Pierre Chagnon (compositeur) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Pierre Chagnon (compositeur).

Pierre Chagnon (compositeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Chagnon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
Paris 14e
Nom de naissance
Pierre Antonin Chagnon
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument

Pierre Chagnon, né le à Saint-Maur-des-Fossés et mort le à Paris 14e, est un compositeur, pianiste et chef d'orchestre français.

Biographie

Né en 1893 à Saint-Maur-des-Fossés[1],[2], enfant prodige, Pierre Chagnon est l'organiste, dès l'âge de neuf ans, de l'église Saint-Nicolas de Saint-Maur-des-Fossés[3].

Un des compositeurs les plus prolifiques et omniprésents de l'entre-deux-guerres, directeur musical, chef d'orchestre et pianiste, on lui doit de nombreuses chansons et des comédies musicales. Il dirige plus de mille orchestres pour Columbia Records et compose plus de deux cents chansons[4].

Ses chansons ont pour interprète, entre autres, Arletty, Fernandel, Tino Rossi, Georges Milton, Georgius, Mistinguett (On m'suit) et Marianne Oswald.

Œuvres

Parmi ses titres les plus connus :

  • C'est la barbe... et les ch'veux !, fox-trot, piano, 1923
  • Chevauchée indienne, musique du film Pas sur la bouche, avec Maurice Yvain, 1932
  • Blanc-Blanc, one-step chanté (Revue du Casino de Paris Paris qui remue), paroles de Fred Pearly, 1932
  • Babaou, comédie musicale de Louis Boucot et Raphaël Adam, musique de Pierre Chagnon et Fred Pearly, 1932
  • Bugatti, chanson du film Circulez !, 1932
  • La Bosse des affaires, one-step chanté dans le film La Bosse des affaires, paroles de Louis Boucot, 1933
  • Bien mieux tout seul, chanson du film Opéra 13, paroles de Charles-Louis Pothier, 1934

Notes et références

  1. « Pierre Chagnon », sur musee.sacem.fr (consulté le 17 avril 2020).
  2. Mairie de Saint-Maur-des-Fossés, Acte de naissance no 341 avec mention marginale du décès, sur Archives départementales du Val-de-Marne, (consulté le 17 avril 2020), vue 632.
  3. Louis Schneider, « L'organiste prodige de Saint-Maur », sur Gallica, Gil Blas, Paris, (consulté le 17 avril 2020), p. 1.
  4. Voir les diverses notices d'autorité dont celle de la BNF pour le nombre de chansons
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Pierre Chagnon (compositeur)
Listen to this article