Rue Saint-Placide - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Rue Saint-Placide.

Rue Saint-Placide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

6e arrt
Rue Saint-Placide
Situation
Arrondissement 6e
Quartier Notre-Dame-des-Champs
Morphologie
Longueur 385 m
Largeur 16 m
Historique
Dénomination
Géolocalisation sur la carte : 6e arrondissement de Paris
Rue Saint-Placide
Géolocalisation sur la carte : Paris
Rue Saint-Placide
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Saint-Placide est une voie du 6e arrondissement de Paris.

Situation et accès

Elle commence à hauteur des 53-59, rue de Sèvres et finissant au 120, rue de Rennes et au 88, rue de Vaugirard. Elle est coupée par la rue du Cherche-Midi. Elle reçut ce nom de l'un des saints de l'ordre de Saint-Benoît.

Origine du nom

Elle porte le nom de saint Placide, l'un des disciples préférés de saint Benoît, le fondateur de l'ordre de Saint-Benoît.

Histoire

La « partie A » de la rue fut réalisée sur un terrain dépendant de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés qui a vendu ce terrain le , est la partie comprise entre la rue de Sèvres et la rue du Cherche-Midi[1]. L'autre partie, entre la rue du Cherche-Midi et les rues de Rennes et Vaugirard, est dite partie B.

Quand Victor Hugo appelle au soulèvement contre le Coup d'État du 2 décembre 1851, le peintre romantique Paul Huet y est malmené et manque d'être fusillé par un peuple parisien s'estimant trahi[2].

Un nivellement fut décrété le pour la partie A. Un arrêté du déclara d'utilité publique l'élargissement de la voie, côté impair dans la partie A.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

Emplacement non localisé

  • À un numéro inconnu, le médecin de François Mitterrand, Claude Gubler, a vécu à partir des années 1960[7].
  • Alors étudiante, Anne Pingeot vit rue Saint-Placide en colocation avec d'autres camarades de faculté. Elle y reçoit, plus ou moins discrètement, son amant François Mitterrand[8].

Plaques commémoratives

  • Plaque au no 31.
    Plaque au no 31.
  • Plaque au no 31.
    Plaque au no 31.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Éditions de Minuit, p. 480.
  2. Pierre et Rolande Miquel avec la collaboration du professeur Gérard Bonin et de Michael Tazi Klaa, De l'aube romantique à l'aube impressionniste, éditions Somogy, 2011, p. 116.
  3. rue Saint-Placide sur le site bercail.com.
  4. Maria Tamboukou : Introduction : Mapping Gwen John : Lives, Lines and Images, In Nomadic Narratives, Visual Forces: Gwen John’s Letters and Paintings, Peter Lang, 2010, p. 7.
  5. Plaque commémorative.
  6. Autre plaque commémorative.
  7. Claude Gubler, Le Grand Secret, Monaco/Paris, Rocher, , 189 p. (ISBN 2-268-05384-9 et 978-2-268-05384-4, OCLC 58467827, lire en ligne).
  8. « François Mitterrand, mille conquêtes et trois amours », sur Le Parisien, (consulté le 9 janvier 2021).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Rue Saint-Placide
Listen to this article