Rainer Simon - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Rainer Simon.

Rainer Simon

Rainer Simon est un réalisateur est-allemand né le à Hainichen.

Parcours

Formé à l'école de cinéma et de télévision de Babelsberg au début des années 1960, il commence sa carrière au moment où le 11e plénum du SED durcit les critères de la censure et interdit une partie de la production de l'année 1965-1966. Son premier projet de film, Die Moral der Banditen, est annulé[1]

Dans les années suivantes, pour la DEFA, il réalise surtout des documentaires (Freunde am Werbellinsee) et des adaptations de contes de fée (Comment épouser un roi, Six à qui rien ne résiste, Till l'Espiègle), des genres moins contrôlés idéologiquement[2].

Il développe toutefois un style nourri d'humour et d'ironie, qui culminera avec Jadup et Boel, tourné en 1980, mais seulement autorisé en 1988. Mais au milieu de la décennie, La Femme et l'Étranger, d'après Leonhard Frank, connaît un plus grand succès, étant couronné par l'Ours d'or au festival de Berlin en 1985 (ex-æquo avec Wetherby de David Hare).

Dans les dernières années de la RDA, Rainer Simon signe encore trois films historiques, dont la saga familiale sur trois générations Wengler und Söhne, ainsi que L'Ascension du Chimborazo, coproduit avec la RFA, sur l'ascension du volcan andin par Humboldt.

Il a peu tourné depuis la Réunification.

Filmographie

Notes et références

  1. (de) Rainer Simon, Fernes Land, die DDR, die DEFA und der Ruf des Chimborazo, Aufbau Taschenbuch Verlag,
  2. Cyril Buffet, Défunte DEFA : Histoire de l'autre cinéma allemand, Cerf-Corlet,
  3. Antje Kirsten et Karsten Fobrig, Il était une fois en RDA... : Une rétrospective de la DEFA, Peter Lang, , 235 p. (ISBN 978-3034300308, lire en ligne), p. 101
  4. « Valse avec la censure », sur monde-diplomatique.fr,
  5. « L'Ascension du Chimborazo », sur premiere.fr
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Rainer Simon
Listen to this article