Salomon Olembé - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Salomon Olembé.

Salomon Olembé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Salomon Olembé
Biographie
Nom René Salomon Olembé Olembé
Nationalité
Camerounais
Naissance (40 ans)
Lieu Yaoundé (Cameroun)
Taille 1,71 m (5 7)
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Années Club
1994-1995
Diamant Yaoundé
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1997-2002
FC Nantes
141 (8)
2002-2007
Olympique de Marseille
088 (2)
2003-2004
Leeds United
014 (0)
2005-2006
Al Rayyan Club
014 (3)
2007-2008
Wigan Athletic
009 (0)
2008-2010
Kayserispor
024 (1)
2010
AEL Larissa
000 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1997-2007
Cameroun
064 (5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

René-Salomon Olembé-Olembé ou Salomon Olembé est un footballeur international camerounais né le à Yaoundé.

Biographie

Joueur polyvalent, Salomon Olembe peut aussi bien évoluer arrière latéral gauche que milieu récupérateur.

Il fait les beaux jours du FC Nantes grâce à la qualité de ses tacles, de ses relances et de ses sorties en dribbles chaloupés. Il signe à l'Olympique de Marseille en 2002, pour 5,34 M€, où il n'arrive pas à s'imposer. Il est prêté à Leeds United puis au Qatar, à l'Al Rayyan Club.

Libre de tout contrat en 2007, il s'engage pour un an avec le club anglais de Wigan, contrat qui n'est pas renouvelé. Il décide alors de découvrir un nouveau championnat en signant pour Kayserispor, club turc. Malgré cela, son nouvel entraîneur ne le considère pas comme un titulaire et il doit se contenter de quelques apparitions lors de sa première saison.

International camerounais entre 1997 et 2007, il dispute 64 matchs internationaux et marque 5 buts[1].

Avec le Cameroun il participe à cinq Coupe d'Afrique des nations. Il prend également part à la Coupe des confédérations 2001 et à deux Coupes du monde, en 1998 et 2002. Lors du mondial 1998 en France il dispute trois matchs : face à l'Autriche, face à l'Italie et face au Chili. Lors du mondial 2002 il joue à nouveau trois matchs : face à l'Irlande, face à l'Arabie saoudite et enfin face à l'Allemagne[2].

Statistiques

Statistiques individuelles[3]
Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe Sélection
Cameroun
1997 - 1998 FC Nantes
France
9 matchs - 1 match (C3) 11 matchs / 1 but
1998 - 1999 FC Nantes
France
29 matchs / 1 but 3 matchs - -
1999 - 2000 FC Nantes
France
22 matchs / 2 buts 3 matchs 2 matchs (C3) 7 matchs / 1 but
2000 - 2001 FC Nantes
France
30 matchs / 4 buts 7 matchs / 1 but 7 matchs (C3) 11 matchs
2001 - 2002 FC Nantes
France
12 matchs 2 matchs 6 matchs (C1) 1 match
Olympique de Marseille
France
8 matchs 1 match - 14 matchs / 3 buts
2002 - 2003 Olympique de Marseille
France
27 matchs / 1 but 4 matchs / 1 but - 3 matchs
2003 - 2004 Olympique de Marseille
France
1 match - 1 match (C1) -
Leeds United
Angleterre
12 matchs 2 matchs - 1 match
2004 - 2005 Olympique de Marseille
France
24 matchs 1 match - 4 matchs
2005 - 2006 Olympique de Marseille
France
1 match - 1 match (C3) 2 matchs
Al Rayyan Club
Qatar
14 matchs / 3 buts - - 6 matchs
2006 - 2007 Olympique de Marseille
France
14 matchs 5 matchs - 4 matchs
2007 - 2008 Wigan Athletic
Angleterre
8 matchs 1 match - -
2008 - 2009 Kayserispor
Turquie
13 matchs / 1 but 4 matchs 1 match (C3) -
2009 - 2010 Kayserispor
Turquie
5 matchs 1 match - -
AEL Larissa
Grèce
- - - -

Dernière mise à jour le

Palmarès

Salomon Olembe remporte ses premiers trophées sous les couleurs du FC Nantes avec deux Coupes de France en 1999 et 2000 et un titre de Champion de France en 2001. Avec l'Olympique de Marseille ensuite, il est Vice-champion de France en 2007 et finaliste de la Coupe de France en 2007.

Pendant son parcours à l'étranger, il remporte la Coupe du Qatar en 2006 avec l'Al Rayyan Club.

Avec l'équipe nationale du Cameroun, il remporte la Coupe d'Afrique des nations à deux reprises en 2000 et 2002.

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Salomon Olembé
Listen to this article