Port de Leixões - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Port de Leixões.

Port de Leixões

Leixões
Une des grues Titan, datant de la construction du port.
Présentation
Tirant d'eau
13,5 m (pétrolier), 12 m (porte-conteneurs), 10 m (paquebot)Voir et modifier les données sur Wikidata
Tonnage
100 000 t (navire-citerne)Voir et modifier les données sur Wikidata
Longueur
Superficie
55 haVoir et modifier les données sur Wikidata
Superficie d'eau
12 haVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Coordonnées
Adresse
Plan d'eau

Le port de Leixões (Porto de Leixões en portugais) est l'un des plus grand ports maritimes du Portugal. C'est un port artificiel construit à la fin du XIXe siècle, situé à l'embouchure du fleuve côtier Leça (pt), dans la municipalité de Matosinhos.

Le port de Leixões est le plus grand port artificiel du Portugal (après le port de Sines). Il est la plus grande infrastructure portuaire de la région septentrionale du Portugal et l'une des plus importantes du pays. Représentant 25 % du commerce international portugais et traitant environ 14 millions de tonnes de marchandises par an, Leixões est l'un des ports les plus compétitifs et diversifiés du pays. Près de trois mille navires transitent par Leixões chaque année avec tous les types de cargaisons ainsi que des passagers de navires de croisière.

Situé sur la jetée nord du port de Leixões, se trouve la marina de Leixões (pt), également appelée Marina Porto Atlântico. Le nouveau terminal de croisière de Leixões, une structure de 40 mètres de haut et 18 500 mètres cubes de béton, a été inauguré en 2015. Ce nouveau terminal pourrait gérer, à terme, près de 130 000 passagers. En 2016, il a accueilli 84 croisières et plus de 71 000 passagers.

Un des symboles du port sont ses deux grues Titan. Ces deux énormes grues à vapeur ont été construites en 1884 à 1892 par l'entreprise française Dauderni et Duparchy afin d'édifier chacune un brise-lames du port. Ces engins faisant près de 69 mètres de long, pesant 420 tonnes et s'élevant à environ 17 mètres de haut, manipulaient des blocs de granit pesant jusqu'à 50 tonnes. Ce sont des témoins exceptionnels de l'ingénierie de la fin du XIXe siècle : les rares grues Titan survivantes, comme celle de Clydebank (en) sont postérieures et mues à l'électricité. Dans la nuit du 22 au une tempête jette le Titan de la jetée nord à la mer ; il est récupéré en 1896, et remonté afin de participer à l'entretien de la jetée. Le , c'est le Titan sud qui s'effondre à la suite d'un incident : sa reconstruction a débuté en 2021[1].

Notes et références

  1. (pt) « TITAN. O RENASCER » (consulté le )

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Port de Leixões
Listen to this article