For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Province du Schleswig-Holstein.

Province du Schleswig-Holstein

Province du Schleswig-Holstein
(de) Provinz Schleswig-Holstein

18671946

Drapeau
Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
La province (en rouge) au sein du royaume de Prusse (en blanc).
Informations générales
Statut Province du
Flag of Prussia (1892-1918).svg
Royaume de Prusse (1866)
Flag of Prussia (1918–1933).svg
État libre de Prusse (1918)
Capitale Kiel (1866–1879)
Schleswig (1879–1917)
Kiel (1917–1946)
Démographie
Population 1 589 267 (1939)
Superficie
Superficie (1939) 15 682 km2

Entités suivantes :

La province du Schleswig-Holstein en 1905.
La province du Schleswig-Holstein en 1905.

La province du Schleswig-Holstein (en allemand : Provinz Schleswig-Holstein) est une province du royaume de Prusse, puis de l'État libre de Prusse, créée en 1867 à la suite de l'annexion par la Prusse des duchés de Schleswig et du Holstein.

Histoire

En 1864, la convention de Gastein met fin à la guerre des Duchés. Le Danemark est alors contraint de céder ces deux territoires à l'Autriche et à la Prusse.

Les Prussiens administrent le Schleswig, les Autrichiens gérant alors le Holstein.

En 1866, Bismarck, le Premier ministre prussien, dénonce une mauvaise gestion autrichienne dans le duché de Holstein. La guerre austro-prussienne éclate et la victoire de Sadowa écarte définitivement les Autrichiens de la Confédération germanique. Le Schleswig et le Holstein sont alors annexés à la Prusse en 1867 et la province est alors créée.

Le duché de Saxe-Lauenbourg qui, à partir de 1865 avait une union personnelle avec le roi de Prusse, intégrait à son tour la province en 1876.

Territoire

Initialement, la province du Schleswig-Holstein comprenait les territoires suivants :

  • le duché de Schleswig (en allemand : Herzogtum Schleswig ; en danois : Hertugdømmet Slesvig) ;
  • le duché de Holstein (en allemand : Herzogtum Holstein ; en danois : Hertugdømmet Holsten).

Incorporation du duché de Lauenbourg

Par le 1° de l'article 4 du traité prusso-hanovrien signé à Vienne, le , le roi de Hanovre, George III, céda au roi de Prusse, Frédéric-Guillaume III, « la partie du duché de Lauenbourg située sur la rive droite de l'Elbe avec les villages lunebourgeois situés sur la même rive » ; la partie du duché de Lauenbourg située sur la rive gauche de l'Elbe demeura, quant à elle, au royaume de Hanovre.

Mais, par l'article 3 du traité prusso-danois signé à Vienne, le , le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume III, céda le duché de Laembourg au roi du Danemark, Christian VIII, à l'exception du « bailliage de Neuhauss (en allemand : Amt Neuhauss), situé entre le Mecklembourg et l'Elbe », ainsi que des « villages lunebourgois, qui sont contigus à ce bailliage, ou qui s'y trouvent enclavés ».

Par l'article 3 du traité de paix signé à Vienne, le , le roi de Danemark, Christian IX, renonça, en faveur du roi de Prusse, Guillaume Ier, et de l'empereur d'Autriche, François-Joseph Ier, « à tous ses droits sur les duchés de Sleswig, Holstein et Lauenbourg ».

Par l'article 9 de la convention austro-prussienne signée à Gastein, le , l'empereur d'Autriche abandonna au roi de Prusse « les droits acquis sur le duché de Lauenbourg » moyennant le versement au gouvernement impérial autrichien d'une somme de « deux millions cinq cent mille rixdalers de Danemark, payables à Berlin, en espèces sonnantes d'argent de Prusse, quatre semaines après la ratification de la présente convention ».

Par la patente du , le roi de Prusse, Guillaume Ier, déclara prendre possession du duché de Lauenbourg, « avec tous les droits de la souveraineté », et décida d'ajouter à ses titres, « celui de duc de Lauenbourg » (en allemand : Herzog von Lauenburg).

La loi prussienne du , relative à la réunion du duché de Lauenbourg à la monarchie prussienne (en allemand : Gesetz betreffend die Vereinigung des Herzogtums Lauenburg mit der Preussischen Monarchie, vom 23. Juni 1876) incorpora le duché à la province du Schleswig-Holstein comme cercle du duché de Lauenbourg (en allemand : Kreis Herzogthum Lauenburg), à compter du .

Incorporation du Heligoland

Par le traité signé à Berlin, le , le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande céda à l'Empire allemand l'archipel de Heligoland (en allemand : Helgoland).

Perte du Nord-Schleswig

À la fin de la Première Guerre mondiale, le plus grand port militaire de l'Empire allemand, celui de Kiel, connut dès le une mutinerie qui est devenue l'évènement déclencheur de la révolution allemande. Cette révolte mit fin quelques jours plus tard à la monarchie des Hohenzollern, à l'Empire allemand et au royaume prussien.

À la suite de la défaite de 1918, les Alliés organisèrent les et , un plébiscite dans le Nord-Schleswig au cours duquel 75 % de population danophone réclama son rattachement au Danemark : la frontière germano-danoise fut alors modifiée.

Incorporation de la ville hanséatique de Lübeck et de la principauté de Lübeck

En 1937, le Troisième Reich promulgue un décret dit « loi du Grand-Hambourg » (en allemand : Groß-Hamburg-Gesetz) qui intègre l'ex-ville hanséatique de Lübeck et l'ancienne principauté de Lübeck à la province.

Lors de l'Occupation de l'Allemagne après la Seconde Guerre mondiale en 1945, la province du Schleswig-Holstein fut placée sous administration britannique (à l'exception d'une zone à l'est de Ratzeburg qui fut attribuée à la zone d'occupation soviétique, et intégrée plus tard au land est-allemand de Mecklembourg).

Lors de réorganisation administrative de l'Allemagne, l'actuel land de Schleswig-Holstein fut créé en 1949.

Divisions administratives

Schleswig

Ville-arrondissement :

Arrondissements :

  • Arrondissement d'Apenrade (de) (jusqu'en 1920)
  • Arrondissement d'Eckernförde (de)
  • Arrondissement d'Eiderstedt (de) (fusion avec l'arrondissement d'Husum (de) entre 1932 et 1933)
  • Arrondissement de Flensbourg (de)
  • Arrondissement d'Hadersleben (de) (jusqu'en 1920)
  • Arrondissement d'Husum (de) (fusion avec l'arrondissement d'Eiderstedt (de) entre 1932 et 1933)
  • Arrondissement d'Husum-Eiderstedt (de) (entre 1932 et 1933)
  • Arrondissement de Schleswig (de)
  • Arrondissement de Sonderburg (de) (jusqu'en 1920)
  • Arrondissement de Tondern (de) (jusqu'en 1920)
  • Arrondissement de Tondern-Sud (de) (à partir de 1920)

Holstein

Villes-arrondissements :

Arrondissements :

Politique

Hauts présidents

Liste des hauts présidents (en allemand : Oberpräsidenten) de la province prussienne du Schleswig-Holstein :

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Province du Schleswig-Holstein
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on