Quatuor Ébène - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Quatuor Ébène.

Quatuor Ébène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Quatuor Ébène
Pays de résidence France
Lieux d'activité Paris, New York, Londres, Berlin, Vienne, Tokyo, Sydney, Melbourne, Toronto, Seattle, Pittsburgh, Verbier
Années d'activité depuis 1999
Type de formation quatuor à cordes
Genre Classical Music, Chamber music, Jazz
Membres actuels Pierre Colombet
Gabriel Le Magadure
Marie Chilemme
Raphaël Merlin
Création 1999
Collaborations Menahem Pressler, Matthias Goerne, Gautier Capuçon, Stacey Kent, Bernard Lavilliers, Eric Le Sage, Nicholas Angelich, Akiko Yamamoto, Philippe Jaroussky, Natalie Dessay, Philippe Cassard, Jérôme Ducros
Professeurs Quatuor Ysaye, Eberhard Feltz, Gyorgy Kurtag, Gabor Takacz-Nagy
Récompenses Premier prix du concours international de musique de l'ARD en 2004
Victoires de la musique classique en 2010, Victoires de la musique classique en 2021
Site web www.quatuorebene.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Le quatuor Ébène est un quatuor à cordes français créé en 1999. Il est actuellement composé par Pierre Colombet (premier violon), Gabriel Le Magadure (second violon), Marie Chilemme[1] (alto) et Raphaël Merlin (violoncelle). Précédemment ont été membres du quatuor : au violon Guillaume Antonini, à l'alto Mathieu Herzog (1999-2014) et Adrien Boisseau[2] (2015-2017) ; au violoncelle, Matthieu Fontana (1999-2002).

Historique

En 1999, le quatuor Ébène est constitué par quatre étudiants du conservatoire de Boulogne-Billancourt. L'ensemble étudie ensuite avec le quatuor Ysaÿe au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris puis avec Eberhard Feltz, Gábor Takács-Nagy et György Kurtág en Hongrie[3].

En 2003, le quatuor Ébène est remarqué à l'occasion du concours international de quatuors à cordes de Bordeaux où il obtient le 2e prix ex æquo (1er prix non attribué) et le prix Sacem pour la meilleure interprétation d'une œuvre de musique contemporaine[4].

En , le quatuor Ébène remporte à Munich le 1er prix du concours international de l'ARD, ainsi que le prix du public, deux prix de meilleure interprétation et le prix de la fondation Karl-Klinger. En , le quatuor Ébène est admis à rejoindre le cycle New Generation Artists de la BBC.

En , le quatuor Ébène signe un contrat d'exclusivité pour Virgin Classics intégré en 2013 au label Erato de Warner Classics[5]. Le premier disque de cette nouvelle collaboration (Debussy - Fauré - Ravel) paru à l'automne 2008 reçoit de nombreuses récompenses : Editor's Choice de Gramophone, Choc du Monde de la musique, ƒƒƒƒ de Télérama, CD de la semaine dans The Sunday Times. La même année, le quatuor rejoint le cercle des artistes soutenus par la fondation Borletti-Buitoni.

Le quatuor Ébène a obtenu une Victoires de la musique classique en 2010 pour son album Fiction faisant la part belle aux musiques de film.

Le quatuor Ebène se produit régulièrement dans des salles telles que la Philharmonie de Paris, la Philharmonie Luxembourg, la Philharmonie de l'Elbe et au Carnegie Hall de New York, tout comme au festival de Salzbourg, au Wigmore Hall de Londres, au Concertgebouw d'Amsterdam, au Konzerthaus de Berlin, au Musikverein de Vienne, au palais des beaux-arts de Bruxelles, à la Herkulessaal de Munich, à l'opéra de Francfort, à la Tonhalle de Zürich, à la Sala São Paulo (Brésil), au Konzerthuset de Stockholm, à l'Accademia di Santa Cecilia de Rome, au Gewandhaus de Leipzig ou au Théâtre des Champs-Élysées à Paris.

Le quatuor Ebène participe régulièrement à de nombreux festivals, parmi lesquels le festival Menuhin à Gstaad[6], le Festival de Verbier, la Schubertiade à Hohenems, le Festival de Mecklenburg Vorpommern ou le Savannah Festival (États-Unis).

En 2014, le Carnegie Hall de New York invite le quatuor Ebène a célébrer l'année anniversaire Beethoven en 2020 avec une intégrale de ses quatuors à cordes. Les musiciens conçoivent ainsi le projet Beethoven around the world : plus de cent concerts, une vingtaine de pays sur les six continents entre 2018 et 2020 pour diffuser le message humaniste de Beethoven et faire entendre ses chefs-d'œuvre[7].

En , le quatuor Ebène est le premier quatuor à cordes et les premiers artistes français à se voir décerner pour l'année 2019 le prestigieux Frankfurter Musikpreis[8],[9].

Style et caractéristiques

Le quatuor Ebène se distingue par sa maîtrise lui donnant la liberté de se consacrer avec la même ferveur à la musique classique, à la musique contemporaine et au jazz dont le quatuor Ébène se plaît à abolir les frontières musicales[10]. La formation s'est ainsi produite aux côtés d'artistes aussi admirés dans le répertoire classique que dans l'univers du jazz[11] et de la chanson tels que Menahem Pressler, Matthias Goerne, Stacey Kent, Nicholas Angelich, Martin Fröst, Bernard Lavilliers, Gautier Capuçon, Michel Portal, Natalie Dessay, Philippe Jaroussky, etc.

Le quatuor Ebène est reconnu mondialement

« [pour] la beauté de la sonorité, la perfection des attaques, la juste répartition du poids des archets et l'homogénéité impressionnante, comme si les musiciens jouaient d'un seul instrument, rapprochant ce quatuor des meilleurs ensembles mondiaux. C'est le résultat d'un travail sans relâche et d'une entente parfaite[12] »

— Bertrand Dermoncourt, L'Express,

En 2013, le magazine britannique Gramophone a relevé ce qui fait leur spécificité, quel que soit le répertoire qu'ils abordent : « un inimitable sentiment qu'ils ont quelque chose à dire, et un besoin urgent de le dire[13]. »

Enseignement

Passionnés d’enseignement et de transmission, les musiciens interviennent régulièrement au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris[14] et donnent des masterclasses au Festival de Verbier en 2018[15], le Conservatoire Royal de Bruxelles en 2015[16] ainsi qu'à la School of Music & Fine Arts de Fontainebleau en 2017. Ils ont été pendant plusieurs années consécutives professeurs en résidence à la Colburn School de Los Angeles[17]. En 2020, Raphaël Merlin est nommé professeur de musique de chambre au sein de la Hochschule für Musik und Theater München, le Quatuor Ebène se voyant confier la première classe de quatuor à cordes, sous forme d'academie.[18]

Instruments

  • Pierre Colombet joue sur deux violons : un violon Antonio Stradivarius de 1717 prêté par mécène par l'intermédiaire de Beares International Violin Society et un violon de Matteo Goffriller de 1736 prêté par Gabriele Forberg-Schneider ainsi qu'un archet de Charles Tourte (Paris, XIXe siècle) prêté par la Fondation Forberg-Schneider.[19]
  • Gabriel Le Magadure joue sur un violon Antonio Stradivarius de 1727 prêté par Beares International Violin Society et un archet de Dominique Pecatte (vers 1845) prêté par la Fondation Forberg-Schneider.[20]
  • Marie Chilemme joue un alto de Marcellus Hollmayr, Füssen (1625) prêté par la Fondation Forberg-Schneider, antérieurement joué par Mathieu Herzog.[21]
  • Raphaël Merlin joue un violoncelle de Carlo Tononi, Venise (environ 1720) prêté par Beares International Violin Society[22]

Discographie

Mendelssohn Felix & Fanny, Quatuor en la mineur, op. 13 et Quatuor en fa mineur, op. 80 , et Fanny Mendelssohn : Quatuor à cordes en mi bémol majeur. Warner Classics Erato, 2013[29],[30] BBC music Award 2014 chamber music[31] ; Diapason d’or[32]

Filmographie

4-the film, documentaire de Daniel Kutchinski, 94 min, 2015[42] Prix : Best Documentary L.A Film festival 2015.Menahem Pressler, The pianist, Dvorak & Schubert (quintette La Truite) avec Menahem Pressler. DVD Warner Classics Erato, 2014[43]

Notes et références

  1. (en-US) « Famed Quatuor Ebène Announce New Violist - Effective Immediately », The World's Leading Classical Music News Source. Est 2009,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  2. « Le quatuor Ebène présente son nouvel altiste », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  3. Alain Pâris (dir.), Dictionnaire des interprètes et de l'interprétation musicale au XXe siècle, Paris, Laffont, coll. « Bouquins », (réimpr. 1985, 1989, 1995, 2004), 5e éd. (1re éd. 1982), 1278 p. (ISBN 978-2-221-08064-1 et 2-221-08064-5, OCLC 901287624), p. 3509.
  4. « Palmarès général - Quatuors à Bordeaux », sur quatuorabordeaux.com (consulté le 13 septembre 2018).
  5. Nathalie Krafft, « Maisons de disques : tours de passe-passe pendant l’été », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  6. Festival Menuhin à Gstaad.
  7. Voir sur quatuorebene.com.
  8. (en) « Frankfurter Musikpreis », sur musik.messefrankfurt.com (consulté le 28 novembre 2018).
  9. « Le quatuor Ébène lauréat du Frankfurter Musikpreis 2019 », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2018).
  10. « Le quatuor Ébène invite Stacey Kent à Bozar », L'Echo,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  11. (en) Vivien Schweitzer, « A Hint of Jazz From a Classical Quartet », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  12. « Ebène, Diotima, Chiaroscuro... La crème des quatuors français », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018)
  13. (en) Harriet Smith, « MENDELSSOHN String Quartets », sur gramophone.co.uk, (consulté le 13 septembre 2018)
  14. (en) « Master-classes », sur www.conservatoiredeparis.fr (consulté le 13 septembre 2018)
  15. « Quatuor Ébène | Verbier Festival », Verbier Festival, official website,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018)
  16. « Master class Quatuor Ebène », sur BOZAR (consulté le 13 septembre 2018)
  17. « Beethoven autour du monde avec le Quatuor Ebène », sur Crescendo Magazine (consulté le 3 mars 2021)
  18. Philippe Gault, « Le Quatuor Ébène crée une classe de quatuor à cordes au sein du prestigieux conservatoire HMTM de Munich », sur Radio Classique, (consulté le 3 mars 2021)
  19. « Quatuor Ébène », sur Impresariat Simmenauer (consulté le 3 mars 2021)
  20. « Quatuor Ébène », sur Impresariat Simmenauer (consulté le 3 mars 2021)
  21. « Quatuor Ébène », sur Impresariat Simmenauer (consulté le 3 mars 2021)
  22. « Quatuor Ébène », sur Impresariat Simmenauer (consulté le 3 mars 2021)
  23. Republic Of Jazz, « Republic of Jazz: Quatuor Ebène - Eternal Stories (WARNER CLASSICS 2017) », sur Republic of Jazz, (consulté le 13 septembre 2018).
  24. String Quintet : Lieder, Schubert (lire en ligne).
  25. « Heureuses retrouvailles | Forum Opéra », sur forumopera.com (consulté le 28 novembre 2018).
  26. (en) Tim Ashley, « Fiançailles pour rire », sur gramophone.co.uk, (consulté le 28 novembre 2018).
  27. (en) Fiona Maddocks, « Menahem Pressler: A 90th Birthday Celebration: Live in Paris CD review – the present for any chamber music lover », sur The Guardian, (consulté le 13 septembre 2018).
  28. (en-US) Christopher Loudon, « Quatuor Ebene: Brazil - JazzTimes », JazzTimes,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  29. Bernard Postiau, « Fanny et Félix Mendelssohn par le quatuor Ebène », Crescendo Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  30. Charlotte Latour, « "Mendelssohn Felix&Fanny", le nouvel album original du quatuor Ebène », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  31. (en) « The Winners 2014 | Classical-Music.com », sur classical-music.com (consulté le 19 septembre 2018).
  32. diapasonmag.fr, « Diapason d'Or », sur diapasonmag.fr (consulté le 19 septembre 2018).
  33. (en-GB) Adrian Edwards, « BBC - Music - Review of Wolfgang Amadeus Mozart - Dissonances – String Quartetes KV 421 & 465; Divertimento KV 138 (Quator Ebene) » (consulté le 13 septembre 2018).
  34. (en-GB) Charlotte Gardner, « BBC - Music - Review of Quatuor Ébène - Fiction » (consulté le 13 septembre 2018).
  35. (en-GB) Andy Gill, « Album: Quatuor Ébène, Fiction (Virgin Classics) », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  36. (en) Geoff Brown, « Quatuor Ebène Brahms: String Quartet No 1/Piano Quintet », The Times,‎ (ISSN 0140-0460, lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  37. (en) David Threasher, « Brahms Piano Quintet No 1; String Quartet No 1 », sur gramophone.co.uk, (consulté le 13 septembre 2018).
  38. (en) James Jolly, « Debussy's String Quartet », sur gramophone.co.uk, (consulté le 13 septembre 2018).
  39. Renaud Machart, « Quatuor Ebène Quatuors à cordes de Claude Debussy, Maurice Ravel et Gabriel Fauré », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018).
  40. Pochette du disque, p. 34.
  41. « Daniel Casimir - Eros & Thanatos », Chro,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2018).
  42. Voir sur 4-the film.com
  43. « Menahem Pressler, une leçon d'Art et de Vie », Crescendo Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2018).
  44. « Interview de Mathieu Herzog, altiste du Quatuor Ébène », sur Tutti-magazine (consulté le 28 novembre 2018).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Quatuor Ébène
Listen to this article