Préjuce Nakoulma - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Préjuce Nakoulma.

Préjuce Nakoulma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Préjuce Nakoulma

Nakoulma avec le Górnik Zabrze en 2013
Biographie
Nom Préjuce Niguimbe Nakoulma
Nationalité
 Burkinabé
Naissance (33 ans)
Lieu Ouagadougou (Burkina Faso)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. Depuis 2007
Poste Avant-centre / Ailier
Pied fort Droit
Parcours amateur
Années Club
2004-2005
CF Ouagadougou
2006
Granica Lubycza Królewska
2007
Hetman Zamość
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2007-2008
Hetman Zamość
2007
Stal Stalowa Wola
017 0(0)
2008-2012
Górnik Łęczna
064 (15)
2010-2011
Widzew Łódź
008 0(1)
2011-2012
Górnik Zabrze
026 0(9)
2012-2014
Górnik Zabrze
066 (15)
2014-2016
Mersin İdman Yurdu
065 (13)
2016
Kayserispor
013 0(2)
2017-2018
FC Nantes
029 0(9)
2019
Çaykur Rizespor
012 0(2)
2020
US Orléans
006 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012-
Burkina Faso
050 (13)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Préjuce Nakoulma est un footballeur international burkinabé né le à Ouagadougou. Il évolue au poste d'avant-centre ou d'ailier, et est actuellement sans club.

Biographie

Parcours en club

Révélation en Pologne

Préjuce Nakoulma est formé au CF Ouagadougou au Burkina Faso. En 2006, il rejoint la Pologne et le Granica Lubycza Królewska. Puis, au Hetman Zamość, il arpente la III Liga, le championnat de quatrième division, avant d'être prêté courant 2007 au Stal Stalowa Wola qui évolue en deuxième division. Au terme de la saison 2007-2008, il rallie le Górnik Łęczna où sa carrière prend réellement forme. En deux saisons, il prend part à 56 des 68 matchs de championnat. De quoi en faire un acteur de la montée du club en Ekstraklasa, la D1 polonaise, au terme de la saison 2009-2010[1].

En , il est prêté pour un an au Widzew Łódź mais y vit une saison blanche (8 apparitions, 1 but)[2],[1]. De retour au Górnik Łęczna, relégué, il marque 3 buts en 5 matchs de D2 et signe dans la foulée au Górnik Zabrze pour sa deuxième expérience en première division. Celle-ci sera la bonne, il participe alors à 25 matchs pour 23 titularisations et 9 buts de l'édition 2011-2012 du championnat de Pologne. Meilleur buteur du club, Nakoulma commence à attirer les regards hors des frontières polonaises mais signe finalement un nouveau contrat avec le Górnik Zabrze en [3],[1].

Après une nouvelle saison pleine (2012-2013, 28 apparitions, 23 titularisations, 5 buts), l'international burkinabé intéresserait dorénavant le Werder Brême et le Chievo Verone. En , le nom de l'OGC Nice apparaît également pour le joueur libre à l'été 2014[1].

Passage en Turquie

Annoncé aux quatre coins de l'Europe (West Bromwich Albion, Legia Varsovie, PAOK Salonique, Gaziantepspor, Besiktas, FC Nantes), il signe à l'été 2014 en Turquie pour le Mersin İdman Yurdu, promu en première division turque[1]. Pour sa première saison, il y est le troisième joueur le plus utilisé en championnat et le troisième meilleur buteur du club avec 6 réalisations. Pour sa deuxième saison, il y inscrit le même nombre de buts, meilleur buteur du club avec le Brésilien Welliton, mais ne peut empêcher son club de finir dernier... Une relégation qui le porte vers Kayserispor, club le plus « Ligue 1 » de Turquie où évoluent Ahamada, Mabiala, Kana-Biyik, Samba Sow, Alain Traoré, N'Guemo et Ryan Mendes. Cinq mois après son arrivée, il y résilie son contrat[1].

Arrivée en Ligue 1

Son transfert est officialisé par le FC Nantes lors du dernier jour du mercato hivernal, le . Néanmoins, il n’apparaît sur le sol français que le et se présente trop tardivement au club pour passer sa visite médicale afin que sa licence soit homologuée par la LFP, n'étant ainsi pas qualifié pour la réception de l'Olympique de Marseille le dimanche suivant[4]. Il débute finalement sous ses nouvelles couleurs le pour la réception de Dijon (victoire 3-1, 27e journée). Il marque deux buts lors du déplacement à Montpellier (victoire 2-3, 29e journée) le pour sa deuxième titularisation. Il conclut cette deuxième partie de saison avec six buts à son actifs dont deux doublés pour 11 apparitions dont 10 titularisations. L'attaque nantaise, avec son apport, passe de la 18e à la 12e place.

Néanmoins, malgré cette belle demi-saison, il fait part de ses envies de départ dès le mois d'[5]. Il commence à enchaîner les matches à partir de la mi-septembre, participant à chacune des rencontres entre la 6e et la 14e journée avant d'être ralenti par des problèmes musculaires et une grippe, tout en rappelant ses velléités de départ. Ayant des relations compliquées avec Claudio Ranieri, lui reprochant son manque d'implications et ses caprices, il refuse notamment de s'échauffer lorsqu'il apprend qu'il ne sera pas titulaire face à l'OGC Nice le (1-1, 26e journée)[6]. Buteur pour sa première titularisation de l'année 2018, il trouve le chemin des filets à cette occasion face à Dijon (1-1, 33e journée), connaissant trois autres titularisations par la suite avant d'être victime d'une entorse lors de la réception du MHSC.

Après des mois de conflit, la résiliation de son contrat est finalement annoncée le [7].

Nouveau passage en Turquie et retour en France

Il ne retrouve un club que le , s'engageant en faveur de Rizespor où évolue un de ses anciens coéquipiers nantais, Chidozie Awaziem. Son passage n'y est guère concluant, ne disputant que 214 minutes de jeu, réalisées lors de douze apparitions dont une seule titularisation pour deux buts marqués.

Après six nouveaux mois sans club, il s'engage le en faveur de l'US Orléans, alors dernier de Ligue 2, jusqu'à la fin de la saison[8]. Après une petite année dans le club du Loiret, il s’entretient physiquement à l'AS Sautron dans l’optique de rebondir dans un autre club.

En sélection nationale

Il participe à la Coupe d'Afrique des nations 2012 puis à celle de 2013 avec le Burkina Faso, lors de laquelle il atteint et joue la finale, perdue contre le Nigeria.

Buts internationaux

But Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Stade du 4-Août, Ouagadougou, Burkina Faso
Bénin
1–0 2–2 Match amical
2. 2–2
3. Stade du 4-Août, Ouagadougou, Burkina Faso
Niger
4–0 4–1 Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2014
4. Stade du 4-Août, Ouagadougou, Burkina Faso
Gabon
1–0 1–0 Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2014
5. Stade Olympique Yves-du-Manoir, Colombes, France
Cameroun
1–0 2–3 Match amical
6. Stade de l'Amitié, Cotonou, Bénin
Bénin
1–1 1–2 Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018
7. Stade du 4-Août, Ouagadougou, Burkina Faso
Botswana
1–0 2–1 Éliminatoires CAN 2017
8. Estádio Nacional de Cabo Verde, Praia, Cap-Vert
Cap-Vert
2–0 2–0 Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018
9. Stade d'Angondjé, Libreville, Gabon
Gabon
1–0 1–1 CAN 2017 (1er tour)
10. Stade d'Angondjé, Libreville, Gabon
Tunisie
2–0 2–0 CAN 2017 (Quarts-de-finale)
11. Stade du 4-Août, Ouagadougou, Burkina Faso
Cap-Vert
1–0 4–0 Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018
12. 2–0
13. 3–0

Style de jeu

Préjuce Nakoulma est un joueur évoluant en position d'avant-centre ou d'ailier gauche.

C'est un joueur aimant provoquer en un contre un et bon finisseur devant le but.

Il est également très rapide, puissant et il prend bien la profondeur.

Palmarès

En sélection

Distinctions personnelles

Annexes

Source

Notes et références

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Préjuce Nakoulma
Listen to this article