Pierre Lequiller - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Pierre Lequiller.

Pierre Lequiller

Pierre Lequiller

Pierre Lequiller en 2013.
Fonctions
Conseiller régional d'Île-de-France
Président d'Île-de-France Europe
En fonction depuis le
(5 ans, 9 mois et 7 jours)
Élection 13 décembre 2015
Président Valérie Pécresse
Président de la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée nationale

(3 ans, 9 mois et 3 jours)
Législature XIVe
Prédécesseur lui-même (délégation)
Successeur Danielle Auroi
Vice-président de l'Assemblée nationale

(1 an, 8 mois et 16 jours)
Président Raymond Forni
Législature XIVe
Député français

(28 ans, 11 mois et 28 jours)
Élection
Circonscription 4e des Yvelines
Prédécesseur aucun (scrutin proportionnel)
Successeur Marie Lebec
1er Vice-président du Conseil
général des Yvelines

(5 ans, 10 mois et 8 jours)
Président Alain Schmitz, Pierre Bédier
Prédécesseur Christine Boutin
Successeur Pierre Fond
Maire de Louveciennes

(15 ans, 5 mois et 26 jours
Prédécesseur Jacques Tassin
Successeur André Vanhollebeke (UDF)
Conseiller général des Yvelines
Élu dans le canton de Marly-le-Roi

(36 ans et 3 jours)
Élection 25 mars 1979
Prédécesseur Jean Béranger (MRG)
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Londres (Royaume-Uni)
Parti politique UMP, Les Républicains
Diplômé de HEC, Sciences Po
Profession Cadre supérieur du secteur bancaire

Pierre Lequiller, né le à Londres (Royaume-Uni), est un homme politique français.

Biographie

Formation - carrière professionnelle

Après avoir obtenu une licence de sciences économiques, il étudie à HEC et à l'IEP de Paris.

Il travaille au sein de la direction de la Société générale de 1974 à 1986, date à laquelle il quitte ses fonctions pour se consacrer à sa passion, la politique.

Fort d'une culture franco-anglaise, il s'intéresse assez rapidement dans sa carrière politique à l'Europe.

Carrière politique

Pierre Lequiller entre dans la vie politique en 1977 en étant élu conseiller municipal de Louveciennes dont il devient adjoint au maire, chargé des finances. En 1979, il est élu conseiller général des Yvelines, dans le canton de Marly-le-Roi, et devient en 1982 vice-président du conseil général. En 1985, il est élu maire de Louveciennes.

Aux élections législatives de 1988, il devient député de la 4e circonscription des Yvelines, fonction à laquelle il est réélu en 1993, 1997, 2002 et 2007. Entre 2000 et 2002, il est vice-président de l'Assemblée nationale. Il est en outre, président du groupe permanent de lutte contre l'Illettrisme de 1995 à 2001.

En application de la loi sur le non-cumul des mandats, Pierre Lequiller ne se représente pas à la mairie de Louveciennes en mars 2001. L'année suivante, il est président du Pays des Impressionnistes[1].

De 2002 à 2003, Pierre Lequiller est membre de la Convention sur l'avenir de l'Europe, chargée d'établir un projet de Constitution européenne. Il est secrétaire national de l'UMP chargé des affaires européennes de 2002 à 2004, vice-président du Parti populaire européen (PPE) de 2002 à 2006 et vice-président du Mouvement Européen France de 2005 à 2006.

Il est réélu député au premier tour des législatives de 2007 pour la XIIIe législature avec 54,34 % des suffrages exprimés, dans la quatrième circonscription des Yvelines. Ancien membre du PPDF et de l'UDF, il fait partie du groupe UMP.

De 2002 à 2012, Pierre Lequiller est président de la commission des affaires européennes de l'Assemblée nationale. Fonction qui lui permet de participer activement à la préparation de la Présidence française de l'Union européenne au second semestre 2008. Après l'échec de l'adoption de la Constitution européenne, pour laquelle il a activement œuvré, il participe à l'élaboration du traité simplifié, dit traité de Lisbonne. Il en est vice-président de 2012 à 2017.

Le 17 juin 2012, il est réélu au deuxième tour des élections législatives avec 58,07 % des suffrages exprimés.

Il est également premier vice-président du conseil général des Yvelines chargé des affaires scolaires, universitaires, de la culture, du patrimoine et des archives départementales.

Pierre Lequiller est président de la Maison de l'Europe des Yvelines et Président d'Île-de-France Europe.

Le 23 mai 2014, Pierre Lequiller est auditionné dans l’affaire Bygmalion, scandale politico-financier qui touche l’UMP[2].

Le 12 décembre 2014, Nicolas Sarkozy, élu président de l'UMP, le nomme secrétaire national de l'UMP à l'Europe[3].

Pierre Lequiller est élu Conseiller régional d'Île-de-France en 2015 sur la liste de Valérie Pécresse.

Il soutient Nicolas Sarkozy pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[4].

Il décide de ne pas se représenter aux élections législatives de 2017[5].

Ouvrages et publications

  • La guerre scolaire n'aura pas lieu en 1992.
  • L'Europe se lève à l'Est en 1994.
  • 2 propositions pour la lutte contre l'illettrisme en 1995
  • Rapport parlementaire sur l'enseignement français à l'étranger en 1996.
  • Proposition de loi relative à la protection du patrimoine, votée à l'unanimité à l'Assemblée Nationale en 2001.
  • Un président pour l'Europe en 2003.
  • Correspondances européennes avec 25 jeunes de l'Union en avril 2005.
  • Europe : comment sortir de l'impasse, un traité institutionnel pour l'Europe en janvier 2007.
  • Mythes et réalités en campagne européenne en mai 2009.

Notes et références

  1. Clarisse Josselin, « Le Pays des impressionnistes est né », Le Parisien, 27 février 2002.
  2. Le Parisien, « Bygmalion : un deuxième député UMP auditionné », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Nominations »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), u-m-p.org, 12 décembre 2014.
  4. « Serge Dassault et Patrick Balkany parmi les parlementaires qui soutiennent Nicolas Sarkozy », lemonde.fr, 9 septembre 2016.
  5. « Législatives 4e circonscription : Pierre Lequiller laisse sa place à Ghislain Fournier », 78actu,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Pierre Lequiller
Listen to this article