Renato Sanches - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Renato Sanches.

Renato Sanches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Renato Sanches

Renato Sanches avec le Bayern Munich en 2016.
Situation actuelle
Équipe
LOSC Lille
Numéro 18
Biographie
Nom Renato Júnior Luz Sanches
Nationalité
Portugais
Naissance (23 ans)
Lieu Lisbonne (Portugal)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 2015 -
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2005-2006
Águias da Musgueira
2006-2015
Benfica
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2014-2015
Benfica B
034 0(3)
2015-2016
Benfica
035 0(2)
2016-2019
Bayern Munich
053 0(2)
2017-2018
Swansea City
015 0(0)
2019-
LOSC Lille
040 0(5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2013-2015
Portugal -17 ans
019 0(4)
2014-2017
Portugal -19 ans
012 0(3)
2017-2019
Portugal espoirs
004 0(0)
2016-
Portugal
022 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 11 novembre 2020

Renato Sanches, de son nom complet Renato Júnior Luz Sanches, né le à Lisbonne, est un footballeur portugais. Évoluant au poste de milieu de terrain à LOSC Lille, il est formé au Benfica Lisbonne avec qui il remporte le championnat du Portugal en 2016, puis il rejoint le Bayern Munich et gagne avec ce club le titre de champion d'Allemagne en 2017. Il est prêté, pour la saison 2017-2018, au Swansea City où il ne parviendra pas non plus à s'imposer. En 2019, il est transféré au LOSC Lille.

International portugais depuis , il remporte avec l'équipe nationale le championnat d'Europe en 2016.

Renato Sanches a été élu Golden Boy en 2016.

Biographie

Jeunesse

Renato Júnior Luz Sanches naît le à Lisbonne d'un père santoméen et d'une mère capverdienne. Peu après sa naissance, son père émigre en France et ne le déclare à l'état-civil portugais que cinq ans après sa naissance[1]. Il commence le football à l'âge de 8 ans dans le club d'Águias da Musgueira[2]. Il rejoint le centre de formation du Benfica Lisbonne dès l'année suivante[3].

En club

SL Benfica (2014-2016)

Il fait ses débuts professionnels le avec le Benfica Lisbonne B, club évoluant en deuxième division. L'entraîneur Hélder Cristovão le titularise face au CD Feirense et il dispute les 46 premières minutes de la rencontre avant d'être remplacé par Dolly Menga. La rencontre se termine sur le score de deux buts partout[4].

Le 2015, il dispute son premier match avec l'équipe première du Benfica face au CD Tondela. Dans ce match remporté sur le score de quatre buts à zéro, il entre en jeu à la 76e minute de la rencontre en remplacement de Jonas[5]. Le mois suivant, il signe un nouveau contrat avec son club formateur qui l'engage jusqu'en 2021, la clause de départ est fixée à 45 millions d'euros[6]. Il fait le ses débuts en Ligue des champions face au FC Astana. L'entraîneur Rui Vitória le titularise dans cette rencontre qui se termine sur le score de deux buts partout[7]. Il s'impose progressivement comme titulaire de l'équipe malgré son jeune âge. Le , il inscrit son premier but, une frappe des trente mètres, lors d'une victoire en championnat, trois buts à zéro, face à l'Académica[8]. Il devient ainsi le plus jeune joueur de Benfica à inscrire un but à domicile depuis le début du siècle[9]. Pour Diamantino Miranda, ancien joueur du Benfica, Renato Sanches « a donné à l’équipe ce que d’autres n’arrivaient pas à donner. Il n’a pas peur d’assumer la responsabilité de la construction du jeu. Il a un pouvoir certain d’explosivité, mais aussi une résistance et une technique exceptionnelle »[10].

Bayern Munich (2016-2019)

Le , il signe un contrat de cinq ans avec le Bayern Munich qu'il rejoint en pour une valeur de 35 millions d'euros et 45 millions de bonus possible[11]. Blessé lors de la finale de l'Euro[12] (déchirure musculaire), il ne dispute pas la Supercoupe d'Allemagne remportée par son club et ne reprend l'entraînement que le [13]. Carlo Ancelotti le fait débuter avec son nouveau club lors d'un déplacement à Schalke 04. Auteur d'une prestation moyenne pour ses débuts, il est remplacé à la 71e minute par Joshua Kimmich[14]. Il ne parvient pas à s'imposer au sein du club munichois, ne disputant jamais une rencontre en entier[15].

Prêt à Swansea City (2017-2018)

Le , Renato Sanches est prêté par le Bayern Munich au club gallois de Swansea City qui évolue en Premier League pour un montant de cinq millions d'euros avec option d'achat[16].

Comme au Bayern, il ne parvient pas à s'imposer et ne dispute que trois rencontres en entier lors de ces cinq premiers mois avec le club[17]. Critiqué pour son niveau de jeu en compétition par l'entraîneur Paul Clément[18], il parvient à retrouver une place en équipe première fin janvier, avec l'arrivée de l'entraîneur portugais Carlos Carvalhal[17]. Cependant, deux matchs plus tard il se blesse aux ischio-jambiers et se retrouve absent pour un mois de compétition[19].

Lille OSC (depuis 2019)

Renato Sanches contre l'Ajax
Renato Sanches contre l'Ajax

Le , Renato Sanches rejoint le LOSC Lille pour quatre ans[20]. Le transfert est estimé à 20 millions d'euros, ce qui en fait le plus cher de l'histoire du club.

Christophe Galtier le fait débuter le contre Reims, puis il l'aligne contre Chelsea en Ligue des champions. Il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs le contre Montpellier[21]. Il récidive le à Angers.

Très à l'aise en Ligue 1, il compare le championnat à ses précédentes expériences et lui trouve des similitudes avec la Premier League[22].

En , L'Équipe révèle qu'avec un salaire estimé de 250 000 euros bruts mensuels, Renato Sanches est le joueur le mieux rétribué du LOSC, juste derrière Loic Remy[23].

En sélection nationale

Renato Sanches marquant son premier but en équipe nationale
Renato Sanches marquant son premier but en équipe nationale

Il intègre en 2012 la sélection portugaise des moins de 15 ans puis celle des 16 ans[24]. En , le sélectionneur des moins de 17 ans portugais, Emílio Peixe, le retient pour disputer le Championnat d'Europe des moins de 17 ans[25]. Il atteint avec ses coéquipiers les demi-finales de la compétition où les jeunes Portugais sont battus par le futur vainqueur l'Angleterre sur le score de deux buts à zéro[26].

Renato Sanches lors de l'Euro 2016
Renato Sanches lors de l'Euro 2016

Le , le sélectionneur portugais Fernando Santos l'appelle pour la première fois en équipe A pour disputer les matchs amicaux contre la Bulgarie et la Belgique[27]. Il fait ses débuts en entrant en jeu à la 76e minute, de la rencontre contre la Bulgarie, en remplacement de William Carvalho[28]. Sélectionné parmi les 23 pour disputer l'Euro 2016 organisé en France, il connaît sa première titularisation lors de cette compétition, le face à la Pologne en quart de finale. Il inscrit le but de l'égalisation (1-1), devenant ainsi le plus jeune buteur lors de la phase à élimination directe d'un Euro, puis réussit son tir au but. Les Portugais s'imposent lors de cette séance et se qualifient pour les demi-finales de la compétition. Titulaire face au Pays de Galles, il atteint la finale face à la France. Lors de cette rencontre, il est remplacé par Éder, qui inscrira le but de la victoire (1-0) au cours de la prolongation. Il devient le plus jeune joueur à remporter l'Euro, et il est nommé meilleur jeune du tournoi[29].

En 2017, il perd sa place en équipe du Portugal et ne dispute pas la Coupe des confédérations mais le Championnat d'Europe espoirs[30].

Jouant peu en club où il ne s'impose ni au Bayern Munich, ni à Swansea, Renato Sanches est peu à peu écarté de la sélection. Il manque d'ailleurs la coupe du monde 2018[31]. Après 18 mois d'absence il fait son retour en sélection en septembre 2018[32].

Palmarès

Renato Sanches remporte avec le Benfica Lisbonne le championnat du Portugal en 2016, ainsi que la Coupe de la Ligue portugaise.

En sélection, il gagne le championnat d'Europe en 2016 disputé en France. Il est sacré meilleur jeune de la compétition. et devient également le plus jeune joueur à gagner la compétition européenne. Il remporte la ligue des nations en 2019.

Le , il est élu Golden Boy 2016 du meilleur jeune footballeur d'Europe par le magazine italien Tuttosport[33].

Il remporte le titre de champion d'Allemagne avec le Bayern Munich en 2017, 2019 et la Supercoupe d'Allemagne en 2017 et Vainqueur de Coupe d'Allemagne de football en 2019

Statistiques

Le tableau ci-dessous retrace la carrière de Renato Sanches depuis ses débuts professionnels[34],[24],[35],[36].

Statistiques de Renato Sanches au 28 Novembre 2020[37]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Portugal
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2015-2016
Benfica
Primeira Liga 24 2 1 - - - 5 0 0 - - - C1 6 0 0 9 1 1 44 3 2
Sous-total 24 2 1 - - - 5 0 0 - - - - 6 0 0 9 1 1 44 3 2
2016-2017
Bayern Munich
Bundesliga 17 0 0 2 0 0 - - - - - - C1 6 0 0 4 0 0 29 0 0
2017-2018
Bayern Munich
Bundesliga - - - - - - - - - 1 0 0 C1 - - - - - - 1 0 0
2018-2019
Bayern Munich
Bundesliga 17 1 1 1 0 2 - - - - - - C1 6 1 0 5 0 2 29 2 5
2019-2020
Bayern Munich
Bundesliga 1 0 0 1 0 0 - - - 1 0 0 - - - - - - - 3 0 0
Sous-total 35 1 1 4 0 2 - - - 1 0 0 - 12 1 0 9 0 2 61 2 5
2017-2018
Swansea City
(prêt)
Premier League 12 0 0 2 0 0 1 0 1 - - - - - - - - - - 15 0 1
Sous-total 12 0 0 2 0 0 1 0 1 1 0 0 - - - - - - - 16 0 1
2019-2020
Lille OSC
Ligue 1 19 3 1 3 0 0 3 1 0 - - - C1 5 0 0 - - - 30 4 1
2020-2021
Lille OSC
Ligue 1 8 1 0 0 0 0 0 0 0 - - - C3 2 0 0 4 1 0 14 2 0
Sous-total 27 4 1 3 0 0 3 1 0 - - - - 7 0 0 4 1 0 44 6 1
Total sur la carrière 98 7 3 9 0 2 9 1 1 2 0 0 - 25 1 0 22 2 3 165 11 9


Distinctions personnelles



Notes et références

  1. « Allemagne - Bayern - Bayern Munich : Cinq choses à savoir sur Renato Sanches, la pépite achetée au Benfica Lisbonne », sur lequipe.fr, (consulté le 1er octobre 2016)
  2. (pt) Carlos Nogueira, « Renato Sanches - Da Musgueira ao Benfica em 15 minutos », sur www.dn.pt, (consulté le 10 avril 2016)
  3. (en) José Nuno Pimentel, « UEFA.com's weekly wonderkid: Renato Sanches », sur www.uefa.com, (consulté le 10 avril 2016)
  4. (pt) « Feirense-Benfica, 2-2: Golo de Fonseca trama águias », sur www.record.xl.pt, (consulté le 10 avril 2016)
  5. (pt) Adérito Esteves, « Tondela-Benfica, 0-4 (destaques) », sur www.maisfutebol.iol.pt, (consulté le 10 avril 2016)
  6. (pt) « Renato Sanches, a estreia do "8 do presidente" », sur www.ojogo.pt, (consulté le 10 avril 2016)
  7. (en) « Benfica fight back to progress and eliminate Astana », sur www.uefa.com, (consulté le 10 avril 2016)
  8. (pt) « Renato Sanches colocou a cereja no bolo de Jonas - Primeira liga - Futebol - SAPO Desporto », sur desporto.sapo.pt, (consulté le 10 avril 2016)
  9. (pt) « Renato Sanches é o mais novo do século a marcar na Luz », sur desporto.sapo.pt, (consulté le 10 avril 2016)
  10. Jordan Horwood, « Renato Sanches, la perle portugaise qui perce à Benfica », sur www.walfoot.be, (consulté le 10 avril 2016)
  11. « Transfert : Renato Sanches (Benfica Lisbonne) signe cinq ans au Bayern Munich », sur www.lequipe.fr, (consulté le 10 mai 2016)
  12. « Bayern Munich : Renato Sanches sera absent 3 à 4 semaines », sur www.lequipe.fr, (consulté le 23 août 2016)
  13. « Bayern : Renato Sanches reprend l'entraînement », sur www.lequipe.fr, (consulté le 23 août 2016)
  14. « Schalke 04 - Bayern Munich », sur www.lequipe.fr, (consulté le 10 septembre 2016)
  15. Nathan Gourdol, « Portugal : Mais où est passé Renato Sanches ? », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le 31 août 2017)
  16. « Renato Sanches rejoint Swansea », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le 31 août 2017)
  17. a et b Antonin Deslandes, « Dans une mauvaise passe avec Swansea, Renato Sanches espère retrouver de l'allant en 2018 », sur francefootball.fr, (consulté le 23 février 2018)
  18. Max Franco Sanchez, « Les révélations de Paul Clement sur Renato Sanches », sur footmercato.net, (consulté le 23 février 2018)
  19. « Swansea : Renato Sanches, retour prévu en mars », sur lequipe.fr, (consulté le 23 février 2018)
  20. « L'international portugais Renato Sanches est lillois ! », sur losc.fr,
  21. « Renato Sanches (Lille) : « J'attendais ce but depuis longtemps » », sur lequipe.fr
  22. « Pour Renato Sanches (Lille), la Ligue 1 «ressemble plus à la Premier League» qu'à la Bundesliga », sur lequipe.fr
  23. Ligue 1 : découvrez les salaires des joueurs du Losc révélés par L'Équipe
  24. a et b (pt) « RENATO SANCHES », sur www.fpf.pt (consulté le 10 avril 2016)
  25. (pt) « Europeu de sub-17: Benfica domina convocatória », sur www.maisfutebol.iol.pt, (consulté le 10 avril 2016)
  26. (en) « Under-17 2014 - Portugal-England », sur www.uefa.com (consulté le 10 avril 2016)
  27. (pt) « Estreia de Renato Sanches e vários regressos nos convocados de Portugal », sur pt.uefa.com, (consulté le 10 avril 2016)
  28. « Portugal - Bulgarie - Matches amicaux - 25 mars 2016 », (consulté le 10 avril 2016)
  29. (en) « Renato Sanches named Young Player of the Tournament », sur www.uefa.com,
  30. Alexandre Herbinet, « Portugal : Renato Sanches, l’absent a toujours tort », sur sport.sfr.f, (consulté le 31 août 2017)
  31. (en) « Renato Sanches left out of Portugal's preliminary World Cup squad », sur www.goal.com,
  32. (en) « 13 Bayern players on international duty », sur fcbayern.com,
  33. « Renato Sanches élu Golden Boy devant Marcus Rashford et Kingsley Coman », sur lequipe.fr, (consulté le 24 octobre 2016)
  34. « Fiche de Renato Sanches », sur soccerway.com
  35. « Fiche de Renato Sanches », sur UEFA.com
  36. (pt) « Fiche de Renato Sanches », sur ForaDeJogo.net
  37. « Fiche de Renato Sanches », sur footballdatabase.eu

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Renato Sanches
Listen to this article