Royaume de Sicile

ancien état dans le sud de l'Italie, 1130 à 1816 / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Le royaume de Sicile (en italien : Regno di Sicilia), également appelé royaume normand de Sicile, est un État créé en 1130 par Roger II, incluant l'île de Sicile, la Calabre, les Pouilles, Naples et pour un temps limité, des territoires en Afrique.

Royaume de Sicile
Regno di Sicilia

11301816


Drapeau
Le royaume de Sicile en 1154
Informations générales
Statut Monarchie en union personnelle avec le/la :
- Saint-Empire (1194-1254)
- Cour. d'Aragon (1412-1516)
- Espagne (1516-1713)
- Savoie (1713-1720)
- Emp. d'Autriche (1720-1734)
- Roy. de Naples (1734)
Capitale Palerme
Langue(s) Latin, grec, normand, gallo-italique de Sicile, sicilien
Monnaie Piastre sicilienne et tarì
Histoire et événements
1130 Roger II est sacré roi de Sicile
1282 Vêpres siciliennes. Le roi Charles d'Anjou est chassé de Sicile : création du royaume de Naples en Italie continentale
1816 Dernière réunion des royaumes de Naples et de Sicile au sein du royaume des Deux-Siciles
Rois
(1er) 1130-1154 Roger II
(Der) 1759-1816 Ferdinand Ier

Entités suivantes :

Ce royaume, dont la capitale était Palerme, s'est maintenu jusqu'à l'unification de l'Italie en 1861 ; il a été dirigé par plusieurs dynasties : les Normands, issus de Roger II, les Hohenstaufen, descendants de Frédéric de Souabe, les Angevins, les Aragonais et les Bourbons.

Il a parfois été séparé entre deux entités, ayant pour capitales Palerme (Sicile insulaire) et Naples (Sicile péninsulaire).