Richard Kitzbichler - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Richard Kitzbichler.

Richard Kitzbichler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Richard Kitzbichler

Richard Kitzbichler en 2017.
Biographie
Nationalité
 Autrichien
Naissance (47 ans)
Lieu Wörgl (Autriche)
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 19922009
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1992-1993
Wacker Innsbruck
001 0(0)
1993-1997
Tirol Innsbruck
071 (14)
1994-1995
SC Kundl
032 (15)
1997-2002
Austria Salzbourg
162 (27)
2002-2003
Hambourg SV
007 0(0)
2003-2005
Austria Vienne
045 0(3)
2005-2006
Melbourne Victory
018 0(5)
2006-2009
Red Bull Juniors
099 (18)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1996-2002
Autriche
017 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2015-
Red Bull Salzbourg
(adjoint)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 7 juin 2015

Richard Kitzbichler, né le à Wörgl en Autriche, est un footballeur international autrichien, devenu entraîneur à l'issue de sa carrière, qui évoluait au poste de milieu de terrain.

Il compte 17 sélections en équipe nationale entre 1996 et 2002.

Biographie

Carrière de joueur

Richard Kitzbichler dispute 3 matchs en Ligue des champions, 9 matchs en Coupe de l'UEFA, et 2 matchs en Coupe Intertoto[1].

Carrière internationale

Richard Kitzbichler compte 17 sélections avec l'équipe d'Autriche entre 1996 et 2002[2].

Il est convoqué pour la première fois par le sélectionneur national Herbert Prohaska pour un match amical contre la Hongrie le (victoire 2-0). Il reçoit sa dernière sélection le contre la Suisse (défaite 3-2)[3].

Carrière d'entraîneur

Richard Kitzbichler effectue sa reconversion au sein du Red Bull Salzbourg. Après avoir été analyste vidéo entre 2009 et 2015, il devient l'entraîneur adjoint de Peter Zeidler au début de la saison 2015-16.

Palmarès

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Richard Kitzbichler
Listen to this article