Relations entre la Bulgarie et la Grèce - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Relations entre la Bulgarie et la Grèce.

Relations entre la Bulgarie et la Grèce

Relations entre la Bulgarie et la Grèce

Bulgarie Grèce
Frontière
Frontière entre la Bulgarie et la Grèce
  Longueur 475 km

Les relations entre la Bulgarie et la Grèce sont amicales. Les deux pays sont membres du Conseil de l'Europe, de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, de l'Union européenne et de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN). Les deux États partagent une frontière commune longue de 475 kilomètres dans les Balkans dont le tracé actuel date de 1919.

Contexte nationaliste moderne

Les relations bulgaro-grecques depuis le se sont accomplies avec une coopération impossible d'une coexistence problématique dans les Balkans. De plus, ils ont été accablés historiquement, avec le développement et la mise en œuvre de Grande Idée allumant l'étincelle d'une controverse insurmontable qui a abouti à la lutte rivalité bulgaro-gréco-serbe en Macédoine. Auparavant, le sujet du projet grec était le millet (Empire ottoman) orthodoxe, et non sa composante ethnique grecque[1].

La décision de la convention de Constantinople (1881) sur l'adhésion de la quasi-totalité de la Thessalie et de la région d'Arta au Royaume de Grèce a rendu impossible la compréhension stratégique et la coopération entre les deux pays.

En Europe, ce sont les relations les plus lourdes et historiquement internationales, comparables aux relations franco-britanniques.

Statistiques officielles

Selon le recensement grec de 2001, 35 104 citoyens d'origine bulgare vivent en Grèce, soit 4,7 % de la population immigrée en Grèce[2]. La même année, 3 408 Grecs vivaient en Bulgarie[3]. La Grèce dispose d'une ambassade à Sofia et d'un consulat à Plovdiv, tandis que la Bulgarie dispose d'une ambassade à Athènes et d'un consulat à Thessalonique.

Notes et références

  1. Данова, Надя. „Националният въпрос в гръцките политически програми през XIX век“. София, „Наука и изкуство“, 1980. Индекс 942/999, стр. 132 – 135
  2. (el) Πληθυσμός κατά υπηκοότητα και φύλο Σύνολο Ελλάδος, αστικές και αγροτικές περιοχές: Απογραφή πληθυσμού της 18ης Μαρτίου 2001 « Copie archivée » (version du 24 février 2009 sur l'Internet Archive)
  3. (bg) НАСЕЛЕНИЕ КЪМ 01.03.2001 Г. ПО ОБЛАСТИ И ЕТНИЧЕСКА ГРУПА

Voir aussi

Bibliographie

  • André Wurfbain, L'échange gréco-bulgare des minorités ethniques, Payot,

Articles connexes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Relations entre la Bulgarie et la Grèce
Listen to this article