Roxana, la beauté du Monténégro - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Roxana, la beauté du Monténégro.

Roxana, la beauté du Monténégro

Roxana, la beauté du Monténégro (ou simplement Roxana; en russe: Роксана краса Черногории) est un ballet fantastique en quatre actes, chorégraphié par Marius Petipa sur une musique de Léon Minkus et un livret de Sergueï Khoudekov et Marius Petipa. Il est parfois surnommé le « Giselle slave »[1].

Histoire

Ce ballet a été présenté par le ballet impérial au Théâtre Bolchoï Kamenny de Saint-Pétersbourg, le 29 janvier/11 février 1878. L'historien du ballet, Constantin Skalkovski, rend compte du fait que la grande marche du troisième acte du ballet « était le morceau favori de l'empereur Alexandre II de Russie qui pourtant n'aimait pas la musique en général. Plusieurs unité de nos troupes jouaient cette marche pendant le siège de Plevna. » Cette marche de Kranli est jouée à nouveau en mars 1878 à Saint-Pétersbourg lors d'une représentation en concert au bénéfice des soldats blessés revenus des Balkans[2],[3].

L'argument est directement inspiré des troubles des Balkans et la libération par la Russie des terres chrétiennes sous le joug ottoman[4]. Le traité de San Stefano est signé le 5 mars 1878.

Le ballet remporte un grand succès avec ses danses monténégrines, comme La Danse de l'aigle du premier acte, sa Marche de Kranli, la Valse de Roxana et le Quadrille de Roxana, le Raviola du quatrième acte. Sa musique est aussi répandue largement en Allemagne sous le titre de Die schöne Montenegrinerin avec des transcriptions au piano[5], ainsi qu'en France.

Le ballet est joué à partir du 27 novembre 1883 au Théâtre du Bolchoï de Moscou[6], dans une version révisée par Alexeï Bogdanov et des décors de Walz[7].

Argument

Le Turc Radivoï, mahométan habitant au Monténégro, est amoureux de l'orpheline Roxana, mais elle ne répond pas à ses avances. Pour se venger, le Turc lance la rumeur qu'elle a subi un sort qui provoque des catastrophes naturelles, étant sous l'emprise de sa mère morte, devenue un papillon-vampire. Un jeune Monténégrin, Yanko, la sauve de la fureur de la foule, mais découvre plus tard qu'elle a vraiment subi un sort, car elle se transforme en wili la nuit. En effet, Yanko, qui a suivi Roxana dans une forêt fantastique, la découvre entourée de wilis fantomatiques qui perdent leur pouvoir à l'aube. Le jeune homme s'emploie à la sauver à nouveau. Le papillon-vampire est tué et plus tard les deux jeunes gens se marient[8].

Distribution originale

Marie Petipa dans le rôle de Zoé.
Marie Petipa dans le rôle de Zoé.

Scénographie

La scénographie est de Mikhaïl Botcharov, Matveï Chichkov, Heinrich Wagner, pour les décors; les costumes sont de P. Grigoriev[9].

Notes et références

  1. (ru) Роксана краса Черногории
  2. (en) Petipa Society
  3. (en)
  4. (en) Letellier, op. cit.
  5. (de) Roxana-Marsch. Aus dem Ballett Roxana. Die schöne Montenegrinerin. Musik von L. Minkus. Für Piano übertragen von Johann Resch. Zum ersten Mal aufgeführt zu St. Petersburg im Invaliden Concert März 1878, Hamburg, D. Rahter, 1880, 7 pages
  6. Anna Johansson et Lidia Nelidova interpréteront plus tard ce rôle à Moscou.
  7. (ru) Балет: энциклопедия. / Гл. ред. Ю. Н. Григорович.- М.: Советская энциклопедия, 1981.- 623 стр. с илл.
  8. (en) Petipa Society
  9. (ru) Fiche technique

Bibliographie

  • (en) Robert Ignatius Letellier, The Ballets of Ludwig Minkus, 2008, Cambridge Scholars Publishing

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Roxana, la beauté du Monténégro
Listen to this article