For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Smbat VIII Bagratouni.

Smbat VIII Bagratouni

Smbat VIII
Titre
Sparapet
Prédécesseur Achot IV
Successeur Achot V
Biographie
Dynastie Bagratides
Date de décès
Père Achot IV
Conjoint Hripsime
Enfants Achot V, Smbat, Chapouh, Mouchel, Abas, deux filles

Smbat VIII Bagratouni (en arménien Սմբատ Ը Բագրատունի), Smbat Ablabas (Սմբատ Աբլաբաս) ou Smbat Khostovanogh (Սմբատ Խոստովանող, « Smbat le Confesseur » ; mort en 862) est un prince arménien de la famille des Bagratides, sparapet d'Arménie de 826 à 856.

Biographie

Smbat est le fils cadet d'Achot IV, prince des princes d'Arménie.

À la mort de son père, en 826, il partage les biens de son père avec son frère Bagrat II Bagratouni. Bagrat reçoit le Taron, le Khoïth et le Sassoun, c'est-à-dire la haute vallée de l'Euphrate, et Smbat l'Araxe et le titre de sparapet (« généralissime »). Les Arméniens supportent mal la domination arabe, mais Smbat parvient à faire révoquer le gouverneur arabe en 840, et toute l'Arménie se révolte de 842 à 847. Bagrat est capturé en 851 et envoyé à la cour abbasside où il est obligé de se convertir à l'islam. Il y finit ses jours en captivité[1].

Loin d'intimider les Arméniens, la traîtrise de l'émir Yousouf, qui a capturé par ruse Bagrat, renforce leur détermination à ne pas subir le joug arabe. Ils se révoltent à nouveau et tuent l'émir. Le calife envoie alors le mercenaire turc Bougha contre les révoltés. Ce dernier ravage l'Arménie de 852 à 855, massacre les Arçrouni du Vaspourakan et fait prisonniers les fils de Bagrat, qu'il envoie chargés de fers à Bagdad. Dans l'espoir d'obtenir la clémence de Bougha, Smbat essaie de s'allier à lui, mais celui-ci l'envoie avec plusieurs autres chefs arméniens sous bonne garde à la cour abbasside. Le calife Ja`far al-Mutawakkil ordonne aux chefs arméniens de se convertir à l'islam. Beaucoup acceptent, espérant une libération qui ne vient pas, certains, dont Smbat, refusent et sont martyrisés.

Union et postérité

D'une certaine Hripsime, il a[2] :

  • Achot V (° 820  890), sparapet puis prince des princes d'Arménie, puis roi d'Arménie sous le nom d'Achot Ier Medz ;
  • Smbat ;
  • Chapouh, corégent de Mokk ;
  • Mouchel, prince de Mokk en 855 ;
  • Abas, sparapet ;
  • une fille, mariée à Bagrat Ier Bagratouni, duc de Tao inférieur (en Géorgie) ;
  • une fille mariée à Gouaram V, prince de Djavakheti mort en 881.

Notes et références

  1. René Grousset, L'Empire du Levant : Histoire de la Question d'Orient, Paris, Payot, coll. « Bibliothèque historique », (réimpr. 1979), 648 p. (ISBN 978-2-228-12530-7), p. 131.
  2. (en) Foundation for Medieval Genealogy : rois d'Arménie (Bagratides).

Bibliographie

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Smbat VIII Bagratouni
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.