste sur piste britannique, d'origine allemande. Il est double champion olympique de vitesse par équipes en 2012 (avec Chris Hoy et Jason Kenny) et en 2016 (avec Kenny et Callum Skinner).

Biographie

Philip Hindes est né à Krefeld (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), en Allemagne d'un père britannique stationné en Allemagne en tant que soldat dans l'armée britannique et d'une mère allemande. Il commence le cyclisme sur route en 2008 à l'âge de 15 ans. Après deux saisons, il s'oriente vers la vitesse sur piste.

Il représente l'Allemagne lors des championnats du monde sur piste juniors en 2010 et s'y classe troisième de la vitesse par équipes et quatrième de la vitesse individuelle. Plus tard dans l'année, Hindes, dont le père est de nationalité britannique, s'installe au Royaume-Uni et rejoint le programme olympique de British Cycling. Il reçoit opportunément l'autorisation de rouler pour la Grande-Bretagne après que le conseil exécutif du Comité international olympique (CIO) eut abrogé le règlement qui l'aurait obligé à attendre trois ans avant de changer de nationalité sportive.

En 2011, Hindes dispute avec Dave Daniell et Peter Mitchell l'épreuve de vitesse par équipes de la manche de Pékin de la Coupe du monde de cyclisme sur piste, terminant en sixième position.

À partir de 2012, Hindes est entraîné par Jan van Eijden et Iain Dyer. Il est choisi pour représenter la Grande-Bretagne aux championnats du monde sur piste à Melbourne, en Australie, pour la vitesse par équipes aux côtés de Chris Hoy et Jason Kenny. Il y remplace Ross Edgar qui récupère d'une blessure et doit se concentrer sur son entraînement en salle et sur route[1]. Cependant, le trio est relégué en fin de classement lors des séries qualificatives, comme trois autres équipes, car un coureur s'est « écarté de plus de 15 mètres avant la fin du tour qu'il doit mener »[2].

En , Hindes est sélectionné pour concourir pour la Grande-Bretagne aux Jeux olympiques d'été de Londres, toujours avec Hoy et Kenny en vitesse par équipes. À domicile, le trio remporte l'or olympique en devançant les Français de 41 centièmes de seconde[3]. Lors des séries qualificatives, il chute dès le départ. D'après le règlement officiel, l'équipe doit alors recommencer l'épreuve sans aucune conséquence. Cependant, après l'obtention de la médaille d'or, il déclare avoir chuté délibérément, ayant pris un mauvais départ[4]. Par la suite il revient sur sa déclaration en déclarant avoir glissé de la roue arrière, tandis que la Fédération britannique évoque un problème de traduction pour expliquer ses propos[5]. Aucune mesure n'a été prise par le CIO[6]. Pour cet incident, Hindes a reçu la cinquième place du magazine Sports Illustrated dans la catégorie « Anti-Sportif de l'année »[7].

En , il est nommé membre de l'Ordre de l'Empire britannique (MBE)[8]. Entre 2013 et 2015, il n'obtient aucun titre international et ne monte sur aucun podium aux championnats du monde ou d'Europe. Son meilleur résultat est une médaille d'argent sur la vitesse par équipes des Jeux du Commonwealth de 2014.

Il rejoint l'équipe Wiggins pour la saison 2016[9]. La même année, il est à nouveau sélectionné aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, où il devient pour la deuxième fois champion olympique de vitesse par équipes, avec Callum Skinner et Jason Kenny. Le trio britannique a surpris à la fois les suiveurs et même leur propre équipe en battant les grands favoris Néo-Zélandais[10],[11].

En 2018, après avoir été vice-champion du monde de vitesse par équipes, il termine deuxième de la vitesse par équipes avec Ryan Owens et Joseph Truman aux Jeux du Commonwealth[12]. Remplaçant pour les Jeux olympiques de Tokyo disputés en août 2021, il voit ses compatriotes se contenter de la médaille d'argent, puis annonce deux mois plus tard arrêter sa carrière à 29 ans[13],[14].

Palmarès

Jeux olympiques

Édition / Épreuve Vitesse par équipes
Londres 2012 Médaille d'or, Jeux olympiques Or (avec Chris Hoy et Jason Kenny)
Rio 2016 Médaille d'or, Jeux olympiques Or (avec Callum Skinner et Jason Kenny)

Championnats du monde

Édition / Épreuve Vitesse par équipes
Montichiari 2010 (juniors) Médaille de bronze, monde Bronze
Minsk 2013 6e
Cali 2014 5e
Saint-Quentin-en-Yvelines 2015 8e
Londres 2016 6e
Apeldoorn 2018 Médaille d'argent, monde Argent
Pruszków 2019 5e[15]

Coupe du monde

Jeux du Commonwealth

Édition / Épreuve Keirin Vitesse individuelle Vitesse par équipes
Glasgow 2014 1er tour Médaille d'argent Argent
Gold Coast 2018 1er tour 1/8e de finale Médaille d'argent Argent

Championnats d'Europe

Édition / Épreuve Vitesse individuelle Vitesse par équipes
Saint-Pétersbourg 2010 (juniors) Médaille de bronze, Europe Bronze
Anadia 2011 (espoirs) Médaille d'argent, Europe Argent
Berlin 2017 6e
Glasgow 2018 7e

Championnats de Grande-Bretagne

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Philip Hindes
Listen to this article