For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Royal Cercle sportif verviétois.

Royal Cercle sportif verviétois

La typographie de cet article ou de cette section ne respecte pas les conventions de Wikipédia (mai 2022). Vous pouvez corriger, en discuter sur l’Atelier typographique ou créer la discussion.
R.CS Verviétois
Généralités
Nom complet Royal Cercle Sportif Verviétois
Noms précédents Verviers Football Club,
Club Sportif verviétois
Royale Entente Dison Verviers
Fondation 1896
Couleurs Vert et blanc
Stade Stade communal de Bielmont
(4 291 places)
Championnat actuel disparu

Dernière mise à jour : 29 juillet 2020.

Le Royal Cercle Sportif verviétois était un club belge de football basé à Verviers. Titulaire du matricule 8, le R. CS Verviétois faisait partie des 10 plus vieux cercles de football de Belgique. Le club a disputé 102 saisons dans les séries nationales, ce qui en fait au moment de sa disparition le sixième club à avoir disputé le plus de championnats nationaux en Belgique.

Surnommés "les Béliers", en référence au passé riche en industrie lainière de la région, les joueurs de ce club évoluent en vert et blanc, qui sont les couleurs de la ville de Verviers. Souvent appelé le Panorama (voire le Pano), par référence au nom du stade où le club évoluait, pour se différencier d'un autre club de football également situé à Verviers, la SRU Verviers, dénommée le Skill.

Le club et son matricule sont radiés à la suite d'arriérés salariaux non remboursés dans les délais imposés pour une somme totale relativement modeste (38 000 euro) en regard des passifs précédents que le cercle a pu connaître. Une « petite » somme dans le monde du football qui ne fait qu'accroître la déception et les regrets des sympathisants du vieux club.

"Club" puis "Cercle"

À noter que durant sa déjà longue Histoire, le club porte le plus souvent les initiales "RCSV" (excepté pendant la période 2000 à 2001). De 1903 à 2000, le matricule 8 est le "Club sportif verviétois". Depuis 2001, il est le "Cercle sportif Verviers". La presse évoque disparition du cercle et un championnat joué à 17 au lieu de 18[1]. Mais le , le matricule 8 est bien présent au départ du Championnat de Division 3 série B.

L'explication de cette finesse renvoie aux règlements de la Fédération belge: "...une dénomination abandonnée par un club ne peut être reprise, ni par le club qui la délaissée, ni aucun autre, avant 10 ans...". Ayant "abandonné" le terme "Club sportif" en 2000, le matricule 8 devait attendre 2010 pour reprendre cette dénomination. On opta donc pour "Cercle sportif".

Repères historiques

  • 1896 : fondation de VERVIERS FOOTBALL CLUB le 01/10/1896 (Organisé dès , un VERVIERS FOOTBALL CLUB avait une activité sportive suffisamment connue pour avoir été invité à la création de la future URBSFA; il n'était cependant pas présent lors de la fondation effective de la fédération en 1895. Sans doute, y eut-il période d'inactivité avant la récréation en 1896)
  • 1897 : affiliation à l'Union Belge des Sociétés de Sports Athlétiques (UBSSA - future URBSFA) de VERVIERS FOOTBALL CLUB le 10/08/1897
  • 1899 : fondation de STADE WALLON en 1899 et affiliation à l'UBSSA le 27/05/1899
  • 1903 : fusion de VERVIERS FOOTBALL CLUB et STADE WALLON pour former CLUB sportif VERVIETOIS le 10/08/1903
  • 1915 : fondation de CERCLE sportif DISONNAIS le 21/06/1915
  • 1916 : affiliation à l'Union Belge des Sociétés de Football Association (UBSFA - future URBSFA) de CERCLE sportif DISONNAIS le 30/05/1916
  • 1924 : changement de dénomination de CERCLE sportif DISONNAIS en DISON SPORT vers 1924
  • 1925 : après obtention du titre de Société Royale le 18/07/1925, changement de dénomination de CLUB sportif VERVIETOIS en ROYAL CLUB sportif VERVIETOIS le 24/07/1925
  • 1926 : ROYAL CLUB sportif VERVIETOIS reçoit le numéro matricule 8; DISON SPORT reçoit le numéro matricule 63
  • 1951 : après obtention du titre de Société Royale le 23/04/1951, changement de dénomination de DISON SPORT (63) en ROYAL DISON SPORT (63) le 13/06/1951
  • 2000 : fusion de ROYAL CLUB sportif VERVIETOIS (8) et ROYAL DISON SPORT (63) pour former ROYALE ENTENTE DISON VERVIERS (8) le 01/07/2000. Dans les faitzs, la fusion se révèle très hasardeuse et débouche sur une mise en liquidation en 2001.
  • 2002 : Voyant son club péricliter et risquer de disparaître, la « Ville de Verviers » intervient en soutenant la création d'une nouvelle ASBL qui reprend les commandes du matricule qui change sa dénomination de ROYALE ENTENTE DISON VERVIERS (8) en ROYAL CERCLE SPORTIF VERVIETOIS (8) le 01/07/2002
  • 2008 : en mai 2008, le R. CS Verviers est repris par un groupe emmené un financier répondant au nom de Giovanni Marchica[2]. Le nouveau patron fait montre d'une sérieuse ambition[3]. Mais dans la pratique c'est une courte et catastrophique période qui débute, durant laquelle les finances du club plongent gravement dans « le rouge ». Cela car seulement huit mois après son arrivée, le nouveau président claque la porte et s'en va avec l'équipe dirigeante qu'il a amenée ! Cette décision lourde de conséquences trouve son origine dans des désaccords entre le nouveau patron des « Béliers » et l'ancien international Benoît Thans actif comme « Consultant sportif auprès de la Ville de Verviers ». G. Marchica demande l'intervention de la Ville dans ce qu'il est être des conflits d'intérêts entre les diverses activités de B. Thans. Considérant que les autorités communales abondent dans le sens de l'ancien Diable rouge et pas dans le sien, le businessman n'a pas d'état d'âme: il prend la porte et reste inflexible quant à toute possibilité de retour sur sa décision[4].
  • 2009 : 2e mise en liquidation du club. Avec un Président et ses personnes de confiance partis en « un claquement de doigt », le club se retrouve sérieusement dans la dèche. Le litige « Ville/Thans » avancé par l'ex-Président Marcheca prend quelques allures d'excuses toutes faitesquand on se rend compte au printemp 2009 que les joueurs n'ont plus rien reçu depuis... près de huit mois. On a craint vraiment la dissolution (équivalent de « faillite » pour une ASBL) - synonyme de disparition. Mais c'est la mise en liquidation qui est privilégiée[5]. On évoque un passif de 900 000 euros[6].
  • 2011 : Les efforts de passionnés bénévoles permet au club de survivre, mais presque deux ans après sa deuxième mise en liquidation le club est contraint de lancer « un appel aux dons » [7]. Lors de la date-butoir du , une nouvelle ASBL est présentée. Celle-ci reprend les dettes du club.
  • 2014 : Quand le politique ose les grandes phrases. En janvier 2014, un projet de vente du matricule 8 et d'un déménagement vers Seraing semble bien avancer et pourrait aboutir. Alors dans l'opposition au Conseil communal de l'ancienne cité lainière, le Parti Socialiste: « s'oppose ouvertement à ce projet et souhaite préserver le patrimoine local »[8]. La situation du R. CS Verviers est paradoxale. Empêtré dans des retards financiers assez conséquents, le cercle voit son équipe « Premières » briller dans sa série de Division 3. Terminant deuxièmes de chacune des périodes, les « Béliers » occupent cette même place finale au classement général. Faute d'obtenir la « licence pour le football rémunéré », malgré uin recours devant la CBAS[9], ils ne peuvent jour le « tour final pour la montée en Division 2». Sans le savoir, le matricule 8 vient de vivre ses derniers grands moments sportifs. La deuxième partie de l'année 2014 n'a rien de folichonne. Le , une nouvelle fois, la faillite (en réalité « dissolution » puisqu'il s'agit d'une ASBL) menace et donc le risque de disparition menace sérieusement, quand le R. CS Verviers confirme la décision prise par son Conseil d'Administration de mettre « l'ASBL R. CS Verviers » en liquidation volontaire, la troisième de l'Histoire de l'entité sportive[10]. Un nouvelle fois, une nouvelle ASBL, qui prend le nom de « Vert et Jeune », est formée pour gérer le club. Le , l'URBSFA déclare le club en « interdiction d'activités » en raison d'une dette non honorée dans les délais vis-à-vis de deux anciens joueurs: Marco Ingrao et Frédéric Tuta. La sommé évoquée est de 38 000 euros[11].

Un fin aussi curieuse que pathétique

  • 2015 : Le , le « Tribunal de Première Instance de Liège » siégeant en Référé ordonne la poursuite des activités du matricule 8. L'ordonnance est un répit temporaire pour le vieux club dans l'attente d'une décision « définitive » de la CBAS. Alors que sportivement, le club se dirige vers une relégation en Promotion, le Tribunal du Sport rend son verdict dans le différend avec les deux joueurs Ingrao et Tuta, le . Il n'est pas favorable au club qui doit bel et bien rembourser la somme totale d'environ 38 000 euros. Les dirigeants de Vert et Jeune garantissent que tout sera fait pour sauver le club[12]... Deux mois plus tard, un peu à la surprise générale en raison de la somme due est relativement modeste, la décision fédérale tombe, stricte, froide, sans pitié mais parfaitement réglementaire : le , le R. CS Verviers et son matricule 8, fondateur de la fédération belge de football, est radié pour nom remboursement d'arriérés salariaux[13]. La suite confine au pathétique et souligne, si besoin en est, que le vieux club a été particulièrement mal géré durant ses deux dernières décennies d'existence. Le Président en exercice affirme qu'il ne sait pas joindre son « CQ » (Correspondant qualifié) depuis 24 heures et (sic) qu'il ne savait pas que la somme devait être payée pour le 25 juin au plus tard, sinon (re-sic) il l'aurait payée car l'argent est disponible[14]. Des bruits évoque un recours contre la décision fédérale, d'autres sources évoquent une annulation de la radiation si la dette est honorée. Le , l'URBSFA confirme la radiation. Malgré d'autres déclarations verviétoises par voie de presse, plus rien ne change. Le R. CS Verviers et son matricule appartiennent à l'Histoire du football belge mais malheureusement aussi... à son passé.

Stades

L'équipe « Premières » du matricule 8 évolue[15].

  • au stade du Panorama (jusqu'en juin 2000)
  • à Dison (de l'été 2000 à juin 2002)
  • au stade Bielmont (depuis l'été 2002).

CSJ Verviétoise puis AS Verviers

Le , l'ASBL "Futurofoot Verviers", gestionnaire de l'école des jeunes du désormais ex-matricule 8, introduit une demande de n° matricule auprès de l'URBSFA. Celui-ci, le 9657, est accordé le à la dénomination CERCLE SPORTIF JEUNESSE VERVIETOISE[16].

Au terme de la saison 2016-2017, le CSJ Verviétoise (9657) remporte sa série de P4 et monte en P3 (8e niveau). L'année suivante, le cercle atteint la P2 mais en est relégué au terme de la saison 2018-2019. Face à la situation délicate de pratiquement tous les clubs de football de l'entité, l'Échevin des Sports Monsieur Malik Ben Achour avance une proposition de regroupement/fusion des sept clubs concernés: R. Excelsior FC Lambermontois (299), R. Entente Rechaintoise (3905), R. FC Heusy-Rouheid (4312), FC Entente Stembertoise, (8244), Étoile Verviétoise (9603), CSJ Verviétoise (9657) et SRU Verviers (9699) [17]. Le mandataire communal n'est pas suivi[18]. Cependant deux clubs, l'Étoile et le CSJ, optent pour unir leurs destinées. À partir du , sous le matricule 9657, ils forment l'Alliance Sportive Verviétoise.

Le , une nouvelle fusion intervient entre l'AS Verviétoise et le Royal Star Fléron FCX (porteur du n° de matricule 33) afin de recréer un « RCSV ». Le matricule 33 prend ainsi le nom de Racing Club Star Verviers [19].

Résultats dans les divisions nationales

Statistiques clôturées, club disparu

Palmarès

Bilan

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1re nationale 20 0
II 2e nationale 32 2
III 3e nationale 30 1
IV 4e nationale 20 3
V 5e nationale 0 0
 
  TOTAUX 102 6 0 0
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements saison par saison

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1900-01 CS Verviétois Division d'Honneur 7e/9
2 1901-02 CS Verviétois Division d'Honneur Groupe B 5e/5
3 1902-03 CS Verviétois Division d'Honneur Groupe B 5e/5
4 1903-04 CS Verviétois Division d'Honneur Groupe B 5e/5
5 1904-05 CS Verviétois Division d'Honneur 7e/11
6 1905-06 CS Verviétois Division d'Honneur 4e/10
7 1906-07 CS Verviétois Division d'Honneur 10e/10 Relégué
séries régionales
8 1909-10 CS Verviétois Promotion (D2) 3e/11
9 1910-11 CS Verviétois Promotion (D2) 3e/12
10 1911-12 CS Verviétois Promotion (D2) 2e/12 Promu
11 1912-13 CS Verviétois Division d'Honneur 6e/12
12 1913-14 CS Verviétois Division d'Honneur 6e/12
  1914-19 Compétitions interrompues
13 1919-20 CS Verviétois Division d'Honneur 9e/12
14 1920-21 CS Verviétois Division d'Honneur 11e/12
15 1921-22 CS Verviétois Division d'Honneur 10e/14
16 1922-23 CS Verviétois Division d'Honneur 12e/14
17 1923-24 CS Verviétois Division d'Honneur 13e/14 Relégué
18 1924-25 CS Verviétois Promotion (D2) série B 1er/14 Champion et promu
19 1925-26 R. CS Verviétois Division d'Honneur 13e/14 Relégué
20 1926-27 R. CS Verviétois Division 1 (D2) 7e/14
21 1927-28 R. CS Verviétois Division 1 (D2) 11e/14
22 1928-29 R. CS Verviétois Division 1 (D2) 10e/14
23 1929-30 R. CS Verviétois Division 1 (D2) 14e/14 Relégué
24 1930-31 R. CS Verviétois Promotion (D3) série C 3e/14 Promu
25 1931-32 R. CS Verviétois Division 1 (D2) série B 3e/14
26 1932-33 R. CS Verviétois Division 1 (D2) série B 11e/14
27 1933-34 R. CS Verviétois Division 1 (D2) série A 10e/14
28 1934-35 R. CS Verviétois Division 1 (D2) série A 12e/14
29 1935-36 R. CS Verviétois Division 1 (D2) série B 14e/14 Relégué
30 1936-37 R. CS Verviétois Promotion (D3) série B 5e/14
31 1937-38 R. CS Verviétois Promotion (D3) série B 3e/14
32 1938-39 R. CS Verviétois Promotion (D3) série A 5e/14
  1939-41 Compétitions interrompues
33 1941-42 R. CS Verviétois Promotion (D3) série D 4e/14
34 1942-43 R. CS Verviétois Promotion (D3) série A 3e/16
35 1943-44 R. CS Verviétois Promotion (D3) série D 4e/16
  1944-45 Compétitions interrompues
36 1945-46 R. CS Verviétois Promotion (D3) série D 3e/18
37 1946-47 R. CS Verviétois Promotion (D3) série C 7e/17
38 1947-48 R. CS Verviétois Promotion (D3) série B 1er/16 Champion et promu
39 1948-49 R. CS Verviétois Division 1 (D2) série A 10e/16
40 1949-50 R. CS Verviétois Division 1 (D2) série B 5e/16
41 1950-51 R. CS Verviétois Division 1 (D2) série A 13e/16
42 1951-52 R. CS Verviétois Division 1 (D2) série B 7e/16
43 1952-53 R. CS Verviétois Division 2 13e/16
44 1953-54 R. CS Verviétois Division 2 14e/16
45 1954-55 R. CS Verviétois Division 2 11e/16
46 1955-56 R. CS Verviétois Division 2 1er/16 Champion et promu
47 1956-57 R. CS Verviétois Division 1 8e/16
48 1957-58 R. CS Verviétois Division 1 7e/16
49 1958-59 R. CS Verviétois Division 1 13e/16
50 1959-60 R. CS Verviétois Division 1 14e/16
51 1960-61 R. CS Verviétois Division 1 15e/16 Relégué
52 1961-62 R. CS Verviétois Division 2 11e/16
53 1962-63 R. CS Verviétois Division 2 8e/16
54 1963-64 R. CS Verviétois Division 2 10e/16
55 1964-65 R. CS Verviétois Division 2 13e/16
56 1965-66 R. CS Verviétois Division 2 15e/16
57 1966-67 R. CS Verviétois Division 2 9e/16
58 1967-68 R. CS verviétois Division 2 8e/16
59 1968-69 R. CS verviétois Division 2 14e/16
60 1969-70 R. CS verviétois Division 2 14e/16
61 1970-71 R. CS Verviétois Division 2 13e/16
62 1971-72 R. CS Verviétois Division 2 16e/16 Relégué
63 1972-73 R. CS Verviétois Division 3 série A 13e/16
64 1973-74 R. CS Verviétois Division 3 série A 16e/16 Relégué
65 1974-75 R. CS Verviétois Promotion série B 7e/16
66 1975-76 R. CS Verviétois Promotion série C 7e/16
67 1976-77 R. CS Verviétois Promotion série C 15e/16 Relégué
séries provinciales
68 1979-80 R. CS Verviétois Promotion série D 3e/16
69 1980-81 R. CS Verviétois Promotion série D 12e/16
70 1981-82 R. CS Verviétois Promotion série D 12e/16
71 1982-83 R. CS Verviétois Promotion série C 9e/16
72 1983-84 R. CS Verviétois Promotion série C 14e/16 Relégué
séries provinciales
73 1985-86 R. CS Verviétois Promotion série D 9e/16
74 1986-87 R. CS Verviétois Promotion série D 3e/16
75 1987-88 R. CS Verviétois Promotion série D 5e/16
76 1988-89 R. CS Verviétois Promotion série C 7e/16
77 1989-90 R. CS Verviétois Promotion série C 7e/16
78 1990-91 R. CS Verviétois Promotion série D 4e/16
79 1991-92 R. CS Verviétois Promotion série D 10e/16
80 1992-93 R. CS Verviétois Promotion série D 1er/16 Champion et promu
81 1993-94 R. CS Verviétois Division 3 série A 6e/16
82 1994-95 R. CS Verviétois Division 3 série B 9e/16
83 1995-96 R. CS Verviétois Division 3 série B 6e/16
84 1996-97 R. CS Verviétois Division 3 série B 2e/16
85 1997-98 R. CS Verviétois Division 3 série B 9e/16
86 1998-99 R. CS Verviétois Division 3 série B 11e/16
87 1999-00 R. CS Verviétois Division 3 série B 15e/16 Relégué
88 2000-01 R. Entente Dison-Verviers Promotion série D 2e/16
89 2001-02 R. Entente Dison-Verviers Promotion série D 1er/16 Champion et promu
90 2002-03 R. CS Verviers Division 3 série B 15e/16 Relégué
91 2003-04 R. CS Verviers Promotion série D 10e/16
92 2004-05 R. CS Verviers Promotion série D 1er/16 Champion et promu
93 2005-06 R. CS Verviers Division 3 série B 11e/16
94 2006-07 R. CS Verviers Division 3 série B 10e/16
95 2007-08 R. CS Verviers Division 3 série B 13e/16
96 2008-09 R. CS Verviers Division 3 série B 10e/16
97 2009-10 R. CS Verviers Division 3 série B 7e/18
98 2010-11 R. CS Verviers Division 3 série B 14e/18
99 2011-12 R. CS Verviers Division 3 série B 17e/18 [saisons 1]
100 2012-13 R. CS Verviers Division 3 série B 16e/19 [saisons 2]
101 2013-14 R. CS Verviers Division 3 série B 2e/18 [saisons 3]
102 2014-15 R. CS Verviers Division 3 série B 17e/18 Relégué !
Le matricule 8 est radié pour arriérés salariaux impayés

Annexes

Articles connexes

Notes

Notes sur les classements saison par saison

  1. En position de relégable, le club bénéfice des sanctions (retrait de points) infligées au RFC Tournai et au KVV Coxyde pour avoir aligné des joueurs non qualifiés.
  2. Normalement barragiste, le club est sauvé grâce à la rétrogradation administrative infligée au KVK Tirlemont, déclaré en faillite en cours de saison.
  3. Le club termine à un point du champion, le KV Woluwe-Zaventem. Il ne peut cependant pas participer au tour final pour la montée en Division 2 car il n'a pas reçu sa licence pour le football rémunéré.

Références


Sources et liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Royal Cercle sportif verviétois
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.