Prix de la combativité du Tour d'Italie - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Prix de la combativité du Tour d'Italie.

Prix de la combativité du Tour d'Italie

Prix de la combativité du Tour d'Italie
Premio della Combattività del Giro d'Italia
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Création 2001
Éditions 21 (en 2021)
Catégorie Prix de la combativité
Type / Format Par étapes
Lieu(x)
Italie
Directeur Tour d'Italie

Palmarès
Tenant du titre
Dries De Bondt
Plus titré(s)
Massimo Strazzer
Stefano Garzelli
Mark Cavendish
(2 victoires)

Le Prix de la combativité du Tour d'Italie créé en 2001, est l'un des classements annexes de la course à étapes le Tour d'Italie. Il s'agit d'un classement récompensant le coureur qui obtient des résultats dans tous les classements de la course.

Barème

Le classement de la combativité n'attribue pas de maillot distinctif. Il s'agit en fait d'une forme de classement combiné. Cela se traduit par le fait que le vainqueur de ce classement a généralement obtenu par ailleurs un maillot distinctif d'un autre classement.

Au cours des années 2000, cet état de fait n'a souffert d'aucune exception. Les vainqueurs du classement de la combativité ont glâné à cinq reprises le classement de la montagne, à trois reprises le classement par points et à deux reprises le classement intergiro, qui a existé jusqu'en 2005.

Durant les années 2010, cette règle a été respectée lors de la moitié des éditions. Le gagnant s'est ainsi adjugé à quatre reprises le classement de la montagne et une fois le classement par points. Les exceptions sont les suivantes : Mark Cavendish en 2012, Philippe Gilbert en 2015, Matteo Trentin en 2016, Davide Ballerini en 2018 et Fausto Masnada en 2019. Ces quatre premiers coureurs avaient néanmoins terminé la course sur le podium du classement par points, à la 2e place pour les trois premiers cités (Cavendish terminant même à un point du 1er rang), qui ont également remporté au moins une étape (trois pour Cavendish, deux pour Gilbert et une pour Trentin), et à la 3e place pour Ballerini, qui a également gagné le classement des sprints intermédiaires (qui n'attribue pas de maillot distinctif). Masnada a lui terminé deuxième du classement de la montagne, en glânant également une étape et le classement des sprints intermédiaires.

On peut donc distinguer deux périodes au sein de la décennie 2010, avec une exception au cours des 5 premières années et quatre au cours des 5 dernières. L'édition 2020 poursuit cette deuxième tendance. Thomas De Gendt ne remporte aucun classement annexe : il termine néanmoins 3e du classement de la montagne et 2e du classement des sprints intermédiaires.

Ainsi, si le vainqueur de ce classement n'a pas toujours gagné un classement annexe, il a toujours figuré sur le podium du classement par points ou du classement de la montagne.

Les points sont attribués selon le barème suivant :

  • Arrivées des étapes : 6, 5, 4, 3, 2 et 1 aux six premiers ;
  • Sprints intermédiaires : 5, 4, 3, 2 et 1 aux cinq premiers ;
  • Cima Coppi et ascensions de 1re catégorie : 4, 3, 2 et 1 aux quatre premiers ;
  • Ascensions de 2e catégorie : 3, 2 et 1 aux trois premiers ;
  • Ascensions de 3e catégorie : 2 et 1 aux deux premiers ;
  • Ascensions de 4e catégorie : 1 au premier.

À la fin du Giro, le coureur qui a marqué le plus de points est déclaré Super combatif.

Palmarès

Année Coureur Équipe Points Autres maillots
2001
Massimo Strazzer
Mobilvetta Design 63
Classement par points,
Classement intergiro
2002
Massimo Strazzer
Phonak 74
Classement intergiro
2003
Freddy González
Colombia-Selle Italie 51
Grand Prix de la montagne
2004
Alessandro Petacchi
Fassa Bortolo 59
Classement par points
2005
José Rujano
Selle Italie-Colombia 70
Grand Prix de la montagne
2006
Paolo Bettini
Quick Step-Innergetic 49
Classement par points
2007
Leonardo Piepoli[1]
Saunier Duval-Prodir 39
Grand Prix de la montagne
2008
Emanuele Sella
CSF Group-Navigare 75
Grand Prix de la montagne
2009
Stefano Garzelli
Acqua & Sapone-Caffè Mokambo 45
Grand Prix de la montagne
2010
Matthew Lloyd
Omega Pharma-Lotto 38
Grand Prix de la montagne
2011
Stefano Garzelli[2]
Acqua & Sapone 39
Grand Prix de la montagne
2012
Mark Cavendish
Sky 44
2013
Mark Cavendish
Omega Pharma-Quick Step 49
Classement par points
2014
Julián Arredondo
Trek Factory Racing 37
Grand Prix de la montagne
2015
Philippe Gilbert
BMC Racing 42
2016
Matteo Trentin
Etixx-Quick Step 50
2017
Mikel Landa
Sky 60
Grand Prix de la montagne
2018
Davide Ballerini
Androni Giocattoli-Sidermec 67
2019
Fausto Masnada
Androni Giocattoli-Sidermec 74
2020
Thomas De Gendt
Lotto-Soudal 55
2021
Dries De Bondt
Alpecin-Fenix 53

Statistiques

Multiples vainqueurs

# Vainqueurs Pays Nombre de victoires Années
1 Mark Cavendish
 Grande-Bretagne
2 2012, 2013
Stefano Garzelli
Italie
2 2009, 2011
Massimo Strazzer
Italie
2 2001, 2002


Palmarès par nations

# Pays Nombre de victoires Nombre de vainqueurs différents Dernière victoire
1
Italie
11 9 Fausto Masnada (2019)
2
Belgique
3 3 Dries De Bondt (2021)
3
Colombie
2 2 Julián Arredondo (2014)
 Grande-Bretagne
2 1 Mark Cavendish (2013)
5
Australie
1 1 Matthew Lloyd (2010)
Espagne
1 1 Mikel Landa (2017)
Venezuela
1 1 José Rujano (2005)


Notes et références

  1. Le classement est initialement remporté par Alessandro Petacchi, qui est finalement déclassé à la suite d'un contrôle positif.
  2. Le classement est initialement remporté par Alberto Contador, qui est finalement déclassé à la suite d'un contrôle positif.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Prix de la combativité du Tour d'Italie
Listen to this article