Radoslav Kováč - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Radoslav Kováč.

Radoslav Kováč

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Radoslav Kováč

Radoslav Kováč en 2009
Biographie
Nationalité
Tchèque
Naissance (41 ans)
Lieu Šumperk (Tchécoslovaquie)
Taille 1,89 m (6 2)
Période pro. depuis 1997
Poste Défenseur central
Parcours junior
Années Club
1988-1990
Spartak Loučná nad Desnou
1990-1992
TJ Šumperk
1992-1995
Velké Losiny
1995-1997
Sigma Olomouc
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1997-2003
Sigma Olomouc
135 0(4)
2003-2005
Sparta Prague
065 0(3)
2005-2009
Spartak Moscou
127 (11)
2009
West Ham United
010 0(1)
2009-2011
West Ham United
052 0(2)[1]
2011-2013
FC Bâle
027 0(1)
2013-2014
Slovan Liberec
055 0(3)
2014-2016
Sparta Prague
037 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1998
Tchéquie -18 ans
001 0(0)
2000
Tchéquie -20 ans
001 0(1)
1999-2002
Tchéquie espoirs
015 0(0)
2000
Tchéquie olympique
003 0(0)
2004-2009
Tchéquie
030 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 20 janvier 2019

Radoslav Kováč, né le à Šumperk, est un footballeur international tchèque. Il joue au poste de défenseur.

Carrière

En club

Le , il quitte West Ham pour le FC Bâle pour un montant non révélé[2].

Après avoir rompu son contrat avec le FC Bâle, il retourne dans son pays en s'engageant le avec le FC Slovan Liberec[3].

En équipe nationale

Il a honoré sa première sélection le à l'occasion d'un match contre l'équipe de Roumanie. Il a disputé le Championnat d'Europe de football 2004.

Kováč participe à la coupe du monde 2006 avec l'équipe de Tchéquie.

Sélections

  • 30 sélections en équipe nationale (2 buts)[4]

Palmarès

Anecdotes

  • Lors d'un match en championnat contre les rivaux du MFK Lokomotiv, il fait un croc-en-jambe à un nu-vite ce qui lui vaut un carton jaune[5].

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Radoslav Kováč
Listen to this article