Reichenbachtal - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Reichenbachtal.

Reichenbachtal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Reichenbachtal

La Reichenbachtal vue depuis la Grosse Scheidegg.
Massif Alpes bernoises (Alpes)
Pays
Suisse
Canton Berne
Arrondissement administratif Interlaken-Oberhasli
Communes Schattenhalb, Meiringen, Grindelwald
Coordonnées géographiques 46° 40′ 48″ nord, 8° 08′ 58″ est
Géolocalisation sur la carte : canton de Berne
Reichenbachtal
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Reichenbachtal
Orientation aval nord-est
Longueur
Type Vallée glaciaire
Écoulement Reichenbach

La Reichenbachtal est une vallée de montagne située dans la commune de Schattenhalb, dans l’Oberland bernois, au-dessus de Meiringen à environ 1 350 m d’altitude.

Géographie

Gorges du glacier de Rosenlaui.
Gorges du glacier de Rosenlaui.

Le Reichenbach, qui donne son nom à la vallée, coule de la Grosse Scheidegg à Meiringen, où il se jette dans l’Aar.

L'avant-dernier village habité, Rosenlaui (1 328 m), se situe approximativement au milieu de la vallée. Rosenlaui rappelle, avec son hôtel historique[1], les débuts du tourisme en Suisse. Par conséquent, la vallée est souvent appelée Rosenlauital[2].

Au-dessus de la vallée, un panorama s'ouvre sur le glacier de Rosenlaui avec vue sur le Wetterhorn, le Dossen, l'Engelhörner (2 782 m) ou encore sur la paroi du Wellhorn (3 191 m). De là, des sentiers alpins mènent à l'Engelhornhütte et à la Dossenhütte. Un chemin de randonnée s'étend à travers un milieu naturel primitif.

À l'ouest de Rosenlaui, en direction de Grindelwald, se trouve Schwarzwaldalp. Le village marque la fin de la section de la route, qui est passable pour le trafic privé ; à partir de là, le voyage aller n'est autorisé que pour les cars postaux et les vélos (Bergpoststrasse). Ceux-ci vont de Meiringen à Grindelwald via le Schwarzwaldalp et la Grosse Scheidegg, généralement avec des changements à l'une ou l'autre de ces étapes.

Gorge du glacier de Rosenlaui

Dans la Reichenbachtal, se trouve la gorge du glacier de Rosenlaui, un monument naturel d'importance nationale. Un sentier d'environ 500 m de long conduit à travers des pentes raides et humides à travers une gorge étroite où coule l'eau de fonte du glacier de Rosenlaui et dont les parois atteignent 70 m à 80 m de haut.

Extraction de pierre

À Rosenlaui, des linteaux ont parfois été prélevés pour la production de pierres et transformés à Berne. Ces roches sont des calcaires et des brèches qui, au XVIIIe siècle, étaient utilisés pour les panneaux de meubles[3].

Tourisme

Joseph Anton Koch, Le Wetterhorn du Rosenlaui, huile sur toile, 1824.
Joseph Anton Koch, Le Wetterhorn du Rosenlaui, huile sur toile, 1824.

Dès la fin du XVIIIe siècle et le début du XIXe siècle, la vallée naturelle est devenue une destination touristique au cours de la redécouverte des Alpes à la période romantique. Des peintres importants tels que Caspar Wolf, Joseph Anton Koch, Alexandre Calame et François Diday ont capturé le paysage extrêmement romantique avec le glacier Rosenlaui et le Wetterhorn sur la toile. Le conseil de gouvernement du canton de Berne a érigé un monument dédié aux peintres alpins du Rosenlaui[4].

Au milieu du XIXe siècle fut fondé le spa à Rosenlaui, qui fut étendu jusqu'en 1914 au grand complexe hôtelier dans la construction de chalets[5]. Le paysage montagneux naturel avec ses glaciers et ses gorges est aujourd'hui une attraction touristique pour un tourisme responsable.

Adolphe Braun : Wellhorn vers 1860.
Adolphe Braun : Wellhorn vers 1860.

À partir de 1860, la Reichenbachtal constitua un pôle d'attraction pour les pionniers de la photographie de montagne, tels qu'Adolphe Braun et Vittorio Sella. Les guides de montagne locaux ont aidé les photographes lors des épuisantes excursions en montagne à porter les boîtes d’appareils photo en bois et les lourdes plaques-images aux photomatons[6].

Références

  1. « Welcome | Hotel Rosenlaui », sur rosenlaui.ch (consulté le 6 juin 2019)
  2. (de) « Willkommen im Rosenlauital », sur www.rosenlauital.ch (consulté le 6 juin 2019)
  3. (de) F. de Quervain, Die nutzbaren Gesteine der Schweiz.
  4. (de) « Gemeinde Schattenhalb Startseite », sur www.helsenberg.ch (consulté le 6 juin 2019)
  5. (de) Kunstführer durch die Schweiz – Band 3.
  6. « Comment les guides de montagne contribuèrent à la naissance de la photographie de montagne », sur www.myswissalps.ch (consulté le 6 juin 2019)

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Reichenbachtal
Listen to this article