Royal Tunbridge Wells - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Royal Tunbridge Wells.

Royal Tunbridge Wells

Royal Tunbridge Wells

The Pantiles
Administration
Pays
Royaume-Uni
Nation
Angleterre
Comté Kent
District Borough de Tunbridge Wells
Autorité unitaire Tunbridge Wells borough council
Maire
Mandat
Dr Ronan Basu (Parti Conservateur)
2013-2014
Code postal TN1-TN2-TN3-TN4
Indicatif 01892
Démographie
Population 56 500 hab. ()
Géographie
Coordonnées 51° 07′ 55″ nord, 0° 15′ 47″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Royal Tunbridge Wells
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Royal Tunbridge Wells
Liens
Site web http://www.tunbridgewells.gov.uk/

Royal Tunbridge Wells (souvent appelé Tunbridge Wells) est une ville dans l'ouest du Kent et à la limite du Sussex en Angleterre. Elle a environ 45 000 habitants[1] et elle est le siège du Borough de Tunbridge Wells, qui a 104 030 habitants[2]. C'est le roi Édouard VII en 1909 qui accorde le titre Royal à la ville.

En 2006, la ville a fêté son 400e anniversaire.

La ville est célèbre pour sa source découverte accidentellement en 1606 par Lord North. Le nom de la ville vient du terme les « wells (sources) de Tunbridge » (Tunbridge est une plus petite ville connue sous le nom de Tonbridge). De nombreuses personnes célèbres y sont venues en cure :

La ville est aussi célèbre pour ses « pantiles » qui se traduit par « tuiles de cimaises », ou encore pour son église qui présente des airs de théâtre.

The Pantiles

The Pantiles est une pittoresque rue commerçante du XVIIIe siècle bordée par des bâtiments à colonnades. Cette allée piétonne-promenade tire son nom de son dallage en 1700 avec des tuiles de terre cuite ou tuiles de cimaise pantiles. Selon la tradition orale c'est la reine Anne de Grande-Bretagne en voyant son fils jouer dans la terre boueuse qui aurait donné cent livres en 1698 pour faire les travaux de dallage. Un siècle plus tard les tuiles furent remplacées par des pavés en pierre et l'endroit rebaptisé Parade mais en 1886 on reprit le terme d'origine Pantiles. Les visiteurs y trouvent de vieilles boutiques et des commerces modernes et peuvent assister l'été à des concerts de plein-air et au Georgian festival qui célèbre cet héritage historique.

La source
La source

En 1804 on y construit le Pavillon thermal (Bath House) pour y boire l'eau ferrugineuse de la source la Chalybeate Spring tirée d'un puits. L'eau y est distribuée à la louche par un dipper (plongeur).

Culture

Dans l'église de la Trinité consacrée en 1829 est ouvert en 1946 un centre d'art dramatique. Après des travaux de restauration dans les années 1970 est inauguré en 1982 le Trinity theatre centre artistique qui héberge le Tunbridge Wells theatre club un club de théâtre amateur.

Personnalités

Audrey Emerton est fait baronne de la ville en 1997[3].

Naissance à Royal Tunbridge Wells

Décès à Royal Tunbridge Wells

Hôtels et restaurants à Tunbridge Wells

La ville a plusieurs hôtels, y compris The Spa, The Royal Wells, The Wellington et The Swan. Le plus célèbre serait peut-être l'Hotel du Vin, qui se nommait auparavant Calverley Hotel. Il y a beaucoup de restaurants, y compris les chaînes de restaurants comme Carluccios, Wagamama, et McDonald's. Richard Phillips a le restaurant étoilé au Michelin Thackeray's, qui se trouve dans la maison de William Makepeace Thackeray,

Sport

Le club de football de Tunbridge Wells F.C est basé dans la ville.

Jumelage

La ville de Royal Tunbridge Wells est jumelée avec :

Galerie de photos

  • Église Saint-Marc
    Église Saint-Marc
  • Église Saint-Jean
    Église Saint-Jean
  • Maisons de style édouardien (début du XXe siècle)
    Maisons de style édouardien (début du XXe siècle)
  • Le manoir « Mont Ephraïm », place Molyneux
    Le manoir « Mont Ephraïm », place Molyneux
  • Une villa victorienne
    Une villa victorienne
  • Terrasse du belvédère
    Terrasse du belvédère
  • Maisons à oriels
    Maisons à oriels
  • Centre commercial
    Centre commercial
  • Trinity Church
    Trinity Church

Notes et références

  1. (recensement de 2001)
  2. (recensement de 2001)
  3. « Person Page », sur www.thepeerage.com (consulté le )
  4. Twin Town
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Royal Tunbridge Wells
Listen to this article