Ramón Maradiaga - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Ramón Maradiaga.

Ramón Maradiaga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ramón Maradiaga
Situation actuelle
Équipe
Juticalpa FC
Biographie
Nom Ramón Enrique Maradiaga Chávez
Nationalité
Hondurien
Naissance (66 ans)
Lieu Amapala
Taille 1,65 m (5 5)
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1975-1982
Club Deportivo Motagua[1]
1983-1984
CD Tenerife[1]
015 (1)
1984
Alianza FC[1]
1985
Independiente FC[1]
1986-1989
Club Deportivo Águila[1]
1989-1990
CD Motagua[1]
1990-1991
Real España[1]
1991-1992
CD Petrotela[1]
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1973-1985
Honduras
047 (1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1992-1993
CD Petrotela
1993-1998
CD Motagua
1993
CD Marathón
1996-1997
Honduras
8v, 5n, 5d
1998-2002
Honduras
30v, 10n, 14d
2002-2003
CD Motagua
2003
CD Águila
2004
CD Victoria
2004-2005
Guatemala
19v, 14n, 10d
2006-2007
CD Motagua
2008
Guatemala
5v, 4n, 4d
2009
Real España
2009-2011
CD Motagua
2012
CD Marathón
2012-2013
CSD Municipal
4v, 8n, 5d
2014-2015
CD Vida
2015-2016
Salvador
0v, 4n, 9d
2017
Real España
2018-
Juticalpa FC
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 5 mai 2018

Ramón Enrique Maradiaga Chávez est un footballeur hondurien devenu entraîneur, né le à Amapala (Honduras). Il a été sélectionneur de trois équipes d'Amérique centrale: le Honduras, le Guatemala et le Salvador.

Biographie

Surnommé « Primitivo », Maradiaga joue comme milieu de terrain dans plusieurs clubs dont le CD Motagua, le CD Águila ou le Real España. En 1977, il participe au premier championnat du monde junior avec son équipe nationale[2], puis fait partie de la sélection hondurienne qui participe au Mundial 1982[3], le premier de son pays.

Après sa carrière de joueur, il devient entraîneur et se distingue notamment avec le CD Motagua en remportant quatre championnats du Honduras et un titre international: la Copa Interclubes UNCAF en 2007.

Ses bons résultats le conduisent à diriger l'équipe du Honduras d'abord en 1996, lors des qualifications pour la Coupe du monde 1998; puis de 1998 à 2002, où il se hisse à la troisième place de la Copa América 2001, après une victoire de prestige sur le Brésil en quarts de finale (2-0)[4]. Il échoue cependant dans sa tentative de qualifier les Catrachos à la Coupe du monde 2002. Il participe néanmoins avec les U-23 au tournoi olympique de 2000, à Sydney.

Il dirige aussi le Guatemala, qu'il entraîne à deux reprises, lors des qualifications aux Coupes du monde de 2006 et 2010. Le , il est nommé sélectionneur du Salvador afin de conduire la Selecta lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2018[5].

En guise de reconnaissance à sa carrière, la fondation RSSSF, consacrée aux statistiques de football, a inclus Maradiaga dans la liste des meilleurs entraîneurs de la décennie 2000-2010 (155e rang)[6].

Cependant, en , la FIFA suspend Maradiaga pour deux ans de toute activité en relation avec le football (et lui inflige une amende de 20 000 francs suisses). Selon les instances internationales, il s'est rendu coupable d'infractions au Code Éthique de la FIFA. En effet, il aurait tenté de fausser le résultat d'une rencontre des éliminatoires du Mondial 2018 opposant le Canada au Salvador, lorsqu'il était à la tête de cette dernière sélection[7].

Palmarès

Palmarès de joueur

Palmarès d'entraîneur

Notes et références

  1. a b c d e f g et h (en) « Fiche de Ramón Maradiaga », sur national-football-teams.com.
  2. (en) « Fiche de Ramón Maradiaga », sur fifa.com.
  3. (en) « Le groupe E du Mundial 1982 », sur www.rsssf.com (consulté le 6 décembre 2009).
  4. « Match Copa América: Honduras vs. Brésil », sur footballdatabase.eu (consulté le 1er octobre 2015).
  5. (es) « Maradiaga: "Veo a El Salvador de primero, los otros tres no son invencibles" », sur diez.hn, (consulté le 1er octobre 2015).
  6. (es) « Ramón Maradiaga, entre los mejores de la década », sur diez.hn, (consulté le 1er octobre 2015)
  7. (es) « La FIFA suspende al entrenador hondureño Ramón Maradiaga », sur www.laprensa.hn, (consulté le 4 mai 2018)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Ramón Maradiaga
Listen to this article