Sam Bernett - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Sam Bernett.

Sam Bernett

Sam Bernett
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
Nationalité
Activités

Sam Bernett est un journaliste et animateur de radio français né le .

Biographie

Sam Bernett est né le [1].

D'abord journaliste au New York Times dans les années 1960, il revient en France où il travaille successivement à RTL de 1966 à 1968 puis à Europe 1 de 1968 à 1971, puis de nouveau à RTL de 1971 à 1986.

Il est le Monsieur Loyal de la tournée du Johnny Circus de Johnny Hallyday en 1972[2] avec, en première partie, le groupe Ange, Tommy Brown et Nanette Workman.

À partir de 1973, il anime Le Super club sur RTL où il reçoit en public les plus grandes vedettes de la chanson française des années 1970.

En 1978, il présente l'émission Les motards sont sympas, avant d'être le producteur de Max Meynier dans l'émission Les routiers sont sympas.

En 1981, il crée avec Patrick Meyer[3] RFM "La radio couleur", à la naissance des radios libres en  : installés au second étage du centre commercial Vélizy 2, les studios sont occupés par de jeunes animateurs débutants.

En 1984, il crée sa maison de production et un label de disques, Bernett Records, sous lequel seront distribués les deux premiers albums de Metallica, dont Kill 'em all. Bernett Records sera réactivé en 2008 avec la signature de groupes comme ADX, Mr Jack (ex-Vulcain et H Bomb), BigBen, Christophe Marquilly (ex-Stocks), Pascal Mulot, NH3 et Shakin Street.

En 2002, il rachète 90 % de Sport O'FM, une radio francilienne qui est alors placée en redressement judiciaire, Bernett étant nommé PDG.

En 2007, il écrit et publie un livre dans lequel il raconte comment Jim Morrison est mort dans les toilettes de sa propre boîte, le Rock 'n' Roll Circus, un lieu incontournable à Paris au début des années 1970.

Sam Bernett est à l'origine de l'ouverture de célèbres endroits de la vie parisienne comme le Bus Palladium, Martine's et l'Elysée Matignon[réf. nécessaire]. Il a été le vice-président de Parc Disneyland et responsable de Disney Village.

Il a écrit ou composé des chansons pour Nicoletta, Martin Circus, Les Alligators et Johnny Hallyday. Pour ce dernier, en 1974, il compose (en collaboration avec Jean-Marc Deuterre), Johnny rider (album Rock'n'Slow). Pour Martin Circus, en 1974, il écrit Docteur. Pour Les Alligators, en 1983, il écrit Ça cogne et Du blues dansl'rock'n'roll. Pour Nicoletta il compose Le fou du roi (Thème à Auréline), BO du film Le fou du roi, dont en 1984, il signe la musique avec Dominique Perrier.

Sam Bernett a travaillé à l'adaptation en bande dessinée de la biographie de Jim Morrison (Jim Morrison, ailleurs) en 2011. La même année, il publie le livre Jim Morrison, 1971-2011.

En 2017, il publie un livre Le Parrain et le Rabbin après une enquête sur l'histoire vraie et extraordinaire d'enfants juifs sauvés par la Mafia dont il a fait un roman.

Bibliographie

  • Eddy Mitchell : Chic & Frenchy, Éditions Albin Michel (2004).
  • Johnny Hallyday : rock’n roll attitude, Sam Bernett, Albin Michel (2005)
  • Coluche : l’Aristo du cœur, Sam Bernett, Albin Michel (2006)
  • Renaud : j’ai pas dit mon dernier mot, Sam Bernett, Albin Michel (2006)
  • The End, les derniers jours de Jim Morrison, Editions privées (2007) [4]
  • La pétanque, Albin Michel (2008)
  • Rock 'n' Roll Circus, éd. Du Rocher (2010)
  • Jim Morrison, ailleurs, bande dessinée, éd. roymodus (2011)
  • Jim Morrison, 1971-2011 : La vérité, éd. Du Rocher (2011)
  • Mister D : entretiens avec Sam Bernett, édition Florent Massot, co-auteur Dick Rivers (2011)
  • Johhny, 7 vies, L'Archipel (2012)
  • Le Parrain et le Rabbin, édition Le Cherche midi (2017) et réédité Mon poche (2019)
  • Johnny forever, édition Le Cherche midi (2017) et réédité Mon poche (2020)
  • Toute ma vie pour la musique, édition Le Cherche midi (2020)
  • Vieilles canailles - Un fabuleux destin, édition Le Cherche midi (2021)


Notes et références

Références

  1. Bernett, Sam (1945-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 01119-frfre (consulté le )
  2. Hallyday Exister c'est insister..., Rémy Bouet, édition Limited Access, 2012, p.50, citation : « ... Sam Bernett sera le Monsieur Loyal pendant la tournée du Johnny Circus... »
  3. « Histoire de RFM », sur schoop.fr (consulté le )
  4. « La belle histoire de l’oncle Sam », sur blogspot.com (consulté le ).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Sam Bernett
Listen to this article