Rika Radifé - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Rika Radifé.

Rika Radifé

Rika Radifé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Conjoint

Rebecca Behar dite Rika Radifé, née à Constantinople en 1902 et morte à Paris le , est une actrice française.

Biographie

Divorcée de l'acteur Jean Arbuleau, Rika Radifé se remarie avec l'acteur Harry Baur en 1936[1].

Durant l'occupation allemande, quelques acteurs français devaient effectuer un voyage d’exhibition souhaité et organisé par les autorités de propagande nazie. Faisant partie de cette tournée dans l'Allemagne nazie, Harry Baur revient à Paris calmement. Mais un peu plus tard, sur la foi de dénonciations crapuleuses, Rika Radifé et Harry Baur sont arrêtés par la police allemande le . Accusés d'être juifs, ils sont transférés respectivement à la prison de la Santé et à la prison du Cherche-Midi. Rika est libérée après cent quinze jours de détention, mais les nazis ne lui rendent pas les tableaux qu'ils lui avaient pris. Son mari a été empêché de recevoir des visites, de la correspondance et même des médicaments. Souffrant et abusivement torturé, il est libéré le , faute d'avoir pu être lié avec une quelconque ascendance juive. Il meurt quelques mois plus tard le .

Rika Radifé parvient, bien que née juive, à se faire reconnaître comme musulmane, et n'est cependant plus inquiétée par la Gestapo durant les dernières années de l'occupation. Par la suite, elle se convertit au catholicisme, conquise par la piété du prêtre Franz Stock qui avait apporté le réconfort spirituel à son mari durant son incarcération.

De 1953 à 1980, elle dirige le théâtre des Mathurins à Paris[2]. Tout le reste de sa vie, elle travaille à faire vivre la mémoire de son conjoint Harry Baur. Rika Radifé repose dans la sépulture familiale d'Harry Baur au cimetière Saint-Vincent de Montmartre.

Filmographie

Bibliographie

  • Rika Radifé est l’un des personnages de « Harry et Franz » d’Alexandre Najjar (Plon, 2018) qui évoque l’incarcération du couple Baur.

Notes et références

  1. Acte de mariage n° 827 (vue 15/22). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 16e arrondissement, registre des mariages de 1936.
  2. Carole Weisweiller l'évoque dans Ma famille de cœur, Paris, 2016, p. 29-30.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Rika Radifé
Listen to this article