cover image

Printemps des peuples

série de révolutions en Europe en 1848 / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Le Printemps des peuples ou Printemps des révolutions désigne le mouvement révolutionnaire que connaît une grande partie de l'Europe en 1848, pour l’essentiel entre fin février et début juillet 1848, avec une forte concentration d’événements entre mars et juin, d'où la qualification de « printemps »[1]. Bien que réprimées avec succès, ces crises ont souvent été déterminantes pour l'évolution des pays concernés, notamment l'Allemagne qui, en dépit de l'échec du Parlement de Francfort, s'engage dans la voie de l'unification qui s'achèvera en 1871.

Barricade, rue de Soufflot, proche du Panthéon de Paris en 1848, peinture d'Horace Vernet.
Révolution de Mars 1848 à Berlin.

Le chrononyme Printemps des peuples n'est pas contemporain de l'événement. Il n'apparaît en français qu'un siècle plus tard, en 1948, dans le titre d'un ouvrage dirigé par l'historien François Fejtő et consacré aux révolutions de 1848[2].