For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Siège de Paris (1429).

Siège de Paris (1429)

Siège de Paris
Description de cette image, également commentée ci-après
Jeanne d'Arc à la porte Saint-Honoré lors du siège de Paris de 1429. Miniature issue du manuscrit de Martial d'Auvergne, Les Vigiles de Charles VII, vers 1484, BnF, fo 6 vo.
Informations générales
Date 3 - 8 septembre 1429
Lieu Paris
Issue Échec français
Belligérants
Arms of France (France Moderne).svg
Royaume de France
Royal Arms of England (1470-1471).svg
Royaume d'Angleterre
Arms of the Duke of Burgundy (1404-1430).svg
État bourguignon
Commandants
Arms of France (France Moderne).svg
Charles VII de France
Coat of Arms of Jeanne d
Jeanne d'Arc
Arms of Jean dAlencon.svg
Jean II d'Alençon
Blason famille Brosse.svg
Jean de Brosse
Armoiries des compagnons de Jeanne d
Gilles de Rais
Blason ville fr Villiers-Adam (Val-d
Jean de Villiers
Blason ville fr Villiers-le-Morhier (Eure-et-Loir).svg
Simon Morhier
Forces en présence
10,000 hommes3,000 hommes
Pertes
500 morts
1,000 blessés

Batailles

Coordonnées 48° 51′ 24″ nord, 2° 21′ 07″ est
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Siège de Paris
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Siège de Paris

Le siège de Paris est entrepris en 1429 par les troupes françaises du roi Charles VII, sous l'impulsion notable de Jeanne d'Arc, en vue de prendre la cité tenue par les alliés anglo-bourguignons. Les troupes royales ne parviennent pas à entrer dans Paris, défendue par le gouverneur Jean de Villiers de L'Isle-Adam et le prévôt Simon Morhier.

Préambule

Marche d'approche de Paris par Jeanne d'Arc.
Marche d'approche de Paris par Jeanne d'Arc.

Après la prise de Paris par Henri V d'Angleterre en 1420, l'administration anglaise se montre favorable aux bourgeois de Paris, en confirmant leurs anciens privilèges et en accordant même de nouveaux.

Les Parisiens ont accepté les Anglais surtout par haine de Charles VII et du parti Armagnac qu'ils estiment menacer les nombreuses libertés obtenues par la ville au fil des siècles.

Après la bataille de Montépilloy, le , Jeanne d'Arc et le duc Jean II d'Alençon prennent Saint-Denis, ville située au nord de Paris.
Le , Charles VII signe la trêve de Compiègne qui excepte de l'armistice Saint-Denis, déjà pris, Saint-Cloud, Vincennes, Charenton et Paris[1].

Le siège

Marche d'approche de Paris par Jeanne d'Arc et le sire de Saint-Vallier.
Marche d'approche de Paris par Jeanne d'Arc et le sire de Saint-Vallier.

Début septembre, Charles VII établit son camp vers la butte Saint-Roch[2].

Le , Jeanne d'Arc accompagnée des ducs d'Alençon et de Bourbon, des comtes de Vendôme et de Laval, de Gilles de Rais, Lahire et de leurs troupes, loge dans le village de la Chapelle. Après avoir effectué pendant plusieurs jours des reconnaissances et des escarmouches sur diverses portes de Paris, la Pucelle prie dans la chapelle Sainte-Geneviève.

Après une nuit de repos au château de Monceau, au petit matin du jeudi , Jeanne d'Arc, le duc d'Alençon ainsi que les maréchaux Gilles de Rais et Jean de Brosse de Boussac partent du village de La Chapelle pour donner l'assaut à la porte Saint-Honoré. Jeanne d'Arc fait installer des couleuvrines sur la butte Saint-Roch pour soutenir l'attaque[3],[4].
Les Parisiens, croyant que les Armagnacs veulent détruire la ville de fond en comble, font une vigoureuse défense. Tentant de franchir le fossé en eau devant la porte[n 1], Jeanne d'Arc est blessée d'un carreau d'arbalète à la cuisse[6].

Jeanne est ramenée à son logis de La Chapelle. Bien qu'elle ait souhaité reprendre l'attaque de Paris, le roi donne ordre de se replier sur l’abbaye de Saint-Denis. Après 4 heures d'assaut, le roi sonne la retraite.

Bilan

La ville n'étant défendue que par 2 000 Anglais environ[2], c'est bien la population parisienne, commandée par le prévôt Simon Morhier et le gouverneur Jean de Villiers de L'Isle-Adam, qui force le roi de France à la retraite.
Ayant échoué par la force, Charles VII cherche à prendre la ville autrement. En 1430, il fomente un complot qui, découvert par les Anglais, échoue et fait périr six Parisiens sur l'échafaud[2].

Notes et références

Notes

  1. Il s'agit d'un fossé à sec de près de trois mètres de profondeur par endroits, qui renforce le grand fossé rempli d'eau protégeant l'enceinte de Charles V[5].

Références

  1. Lefèvre-Pontalis 1885, p. 5-15.
  2. a b et c Pierre Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle volume 12
  3. Paris, le guide vert, Éditions Michelin, (ISBN 2-06-700352-6)
  4. http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre11229-chapitre50020.html
  5. Couget 1925, p. 22.
  6. Jean Chartier, Chronique de Charles VII, roi de France, édition établie par Auguste Vallet de Viriville, tome I, p. 109, Paris, Pierre Jannet, 1858. Une plaque se trouve au mitoyen des nos 161 et 163 de la rue Saint-Honoré, due au sculpteur Maxime Real del Sarte ; une seconde plaque identique se trouve dans la cour du no 15 de la rue de Richelieu, à l'emplacement où Jeanne fut blessée

Sources primaires

Bibliographie

Article connexe

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Siège de Paris (1429)
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on