Saison 2015 de l'équipe cycliste Velocio-SRAM - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Saison 2015 de l'équipe cycliste Velocio-SRAM.

Saison 2015 de l'équipe cycliste Velocio-SRAM

Velocio-SRAM 2015
Généralités
Équipe
Code UCI
VELVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
10Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Palmarès
Nombre de victoires
32[1]
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
4e

La saison 2015 de l'équipe Velocio-SRAM est la quatorzième de la formation si on considère que la structure remonte à la T-Mobile de 2002. L'équipe, auparavant soutenue par Specialized et Lululemon Athletica, a trouvé un nouveau partenaire principal avec le fabricant de pièces détachées pour bicyclettes SRAM. Niveau recrutement, la Biélorusse Alena Amialiusik, numéro dix mondial et au profil complet, la sprinteuse italienne Barbara Guarischi et la spécialiste de la piste et du contre-la-montre allemande Mieke Kröger rejoignent l'équipe. À l'inverse, l'ancienne leader Evelyn Stevens, Chantal Blaak, Carmen Small et Ally Stacher la quittent.

À l'exception de Tiffany Cromwell, chacune des membres de l'équipe remporte au moins une course UCI. Lisa Brennauer est la leader de l'équipe et remporte plusieurs courses à étapes grâce à ses qualités en contre-la-montre : Energiewacht Tour, The Women's Tour et Boels Ladies Tour. Trixi Worrack gagne le Tour de Californie et le titre national allemand sur route. Barbara Guarischi remporte la manche de Coupe du monde du Tour de Bochum et une étape du Tour d'Italie. Tayler Wiles s'impose sur Tour de l'Ardèche. Karol-Ann Canuel devient championne du Canada du contre-la-montre. Loren Rowney gagne une étape du Trophée d'Or et une de la Route de France. Alena Amialiusik conserve ses deux titres nationaux et se montre régulière sur les épreuves de la Coupe du monde et en termine septième. Enfin, Élise Delzenne gagne Dwars door de Westhoek et trois titres nationaux sur piste. La formation conserve son titre en contre-la-montre par équipes. Elle est cinquième de la Coupe du monde et quatrième du classement UCI.

Préparation de la saison

Partenaires et matériel de l'équipe

Vélos de route de l'équipe
Vélos de route de l'équipe

Mi-2014, à la suite des retraits des deux précédents partenaires, qui rejoignent en fait l'équipe Boels Dolmans, l'équipe annonce qu'elle recherche des fonds afin de pouvoir continuer. Elle lance un projet de financement participatif nommé Project X, qui rapporte finalement un peu plus de 100 000 dollars américains et permet de mesurer la popularité de l'équipe[2],[3],[4]. En 2015, le fabricant de pièces détachées pour bicyclettes SRAM, déjà partenaire de l'équipe depuis 2013, devient le principal soutien au côté de Velocio Apparel[5],[6].

Les vélos sont fournis par le fabricant canadien Cervélo. Ils sont équipés de roues Zipp et de capteurs de puissance Quarq[7].

Arrivées et départs

Voiture de l'équipe
Voiture de l'équipe

Le stage de début d'année a lieu en décembre aux Canaries, à Lanzarote[8].

L'équipe recrute la Biélorusse Alena Amialiusik, à la fois bonne grimpeuse et bonne rouleuse, numéro dix mondial en 2014 et notamment deuxième de la Route de France. La sprinteuse italienne Barbara Guarischi, vainqueur d'une étape sur cette même Route de France et l'Allemande Mieke Kröger, à la fois championne d'Europe de poursuite espoirs et championne d'Europe du contre-la-montre en 2014, sont les deux autres recrues[8],[2].

Au niveau des départs, Evelyn Stevens, vainqueur de la Flèche wallonne et de la Route de France 2012, ainsi que Chantal Blaak, neuvième de la coupe du monde 2014, vont rejoindre l'équipe Boels Dolmans. Les Américaines Carmen Small et Ally Stacher ne font également plus partie de l'effectif[8].

Arrivées Équipe 2014
Alena Amialiusik
Astana BePink Womens
Barbara Guarischi
Alé Cipollini
Mieke Kröger
Futurumshop.nl-Zannata
Départs Équipe 2015
Chantal Blaak
Boels Dolmans
Carmen Small
Twenty16-Sho-Air
Ally Stacher
Optum-Kelly Benefit Strategies
Evelyn Stevens
Boels Dolmans

Effectif et encadrement

Effectif

Cycliste[9] Date de naissance Nationalité Équipe 2014
Alena Amialiusik
Biélorussie
Astana BePink Womens
Lisa Brennauer
Allemagne
Specialized-Lululemon
Karol-Ann Canuel
Canada
Specialized-Lululemon
Tiffany Cromwell
Australie
Specialized-Lululemon
Élise Delzenne
France
Specialized-Lululemon
Barbara Guarischi
Italie
Alé Cipollini
Mieke Kröger
Allemagne
Futurumshop.nl-Zannata
Loren Rowney
Australie
Specialized-Lululemon
Tayler Wiles
États-Unis
Specialized-Lululemon
Trixi Worrack
Allemagne
Specialized-Lululemon

Encadrement

Les principaux membres de l'encadrement restent les mêmes qu'en 2014. Ainsi, Ronny Lauke est le directeur sportif depuis 2008. Kristy Scrymgeour dirige l'équipe depuis 2012. Beth Duryea est la soigneuse de l'équipe et joue le rôle de directrice sportive au besoin. Lars Schiffner est soigneur. Goretti Font Mas rejoint l'équipe et est physiothérapeute. Sebastian Nittke en est le mécanicien[10].

Déroulement de la saison

Janvier-février : courses de préparations

L'équipe commence la saison au Tour du Qatar. La deuxième étape est venteuse et une course de bordure se déclenche immédiatement. Trixi Worrack se trouve dans le groupe de tête et gagne le sprint du groupe derrière Ellen van Dijk, qui a fait le kilomètre. Elle devient alors troisième du classement général. Elle perd une place le lendemain à cause des bonifications. Barbara Guarischi est troisième de l'ultime étape au sprint. Au classement général final, Trixi Worrack est quatrième[11]. Avec la sélection américaine, Tayler Wiles s'impose sur le contre-la-montre par équipes inaugural du Tour de Nouvelle-Zélande. Au sein, d'une équipe très dominatrice, elle gagne le sprint en côte de la dernière étape et inscrit ainsi son nom au palmarès[12].

Mars-avril : classiques de printemps

Lors de la première classique de printemps, le Circuit Het Nieuwsblad, Tiffany Cromwell s'échappe en haut du Patersberg avec Emma Johansson, Amy Pieters, Lizzie Armitstead et Ellen van Dijk, mais elles se font reprendre. Cette dernière part avec Anna van der Breggen dans le Molenberg. Elles ne sont plus rejointes. Tiffany Cromwell sprinte pour la troisième place et finit cinquième. Trixi Worrack est neuvième[13]. Alena Amialiusik termine ensuite septième des Strade Bianche[14].

Début mars, au Drentse 8 van Dwingeloo, Loren Rowney prend la bonne échappée de huit coureuses qui part à l'arrivée sur le petit circuit. Au sprint, alors qu'elle tente de remonter Giorgia Bronzini le long des barrières, un spectateur passe sa main par-dessus celles-ci et fait chuter l'Australienne. Elle se casse la clavicule sur le coup[15],[16]. Au Tour de Drenthe, Lisa Brennauer suit l'attaque d'Elizabeth Armitstead dans le mont VAM, mais elles se font reprendre. Par la suite, Tiffany Cromwell part dans une échappée de quatre à dix kilomètres de l'arrivée, qui de par sa composition semble destinée à aller au bout. Le manque de coopération dans le groupe provoque un regroupement général dans le final. Au sprint, l'Australienne est sixième, Guarischi dixième[17].

Lors du Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, deuxième manche de la Coupe du monde, Alena Amialiusik termine cinquième du sprint[18]. Au Tour des Flandres, à vingt kilomètres de la ligne, Trixi Worrack attaque avec Elisa Longo Borghini mais ce fait décrocher dans le Kruisberg au bout de quelques kilomètres. Alena Amialiusik suit le groupe de tête et se classe sixième[19],[20].

À l'Energiewacht Tour, Lisa Brennauer est troisième du prologue et Trixi Worrack est quatrième. Sur la première étape, Barbara Guarischi et Trixi Worrack finissent respectivement deuxième et troisième du sprint, devancée par Jolien D'Hoore. L'équipe s'impose ensuite sur le contre-la-montre par équipes, le premier de la saison. Trixi Worrack prend la tête du classement général. Guarischi est cinquième du sprint de l'étape suivante, ce qui lui attribue la première place du classement général. La troisième étape est venteuse et divise rapidement le peloton. À la fin de l'étape, elles ne sont plus que huit à l'avant. Dans le sprint du groupe, Lisa Brennauer finit troisième et Trixi Worrack sixième. La première s'empare du maillot jaune une seconde devant sa coéquipière. L'équipe gère sur la dernière étape, que Brennauer termine à la quatrième place. Elle remporte ainsi le tour devant Trixi Worrack[21]. Sur la Flèche wallonne, Alena Amialiusik se classe neuvième[22].

Barbara Guarischi se classe ensuite troisième du Ronde van Gelderland et quatrième du circuit de Borsele, tous deux remportés par Kirsten Wild[23],[24]. Lisa Brennauer finit deuxième du contre-la-montre de cette dernière course derrière Ellen van Dijk[25]. Au Dwars door de Westhoek, Élise Delzenne s'échappe à quarante kilomètres de l'arrivée et s'impose en solitaire. C'est sa première victoire sur une course UCI[26].

Fin avril, l'équipe participe au Gracia Orlova. Alena Amialiusik gagne la première étape après avoir été emmenée dans la montée finale par le reste de l'équipe[27]. La Biélorusse est troisième de l'étape suivante. Lors du contre-la-montre du lendemain, l'équipe occupe les cinq premières places, la victoire revenant à Lisa Brennauer. L'après-midi, Karol-Ann Canuel s'impose devant Alena Amialiusik. Sur la dernière étape, après une échappée de la Canadienne, Élise Delzenne attaque à quatre kilomètres du but avec Lara Vieceli puis la bat au sprint. Trixi Worrack gagne le sprint du peloton derrière[28]. Au classement général final, Alena Amialiusik s'impose devant Trixi Worrack[29].

Mai-juin

Podium des championnats d'Allemagne sur route
Podium des championnats d'Allemagne sur route

Au Tour de Californie, Alena Amialiusik se trouve dans le groupe de tête lors de la première étape, puis attaque dans la dernière ascension, seulement suivie par Katherine Hall. Cette dernière place un démarrage à quatre cent mètres de l'arrivée pour s'imposer. La Biélorusse est deuxième. Lors de la deuxième étape, le peloton reste groupé jusque la montée finale, où Trixi Worrack se classe troisième et compte alors trois secondes de retard au classement général sur Lauren Komanski, la deuxième de l'étape. Alena Amialiusik est septième de celle-ci. Dans l'ultime étape, l'équipe fait en sorte que l'Allemande remporte tous les sprint intermédiaires, afin de récolter les bonifications qui y sont associées. Elle termine quatrième de l'étape et remporte le classement général[30]. Aux championnats des États-Unis, Tayler Wiles termine neuvième du contre-la-montre. Sur la course en ligne, elle suit les meilleurs et se retrouve dans le groupe de quatre coureuses qui disputent la victoire. Elle termine troisième du sprint[31]. Sur la Winston-Salem Cycling Classic, Alena Amialiusik s'échappe avec Amber Neben. Elle attaque l'Américaine dans la dernière côte et s'impose en solitaire[32]. Au Grand Prix cycliste de Gatineau, Tiffany Cromwell se classe quatrième. Le lendemain, au Chrono Gatineau, Karol-Ann Canuel et Tayler Wiles sont respectivement deuxième et troisième derrière Carmen Small[33]. La Philadelphia Cycling Classic se joue dans la dernière ascension du mur de Manayunk. La Biélorusse s'y classe troisième, battue par Lizzie Armitstead et Elisa Longo Borghini[34].

Dans un Women's Tour où toutes les étapes se terminent au sprint, Lisa Brennauer s'impose grâce aux bonifications. Elle se classe respectivement deuxième, deuxième, sixième, première et quatrième des cinq étapes du tour[35]. L'équipe obtient ensuite de bons résultats dans les championnats nationaux avec cinq titres. Au Canada, Karol-Ann Canuel remporte le contre-la-montre en devançant Jasmin Glaesser de plus d'une minute et Leah Kirchmann de plus de deux minutes. Sur l'épreuve en ligne, elle finit dans le groupe de tête et prend la sixième place au sprint[36]. En Allemagne, sur le contre-la-montre l'équipe monopolise le podium : Mieke Kröger devançant la tenante du titre Lisa Brennauer et Trixi Worrack. Sur la course en ligne, cette dernière s'échappe avec Claudia Lichtenberg avant de la dominer au sprint, tandis que Lisa Brennauer règle le peloton pour la troisième place[37]. Enfin, Alena Amialiusik conserve ses deux titres en Biélorussie.

Juillet

Équipe sur le Tour de Thuringe
Équipe sur le Tour de Thuringe

Au Tour d'Italie, Tiffany Cromwell se classe neuvième du prologue. Barbara Guarischi s'impose au sprint lors de la première étape, l'Australienne est troisième. Karol-Ann Canuel est dans le groupe de leader sur la deuxième étape et termine cinquième. Le lendemain, Loren Rowney prend la bonne échappée et se classe quatrième du sprint. L'étape suivante se conclut au sprint, Tiffany Cromwell est quatrième, Barbara Guarischi sixième. Sur la sixième étape, Karol-Ann Canuel ne parvient pas à suivre les meilleures et accuse quatre minutes de retard à l'arrivée sur la vainqueur d'étape Mayuko Hagiwara. Elle trouve cependant les ressources pour être sixième du contre-la-montre de la septième étape. Elle termine quinzième de la dernière étape qui est une arrivée au sommet et se classe onzième du Tour d'Italie[38].

Mieke Kröger court aux championnats d'Europe espoirs sur piste. Elle obtient la médaille d'argent en poursuite par équipes aux côtés de Lisa Klein, Gudrun Stock et Anna Knauer.

Lors du Tour de Thuringe, Lisa Brennauer remporte la première étape au sprint. Le lendemain, Tayler Wiles prend la bonne échappée puis attaque dans la dernière côte. Elle se trouve seule à quatre kilomètres de l'arrivée, quand sa moto ouvreuse se trompe de direction, elle se fait alors doubler par ses anciennes compagnonnes de fuite. Elle termine quatrième, mais se voit remettre le maillots de la plus combative en dédommagement[39]. Eugenia Bujak destitue Lisa Brennauer de la première place du classement général. Cette dernière la reprend cependant sur l'étape suivante en étant la plus rapide du contre-la-montre, Karol-Ann Canuel est troisième, Tayler Wiles quatrième. L'après-midi, Lisa Brennauer est troisième dans le mur de Meerane. Elle finit cinquième du sprint de la quatrième étape. Le matin de la dernière étape très vallonnée, elle est toujours leader avec vingt secondes d'avance sur Lauren Stephens, vingt-neuf sur Lotta Lepistö, trente sur Emma Johansson et trente deux sur Amanda Spratt. Ces deux dernières multiplient les attaques et parviennent à se détacher avec l'Américaine et Karol-Ann Canuel. Emma Johansson accélère encore dans le final pour distancer Stephens, seule la Canadienne la suit et avant de la battre au sprint. La Suédoise remporte le Tour de Thuringe, Karol-Ann Canuel est deuxième, Lisa Brennauer cinquième. Élise Delzenne gagne le maillot de meilleure grimpeuse, maillot qu'elle a porté tout le long de l'épreuve[40].

Août

Lisa Brennauer et Élise Delzenne au Tour de Thuringe 2015
Lisa Brennauer et Élise Delzenne au Tour de Thuringe 2015

Début août, Barbara Guarischi remporte coup sur coup deux épreuves au sprint. Le samedi soir, au RideLondon Grand Prix devant Shelley Olds et Annalisa Cucinotta, puis le dimanche le Tour de Bochum, une manche de Coupe du monde, devant Lucinda Brand et Emilie Moberg alors que le groupe se disputant la victoire est réduit à vingt unités[41],[42]. Le même jour, Élise Delzenne participe à l'Erondegemse Pijl, où elle s'échappe avec Thalita de Jong. Cette dernière la distance dans le dernier tour, la Française est donc deuxième.

Mieke Kröger gagne les Championnats d'Europe du contre-la-montre espoirs pour la deuxième année consécutive.

À la fin du mois, la formation termine deuxième du contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda, comptant pour la Coupe du Monde. Pour rappel, Specialized-Lululemon et HTC-Highroad Women, les deux équipes dont descend la Velocio-SRAM avaient remporté les quatre dernières éditions[43]. L'effectif au départ est composée de : Alena Amialiusik, Lisa Brennauer, Karol-Ann Canuel, Élise Delzenne, Mieke Kröger et Trixi Worrack.

Septembre

À l'Holland Ladies Tour, Trixi Worrack est quatrième des deux premières étapes qui se terminent au sprint. Sur le contre-la-montre de la quatrième étape, Lisa Brennauer se montre la plus rapide et s'empare du maillot de leader du classement général. Trixi Worrack est quatrième, Alena Amialiusik est cinquième et Karol-Ann Canuel septième. Lisa Brennauer gagne l'étape le lendemain dans un sprint qui se joue à très peu de chose entre elle Kirsten Wild et Jolien D'Hoore. Elle se classe troisième de la dernière étape et s'assure la victoire finale. Alena Amialiusik s'adjuge le prix de la meilleure grimpeuse[44].

Au Tour de l'Ardèche, Tayler Wiles court sous le maillot d'une équipe mixte. Elle termine deuxième du contre-la-montre de la deuxième étape, une seconde derrière Lauren Stephens. Elle gagne l'étape le lendemain en solitaire et s'empare du maillot de leader du classement général. Elle gère les dernières étape pour remporter l'épreuve[45].

Aux championnats du monde, la formation remporte le contre-la-montre par équipes au terme d'une épreuve très serrée face à l'équipe Boels Dolmans qui a dans ses rangs trois anciennes membres de l'équipe Specialized-Lululemon (ancien nom de la Velocio-SRAM) championnes du monde de la discipline : Chantal Blaak, Evelyn Stevens et Ellen van Dijk. Velocio-SRAM a aligné au départ : Alena Amialiusik, Lisa Brennauer, Karol-Ann Canuel, Barbara Guarischi, Mieke Kröger et Trixi Worrack. Sur le contre-la-montre individuel, Lisa Brennauer prend la médaille de bronze, Alena Amialiusik est huitième, Trixi Worrack dixième, Karol-Ann Canuel quinzième, Mieke Kröger dix-neuvième. Lors de l'épreuve en ligne, Alena Amialiusik est une nouvelle fois huitième, en sprintant pour la victoire dans le groupe de tête, Trixi Worrack est douzième[46].

Octobre

Élise Delzenne participe la semaine suivante aux championnats de France sur piste et remporte trois titres : poursuite individuelle, scratch et course aux points. En poursuite par équipes, l'équipe du Nord-pas-de-Calais est battue de 200 ms par l'équipe Poitou-Charentes.Futuroscope.86[47]. Deux semaines plus tard, elle devient vice-championne d'Europe de la course aux points à Granges derrière la Polonaise Katarzyna Pawłowska, puis de la poursuite derrière la britannique Katie Archibald[48]. Mieke Kröger est quatrième de cette dernière épreuve.

Bilan de la saison

La saison de l'équipe est globalement réussie. Elle remporte un total de trente-deux victoires UCI sur la saison, soit le deuxième total de toutes les équipes professionnelles féminines derrière Wiggle Honda. Elle conserve son titre en contre-la-montre par équipes. Lisa Brennauer est l'auteur des meilleures performances : elle remporte neuf victoires dont The Women's Tour et le Boels Ladies Tour[1].

Victoires

Sur route

Date Course Pays Classe Vainqueur
1re étape du Tour de Nouvelle-Zélande
Nouvelle-Zélande
32.2
Tayler Wiles[49]
4e étape du Tour de Nouvelle-Zélande
Nouvelle-Zélande
32.2
Tayler Wiles[49]
Tour de Nouvelle-Zélande
Nouvelle-Zélande
32.2
Tayler Wiles[49]
2e étape secteur a de l'Energiewacht Tour
Pays-Bas
32.2 Velocio-SRAM
Energiewacht Tour
Pays-Bas
32.2
Lisa Brennauer
Dwars door de Westhoek
Belgique
21.1
Élise Delzenne
1re étape du Gracia Orlova
Tchéquie
32.2
Alena Amialiusik
3e étape du Gracia Orlova
Tchéquie
32.2
Lisa Brennauer
4e étape du Gracia Orlova
Tchéquie
32.2
Karol-Ann Canuel
5e étape du Gracia Orlova
Tchéquie
32.2
Élise Delzenne
Gracia Orlova
Tchéquie
32.2
Alena Amialiusik
Tour de Californie
États-Unis
12.1
Trixi Worrack
Winston-Salem Cycling Classic
États-Unis
41.2
Alena Amialiusik
4e étape de The Women's Tour
Royaume-Uni
12.1
Lisa Brennauer
Course en ligne des Jeux européens
Azerbaïdjan
0
Alena Amialiusik[50]
The Women's Tour
Royaume-Uni
12.1
Lisa Brennauer
Championnats du Canada du contre-la-montre
Canada
9CN
Karol-Ann Canuel
Championnats de Biélorussie du contre-la-montre
Biélorussie
9CN
Alena Amialiusik
Championnats d'Allemagne du contre-la-montre
Allemagne
9CN
Mieke Kröger
Championnats de Biélorussie sur route
Biélorussie
9CN
Alena Amialiusik
Championnats d'Allemagne sur route
Allemagne
9CN
Trixi Worrack
1re étape du Tour d'Italie
Italie
12.1
Barbara Guarischi
1re étape du Tour de Thuringe
Allemagne
12.1
Lisa Brennauer
3e étape secteur a du Tour de Thuringe
Allemagne
12.1
Lisa Brennauer
7e étape du Tour de Thuringe
Allemagne
12.1
Karol-Ann Canuel
Tour de Bochum
Allemagne
0CDM
Barbara Guarischi
Championnats d'Europe du contre-la-montre espoirs
Estonie
9
Mieke Kröger[51]
4e étape de la Route de France
France
12.1
Loren Rowney[52]
5e étape du Trophée d'Or
France
32.2
Loren Rowney[52]
4e étape du Boels Ladies Tour
Pays-Bas
12.1
Lisa Brennauer
3e étape du Tour de l'Ardèche
France
32.2
Tayler Wiles[53]
5e étape du Boels Ladies Tour
Pays-Bas
12.1
Lisa Brennauer
Boels Ladies Tour
Pays-Bas
12.1
Lisa Brennauer
Tour de l'Ardèche
France
32.2
Tayler Wiles[53]
Championnat du monde contre-la-montre par équipe
0CM Velocio-SRAM

Sur piste

Date Course Pays Classe Vainqueur
1re octobre Championnat de France de poursuite
France
9CN
Élise Delzenne
Championnat de France du scratch
France
9CN
Élise Delzenne
Championnat de France de la course aux points
France
9CN
Élise Delzenne

Résultats sur les courses majeures

Coupe du monde

Résultats dans les épreuves de coupe du monde[54]
Date # Course Meilleure classée Classement
1 Tour de Drenthe
Tiffany Cromwell
6e
2 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio
Alena Amialiusik
5e
3 Tour des Flandres
Alena Amialiusik
6e
4 Flèche wallonne
Alena Amialiusik
9e
5 Tour de l'île de Chongming - -
6 Philadelphia Cycling Classic
Alena Amialiusik
3e
7 Tour de Bochum
Barbara Guarischi
Vainqueur
8 Open de Suède Vårgårda TTT Velocio-SRAM 2e
9 Open de Suède Vårgårda
Lisa Brennauer
3e
10 GP de Plouay-Bretagne - -

Au classement final de la Coupe du monde, Alena Amialiusik est septième. La formation est cinquième du classement par équipes[54].

Grands tours

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Karol-Ann Canuel (11e)
Accessits 1 victoire d'étape

Classement UCI

Classement UCI des coureuses de l'équipe[54]
Rang Coureuse Points
7
Lisa Brennauer
725
11
Alena Amialiusik
644
22
Trixi Worrack
399
24
Tiffany Cromwell
353
30
Karol-Ann Canuel
288
33
Barbara Guarischi
259
39
Tayler Wiles
210,67
57
Élise Delzenne
146
126
Loren Rowney
54
167
Mieke Kröger
33

Velocio-SRAM est quatrième au classement par équipes.

Références

  1. a et b (en) « Wiggle Honda and Velocio-SRAM: 2015 Report Cards », sur cycling news (consulté le )
  2. a et b (en) « Scrymgeour interview: Velocio-SRAM replaces Specialized lululemon », sur cycling tips (consulté le )
  3. (en) « Project X », sur Project X (consulté le )
  4. (en) « Specialized, Evelyn Stevens move to Boels-Dolmans women’s cycling team in 2015 », sur velonews (consulté le )
  5. (en) « Sram signs on with Specialized-Lululemon », sur the road addiaries (consulté le )
  6. (en) « Velocio SRAM pro cycling », sur velocio (consulté le )
  7. « Romain Lemarchand s'exile au Danemark, Jack Haig recruté par Orica-GreenEdge pour 2016, Sram devient partenaire de Specialized-Lululemon. », sur velo 101 (consulté le )
  8. a b et c (en) « VELOCIO APPAREL & SRAM BACK VELOCIOSPORTS PROGRAM FOR 2015 », sur velocio sports (consulté le )
  9. (en) « Our 2014 team announced » (consulté le )
  10. (en) « Staff », sur velocio sports (consulté le )
  11. (en) « Ladies Tour of Qatar 2015 », sur cycling news (consulté le )
  12. (en) « Admiral Hill charge gives Wiles Women's Tour of New Zealand lead », sur SBS (consulté le )
  13. (en) « Anna van der Breggen bests Ellen van Dijk in European opener », cyclingtips.com.au,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. (en) « Guarnier wins Strade Bianche 2015 », sur cycling news (consulté le )
  15. (en) « Bronzini wins Drentse 8 », sur cycling news (consulté le )
  16. (en) « My Story: I crashed spectacularly at Drentse 8 », sur cycling tips (consulté le )
  17. (en) « D'Hoore wins Boels Rentals Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le )
  18. « Trophée Alfredo Binda, Lizzie Armitstead devant Pauline Ferrand Prevot ! », sur lederailleur.fr (consulté le )
  19. (en) « Longo Borghini wins Tour of Flanders World Cup », sur cycling news (consulté le )
  20. « Film du Tour des Flandres 2015 », la Gazette du cyclisme féminin, no 134,‎ , p. 18
  21. (en) « Van der Breggen tops Energiewacht Tour prologue », sur cycling news (consulté le )
  22. (en) « Anna van der Breggen wins La Flèche Wallonne Féminine », sur cycling news (consulté le )
  23. (en) « Kirsten Wild takes third consecutive win at Ronde van Gelderland », sur Cycling tips (consulté le )
  24. (nl) « Kirsten Wild zegeviert in EPZ Omloop van Borsele », sur wielerflits (consulté le )
  25. (nl) « Vier op vier voor Ellen van Dijk bij tijdrit Omloop van Borsele », sur PZC (consulté le )
  26. « Elise Delzenne wins Dwars door de Westhoek », sur velociosports (consulté le )
  27. (en) « Alena Amialiusik wins Stage 1 Gracia Orlova Tour », sur velocio sports (consulté le )
  28. « Première victoire française sur le Gracia Orlova », sur actu team sport (consulté le )
  29. (en) « Delzenne wins final stage and velocio sram go 1, 2 on GC. », sur velociosports (consulté le )
  30. (en) « Hall wins Tour of California Women's Race opener at Heavenly Mountain Resort », sur cycling news (consulté le )
  31. (en) « Guarnier wins women's US pro road championships in Chattanooga », sur cycling news (consulté le )
  32. (en) « Amialiusik takes solo victory at Winston-Salem Cycling Classic », sur velocio sports (consulté le )
  33. (en) « Small wins Chrono de Gatineau », sur cycling news (consulté le )
  34. (en) « UCI Women Road World Cup: Armitstead delivers in Philadelphia », sur UCI (consulté le )
  35. (en) « Brennauer wins Aviva Women's Tour », sur cycling news (consulté le )
  36. (en) « Canuel secures Canadian time trial title », sur cycling news (consulté le )
  37. (en) « Trixi Worrack wins German national road title », sur cycling news (consulté le )
  38. (en) « Giro Rosa: World champion Ferrand-Prévot wins mountaintop finish in Aprica », sur cycling news (consulté le )
  39. (de) « Wiles wird in Erfurt fehlgeleitet und verpasst sicheren Sieg », sur radsport-news (consulté le )
  40. (en) « Johansson wins overall title at Thüringen Rundfahrt », sur cyclingnews (consulté le )
  41. (en) « RideLondon Grand Prix », sur cycling news (consulté le )
  42. (en) « Sparkassen Giro World Cup », sur cycling news (consulté le )
  43. (en) « Five reasons to get excited about the Vårgårda World Cups », sur cycling tips (consulté le )
  44. (en) « D'Hoore wins Boels Rentals Ladies Tour opener », sur cycling news (consulté le )
  45. « Tour cycliste féminin international de l'Ardèche » (consulté le )
  46. (en) « Armitstead wins women's World Championship road race », sur cycling news (consulté le )
  47. « Site de la fédération française de cyclisme » (consulté le )
  48. « Championnats d'Europe : Elise Delzenne remporte l'argent sur la course aux points, première médaille française », sur L'équipe (consulté le )
  49. a b et c Avec la sélection américaine
  50. En sélection biélorusse
  51. Avec la sélection allemande
  52. a et b Avec la sélection australienne
  53. a et b En équipe mixte
  54. a b et c (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2014 », sur UCI (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Saison 2015 de l'équipe cycliste Velocio-SRAM
Listen to this article