Sanctuaire de Notre-Dame des Remèdes - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Sanctuaire de Notre-Dame des Remèdes.

Sanctuaire de Notre-Dame des Remèdes

Sanctuaire de Notre-Dame des Remèdes
Présentation
Type
Diocèse
Religion
Patrimonialité
Localisation
Adresse
Lamego (Almacave e Sé) (d)
 Portugal
Coordonnées

Le sanctuaire de Notre-Dame des Remèdes (en portugais : Santuário de Nossa Senhora dos Remédios) est situé au sommet du Monte de Santo Estevão, dans la freguesia de Sé (pt) (Lamego), au Portugal.

Il est, avec le sanctuaire du Bom Jesus de Braga, l'une des églises de pèlerinage baroques les plus importantes du pays[1]

Depuis 1984, le sanctuaire de Notre-Dame des Remèdes, y compris l'escalier et le parc, est classé Immeuble d'intérêt public du Portugal.

Histoire

La dévotion populaire du lieu remonte à une chapelle, sous l'invocation de saint Étienne, érigée en 1361.

Au XVIe siècle, le bâtiment est en très mauvais état et est démoli en 1568, ce qui permet de commencer la construction d'un nouveau temple, à l'initiative de l'évêque de Lamego, Manuel de Noronha[1],[2].

Au fil du temps, la dévotion à saint Étienne a diminué, remplacée au XVIIIe siècle par une dévotion à la Vierge à l'Enfant, dont l'icône avait été rapportée de Rome[1]. La dévotion de ceux qui se tournaient vers elle pour obtenir un soulagement des maladies a donné naissance, à son tour, à la dévotion à Notre-Dame des Remèdes, ce qui a amené la construction d'une église, qui s'est faite en trois longues phases[1],[3] :

  1. Construction du temple (1750-1778) ;
  2. Construction de l'escalier (1778-1868) ;
  3. Reconstitution de l'ancienne et nouvelle sacristie, pour la construction des clocher-tours et pour l'élévation du fronton (1868-1905).

Les plans originaux sont attribués à Niccoló Nasoni, mais la paternité ne fait pas consensus ; André Soares et José Figueiredo Seixas (en) sont également mentionnés[1],[4].

Ses festivités traditionnelles ont lieu chaque année du 6 au 8 septembre.

Caractéristiques

Autel de l'église Notre-Dame des Remèdes.
Autel de l'église Notre-Dame des Remèdes.

Le temple présente, dans sa façade, des traces du style baroque et rococo (« rocaille »). La façade est flanquée de clocher-tours. La pierre de granit a été utilisée pour sa construction.

À l'intérieur, on remarque le maître-autel avec l'image de Notre-Dame des Remèdes (pt) sculptée en bois, et trois vitraux avec les images de l'Immaculée Conception, de Notre-Dame du Sacré-Cœur et de l'Annonciation.

Les deux autels latéraux sont dédiés aux parents de la vierge (saint Joaquim et sainte Anne). Sur l'un des murs du sanctuaire se trouvent des azulejos représentant des scènes de la vie de la Vierge.

À l'extérieur, l'escalier monumental menant au sanctuaire, avec 686 marches, se développe en neuf paliers, décorées de chapelles, de statues, de fontaines et d'obélisques. Sur l'un de ces niveaux — la « cour des rois » — se dressent les images de dix-huit rois d'Israël, appartenant à l'arbre de Jessé. À la base de l'escalier se trouvent quatre figures faisant allusion aux quatre saisons de l'année.

Arbre d'intérêt public

Le châtaigner classé « arbre d'intérêt public » (2017).
Le châtaigner classé « arbre d'intérêt public » (2017).

Depuis 1940, un châtaignier (Castanea sativa) situé près du sanctuaire est classé « arbre d'intérêt public ». Selon l'Institut pour la conservation de la nature et des forêts (pt), l'arbre de plus de 700 ans est déjà sec et a été embelli par du lierre[5].

Notes et références

(pt) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en portugais intitulée « Santuário de Nossa Senhora dos Remédios » (voir la liste des auteurs).

Annexes

Bibliographie

  • (pt) Alexandre Alves, Subsídios para a História do Santuário de Nossa Senhora dos Remédios - O Pátio dos Reis e o Pátio de Jesus Maria e José, 1971.
  • (pt) Lucinda de Jesus Barros Pinto, O Santuário de Nossa Senhora dos Remédios em Lamego : contributo para o estudo da sua construção 1750-1905/69, .
  • (pt) Nelson Correia, História da Arte em Portugal, vol. 9, 1986.
  • (pt) Joaquim Jaime Ferreira Alves, « Nossa Senhora dos Remédios, Santuário », dans Dicionário da Arte Barroca em Portugal, .
  • (pt) José António Marrana, História do Culto de Nossa Senhora dos Remédios em Lamego, .
  • (pt) António Filipe Pimentel, Escadria, Dicionário de Arte Barroca em Portugal, 1989.
  • (pt) Robert C. Smith, Nicolau Nasoni, arquitecto do Porto, 1966.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Sanctuaire de Notre-Dame des Remèdes
Listen to this article