cover image

Religion en Albanie

religion / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

L'Albanie, petit pays de 3 000 000 d'Albanais, indépendant en 1912, envahi par l'Italie fasciste en 1938 et par l'Allemagne nazie en 1943, libéré en 1944, a subi une dictature auto-désignée comme « démocratie populaire » de 1945 à 1990, qui, sous la férule d'Enver Hoxha, l'a isolé du reste du monde en 1968 et a alors interdit, sous peine d'emprisonnement, toute pratique religieuse, rendant athéisme d'État obligatoire[1]. Depuis la chute de la dictature en 1990, la population est en partie revenue vers diverses formes de religion.

Église orthodoxe byzantine Sainte-Marie à Labova : l'inclinaison visible de la coupole est due aux séismes.
Église de Berat.
Tekke de Melanit à Gjirokastër.
Église de Theth.
Cathédrale orthodoxe de Tirana en 2016.
Grande mosquée de Durrës en 2016.