Sander Dekker - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Sander Dekker.

Sander Dekker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sander Dekker

Portrait officiel de Sander Dekker (2015).
Fonctions
Ministre néerlandais de la Protection juridique
En fonction depuis le
(3 ans, 7 mois et 19 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte III
Prédécesseur Fonction créée
Secrétaire d'État
à l'Éducation, à la Culture et à la Science

(4 ans, 11 mois et 21 jours)
Premier ministre Mark Rutte
Gouvernement Rutte II
Prédécesseur Halbe Zijlstra
Successeur Fonction supprimée
Biographie
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance La Haye (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Parti politique VVD
Diplômé de Université de Leyde

Sander Dekker, né le à La Haye, est un homme politique néerlandais. Membre du Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD), il est ministre de la Protection juridique depuis le dans le troisième cabinet de Mark Rutte.

Biographie

Premiers engagements politiques

Élu au conseil municipal de La Haye de 2003 à 2006, Dekker préside le groupe du VVD de 2004 à 2006. Il est dès lors échevin, se voyant attribuer le portefeuille de l'éducation, de la jeunesse et des sports jusqu'en 2010, lorsqu'il prend en charge les finances et l'aménagement urbain. En 2012, il est nommé secrétaire d'État à l'Éducation, à la Culture et à la Science, sous la direction de la ministre Jet Bussemaker.

Ministre de la Protection juridique

Il change de poste en 2017, pour devenir ministre de la Protection juridique, un poste de ministre sans portefeuille au ministère de la Justice et de la Sécurité. En 2018, Sander Dekker se fait remarquer à l'international pour avoir enclenché la fermeture de prisons aux Pays-Bas résultant d'une baisse de la population carcérale du pays[1].

Références

  1. « Faute de détenus, les Pays-Bas ferment quatre prisons », sur leparisien.fr, 2018-06-25cest17:25:05+02:00 (consulté le 10 janvier 2019)


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Sander Dekker
Listen to this article