Schellas Hyndman - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Schellas Hyndman.

Schellas Hyndman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Schellas Hyndman

Schellas Hyndman le .
Situation actuelle
Équipe
Antelopes de Grand Canyon (en)
Biographie
Nationalité
Américain
Naissance (69 ans)
Lieu Macao
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
1969-1972
Eastern Illinois Panthers
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1975
Cincinnati Comets
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1977-1983
Eastern Illinois Panthers
098v 11n 24d
1984-2008
SMU Mustangs
368v 38n 98d
2008-2013
FC Dallas
073v 60n 68d
2015-
Grand Canyon Antelopes
037v 09n 47d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Schellas Hyndman, né le à Macao, est un joueur américain de soccer devenu entraîneur.

Biographie

Débuts et formation

Schellas Hyndman est né à Macao d'une mère russo-française et d'un père portugais, mais après la révolution communiste en Chine, sa famille a fui le pays dans la soute d'un navire en 1957[1]. Ils ont déménagé à Springfield avant de s'installer à Vandalia, dans l'Ohio. Il obtient son diplôme de secondaire au Butler High School (en). Puis, il intègre l'Université d'Eastern Illinois (en) grâce à une bourse sportive. Il remporte le championnat de la NAIA en 1969 en tant que freshman[2]. Il est diplômé de l'Université d'Eastern Illinois avec un baccalauréat en éducation physique en 1973.

À l'automne 1973, il entre à l'Université d'État de Murray, où il obtient une maîtrise en 1975[3],[4]. Il fait un court passage aux Comets de Cincinnati (en) en ASL (en) lors de la saison 1975[5]. En 1976, il déménage à São Paulo, au Brésil, où il a enseigné à l'Escola Graduada (en)[6].

Carrière d'entraîneur

En 1977, il retourne aux États-Unis, où il est nommé entraîneur des Panthers d'Eastern Illinois (en) qui évoluent en Division II. Les Panthers perdent la finale du championnat NCAA de Division II face aux Bulldogs d'Alabama A&M (en) en 1979 (défaite 2-0). En 1981, les Panthers intègrent la Division I et atteint la College Cup pour la toute première fois[7]. À la fin de la saison, il est nommé entraîneur de l'année de la NSCAA (en)[8]. Il est intronisé au Temple de la renommée des athlètes d'Eastern Illinois en 2001[9],[10].

En 1984, il est nommé entraîneur des Mustangs de SMU qui évoluent en Division I. Avec la victoire 4-0 face aux Comets d'UT Dallas le , il devient l'entraîneur qui a gagné le plus de victoire avec SMU, passant devant l'entraîneur de basket-ball Doc Hayes (en), qui a affiché un record de 299 victoires entre 1947 et 1967[11]. Deux semaines plus tard, lors de la victoire 1-0 face aux Panthers d'Eastern Illinois (en), il remporte sa 400e victoire, devenant seulement le troisième entraîneur actif de la Division I à enregistrer au moins 400 victoires et le sixième de tous les temps[12].

Les Mustangs ont remporté neuf titres de conférence de saison régulière et six championnats de tournoi de conférence au cours de son mandat, et ont atteint la College Cup à deux reprises, en 2000 et 2005. Il a reçu huit prix d’entraîneur de l’année (WAC : 1997, 1998, 1999 ; MVC : 2000, 2001, 2002, 2004 ; CUSA : 2006). Il est intronisé au Temple de la renommée des athlètes de SMU en 2015[13].

En 31 ans comme entraîneur universitaire, il a mené ses équipes à trente participations aux séries éliminatoires de la NCAA, onze quarts de finale et trois participations à la College Cup. Le , il rejoint le FC Dallas qui évolue en Major League Soccer[14]. Le , il dispute son premier match sur le banc des Toros en MLS face aux Red Bulls de New York. Le FC Dallas est défaite un but à zéro. Lord de la saison 2010, il est finaliste de la coupe de la Major League Soccer (en) face aux Rapids du Colorado (défaite 2-1)[15]. Il annonce le qu’il envisage de quitter son poste d’entraîneur du FC Dallas à la fin de la saison 2013[16]. Le , il dispute sa dernière rencontre sur le banc du FC Dallas face aux Earthquakes de San José (défaite 2-1).

Le , il devient le nouvel entraîneur des Antelopes de Grand Canyon (en)[17]. Le programme de l'Université Grand Canyon (en) n’a pas décollé et devient l’un des pires du pays sous ses ordres. Il n’avait plus connu le College Soccer depuis 2008 et durant son absence, le championnat a connu une profonde transformation. Sous sa gouverne le programme connaît les pires années de son existence en Division I. Il a remporté le tournoi de la WAC de 2018[18], qualifiant ainsi le programme pour le premier championnat de la NCAA de son histoire[19].

Durant le semestre du printemps 2019, Schellas Hyndman a prolongé de deux ans[20]. Il devient le cinquième entraîneur de Division I de l’histoire de la NCAA, à avoir remporté sa 500e victoire le lors d'une victoire de 3-0 face au Norse de Northern Kentucky (en)[21]. Il est intronisé au Temple de la renommée du United Soccer Coaches le [22],[23].

Statistiques

Statistiques d'entraîneur de Schellas Hyndman au [24],[25]
Club Début Fin Résultats
M V N D V. %
Eastern Illinois Panthers (en)
1977 1983 133 98 11 24 73,68
SMU Mustangs
1984 2008 504 368 38 98 73,02
FC Dallas
201 73 60 68 36,32
Grand Canyon Antelopes (en)
93 37 9 47 39,78
Total sur la carrière 931 576 118 237 61,19

Palmarès

En tant que joueur

  • Avec les
    Panthers d'Eastern Illinois (en)
    • Champion du championnat de la NAIA (en) en 1969

En tant qu'entraîneur

  • Avec les
    Panthers d'Eastern Illinois (en)
    • Vainqueur de la saison régulière de l'AMCU en 1983
  • Avec les
    Mustangs de SMU
    • Vainqueur de la saison régulière de la WAC en 1997, 1998 et 1999
    • Champion du tournoi de la WAC (en) en 1997
    • Vainqueur de la saison régulière de la MVC en 2000, 2001, 2002 et 2004
    • Champion du tournoi de la MVC (en) en 2001, 2003 et 2004
    • Vainqueur de la saison régulière de la CUSA en 2005 et 2006
    • Champion du tournoi de la CUSA (en) en 2006
  • Avec les
    Antelopes de Grand Canyon (en)
    • Champion du tournoi de la WAC (en) en 2018

Vie privée

Schellas Hyndman est également un entraîneur de daitōryū aikijūjutsu et enseigne la discipline depuis plus de 25 ans[26],[27]. Il est ceinture noire du 10e degré de Juko-Kai[28]. Il est marié à Kami Hyndman et a trois enfants, Tony, Jaime et Tamara[29]. Son petit-fils Emerson Hyndman joue actuellement pour Atlanta United en Major League Soccer[30],[31].

Notes et références

  1. (en) Neil Davidson, « MLS Cup: FC Dallas coach Schellas Hyndman a man of many talents », sur cp24.com,
  2. (en) « EIU Soccer Star Hyndman Living a Dream as Coach of FC Dallas », sur eiu.edu,
  3. (en) « Fiche de Schellas Hyndman », sur gculopes.com
  4. (en) « Grand Canyon Hires Hyndman as Men's Soccer Coach », sur wacsports.com,
  5. (en) « Former Panther Named FC Dallas Coach », sur eiupanthers.com,
  6. (en) Brad Namdar, « Legendary SMU coach Hyndman now success for FC Dallas », sur smudailycampus.com,
  7. (en) « 2016 EIU MSOC Guide », sur eiu_ftp.sidearmsports.com
  8. (en) « Schellas Hyndman talks NCAA schedule on his return to sidelines with Grand Canyon U », sur soccerwire.com
  9. (en) « Panthers in the Pros », sur eiupanthers.com,
  10. (en) « Schellas Hyndman Selected to His Alma Mater's Athletic Hall of Fame », sur smumustangs.com,
  11. (en) Guy Bellaver, « Three hundred and counting… », sur smudailycampus.com,
  12. (en) « Schellas Hyndman Goes for 400th Career Victory Friday Night », sur smumustangs.com,
  13. (en) « Schellas Hyndman (2015) - Hall of Fame - SMU Athletics », sur smumustangs.com
  14. (en) « Hyndman Introduced as FC Dallas Head Coach », sur oursportscentral.com,
  15. (en) Espen Indrisano, « Former FC Dallas Head Coach Schellas Hyndman Inducted Into The United Soccer Coaches Hall Of Fame », sur fcdallas.com,
  16. (en) « Schellas Hyndman to Step Down as Head Coach of FC Dallas », sur oursportscentral.com,
  17. (en) Janie Magruder, « New coach, stadium kick GCU soccer into overdrive », sur gcu.edu,
  18. (en) Josh Hauser, « Lopes claim WAC Tournament title », sur gculopes.com,
  19. (en) Josh Hauser, « WAC champs set for tournament », sur gculopes.com,
  20. Florian Maugé, « Enquête : À Grand Canyon University, La Détérioration du Programme Soccer par Les Méthodes Dictatoriales de Schellas Hyndman », sur culturesoccer.com,
  21. (en) Paul Coro, « Hyndman joins 4 in DI 500-win club », sur gculopes.com,
  22. (en) « United Soccer Coaches Hall of Fame », sur unitedsoccercoaches.org
  23. (en) Cassidy Mace, « GCU's Hyndman Headed to Hall of Fame », sur unitedsoccercoaches.org,
  24. (en) « Fiche de Schellas Hyndman », sur stats.ncaa.org
  25. « Fiche de Schellas Hyndman (manageur) », sur transfermarkt.fr
  26. (en) Brian Lewis, « Henry vs Hartman; the fracas in Dallas », sur nypost.com,
  27. (en) « Playoffs in Profile: Success no surprise for devoted Hyndman », sur fcdallas.com,
  28. (en) Felipe Cardenas, « In Atlanta, Emerson Hyndman focuses on the present after tough times with Bournemouth and the U.S. », sur theathletic.co.uk,
  29. (en) « Fiche de Schellas Hyndman », sur smumustangs.com
  30. (en) « Emerson Hyndman plano teen and grandson of FC Dallas coach excelling in England », sur dallasnews.com,
  31. (en) Kristan Heneage, « From Texas to Craven Cottage: Emerson Hyndman could be America's next star », sur theguardian.com,
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Schellas Hyndman
Listen to this article