Roberto Mosquera - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Roberto Mosquera.

Roberto Mosquera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Roberto Mosquera
Situation actuelle
Équipe
Sporting Cristal (entraîneur)
Biographie
Nom Roberto Orlando Mosquera Vera
Nationalité
Péruvien
Naissance (64 ans)
Lieu Ibagué (Colombie)
Période pro. 19741990
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1974-1980
Sporting Cristal
1981
Talleres de Córdoba
1982-1984
Deportivo Cali
1985
Once Caldas
1986
San Agustín
1987
Cúcuta Deportivo
1988
SD Aucas
1988-1990
San Agustín
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1978-1981
Pérou
016 (4)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1995
Unión Huaral
1996-1997
Sporting Cristal
(entraîneur-adjoint)
1998-1999
Alcides Vigo
2000
Deportivo Wanka
2001
Unión Minas
2002
Deportivo Wanka
2002-2004
Coronel Bolognesi
2004-2005
FBC Melgar
2006
Sport Boys
2007
Deportivo Municipal
2008
Sport Águila
2008
América Cochahuayco
2008-2009
Coronel Bolognesi
2010
Sport Áncash
2010-2011
Sport Huancayo
2012-2013
Sporting Cristal
2013-2015
Juan Aurich
2016
Alianza Lima
14v, 9n, 12d
2017
Jorge Wilstermann
2018-2019
Royal Pari
2019
Binacional
7v, 2n, 3d
2020-
Sporting Cristal
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 24 février 2020

Roberto Orlando Mosquera Vera, né le à Ibagué (Colombie)[1], est un footballeur et entraîneur péruvien qui évoluait au poste d'attaquant.

Biographie

Carrière de joueur

Formé au Sporting Cristal de Lima où évoluèrent son père, Alfredo Mosquera, et son oncle, Máximo Mosquera, il débute en Première division en 1974. Il réussit à faire le doublé en 1979 et 1980 avant d'émigrer d'abord en Argentine (Talleres de Córdoba) puis en Colombie (Deportivo Cali, Once Caldas et Cúcuta Deportivo). Après une pige en Équateur (SD Aucas), il revient au Pérou pour y terminer sa carrière au San Agustín, club où il avait été sacré champion en 1986[2].

International péruvien de 1978 à 1981, Mosquera compte 16 sélections (4 buts marqués)[3],[4]. Il participe à la Coupe du monde 1978 (dans l'équipe réserve) puis à la Copa América 1979 où il marque un but contre le Chili en demi-finales.

Buts en sélection

NB : Les scores sont affichés sans tenir compte du sens conventionnel en cas de match à l'extérieur (Pérou-Adversaire).

Carrière d'entraîneur

Sa première expérience d'entraîneur a lieu à l'Unión Huaral en 1995 avant de devenir l'adjoint de Sergio Markarián au Sporting Cristal, l'année suivante. Par la suite, Mosquera dirige bon nombre d'équipes de province au Pérou dont le Coronel Bolognesi entre 2002 et 2004 qu'il conduit à son premier tournoi international[2].

En 2012, il s'engage au Sporting Cristal avec lequel il remporte le championnat cette même année. De 2013 à 2015, il entraîne le Juan Aurich de la ville de Chiclayo avant de s'engager pour l'Alianza Lima en 2016[5]. Son contrat avec le club liménien dure moins de dix mois et il est écarté faute de bons résultats (35 matchs dirigés avec un bilan de 14 victoires, 9 nuls et 12 défaites)[6]. Il s'expatrie en Bolivie et prend successivement les rênes du CD Jorge Wilstermann (de janvier à )[6],[7], puis du Royal Pari FC (d' à )[8].

En , il revient au Pérou afin de prendre les commandes du Deportivo Binacional de la région de Puno[9]. Trois mois plus tard, il y est sacré champion du Pérou[10].

Le , il dirige l'équipe péruvienne de football dans une rencontre non officielle contre la sélection du Pays basque, au Stade San Mamés de Bilbao, match qui se solde par une cuisante défaite du Pérou par six buts à zéro[11],[12].

Palmarès

Palmarès de joueur

Il est champion du Pérou en 1979 et 1980 avec le Sporting Cristal puis de nouveau en 1986 avec San Agustín.

Palmarès d'entraîneur

En tant qu'entraîneur, il remporte trois fois le championnat du Pérou : en 2012 et 2020, avec le Sporting Cristal; en 2019, avec le Deportivo Binacional. Il s'octroie également le tournoi d'ouverture 2014 avec le Club Juan Aurich.

Annexes

Notes et références

  1. (es) « Expediente DeChalaca: Juan Aurich », sur www.dechalaca.com, (consulté le 28 janvier 2016).
  2. a et b (es) Michel Dancourt, « El largo camino al éxito del técnico Roberto Mosquera », sur www.larepublica.pe, (consulté le 2 novembre 2015).
  3. (en) José Luis Pierrend, « Peru - Record International Players », sur www.rsssf.com, (consulté le 2 novembre 2015).
  4. (en) « Roberto Mosquera sur soccer-db.info », sur www.soccer-db.info (consulté le 2 novembre 2015).
  5. (es) « Alianza Lima: Roberto Mosquera es el nuevo técnico para el 2016 », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 5 décembre 2015).
  6. a et b (es) « Roberto Mosquera dirigirá al Jorge Wilstermann de Bolivia », sur www.peru21.pe, (consulté le 24 décembre 2016).
  7. (es) « Mosquera y su última defensa antes de irse de Wilstermann », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 8 novembre 2017).
  8. (es) « ¡Se acabó el idilio! Roberto Mosquera no es más técnico de Royal Pari de Bolivia », sur www.rpp.pe, (consulté le 22 août 2019).
  9. (es) « Roberto Mosquera nuevo técnico de Binacional: "Me encanta venir a un equipo humilde" », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 18 septembre 2019).
  10. (es) « Binacional campeón: Roberto Mosquera expresó su felicidad por el título, se lo dedicó a Juliaca y el emotivo recuerdo de Juan Pablo Vergara », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 16 décembre 2019).
  11. (es) « Vergonzoso: Perú fue goleado 6-0 por el País Vasco en partido amistoso », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 2 novembre 2015).
  12. (es) « 6-0: Euskadi golea a una selección de Perú sin figuras y muy frágil », sur www.mundodeportivo.com, (consulté le 3 novembre 2015).

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Roberto Mosquera
Listen to this article