Souvenir d'Alphonse Lavallée - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Souvenir d'Alphonse Lavallée.

Souvenir d'Alphonse Lavallée

'Souvenir d'Alphonse Lavallée'

'Souvenir d'Alphonse Lavallée' in Journal des roses, février 1901.

Type Hybride remontant
Obtenteur Verdier
Pays France
Année 1884
Nom d'après Pierre Alphonse Martin LavalléeVoir et modifier les données sur Wikidata

'Souvenir d'Alphonse Lavallée' est un cultivar de rosiers hybrides remontants, obtenu en 1884 par le rosiériste français Charles Verdier (1821-1893)[1],[2]. Pierre Alphonse Martin Lavallée[3] était un passionné d'arbres et d'arbustes, fondateur en 1857 de l'arboretum du château de Segrez, à Saint-Sulpice-de-Favières, président de la Société nationale d'horticulture de France et auteur d'une étude sur Rosa viridiflora, parue post mortem en 1886 dans L'Horticulteur français[4].

Description

Le buisson au feuillage mat de ce rosier s'élève à 80 cm et donne des fleurs doubles de 8 cm de diamètre en moyenne à l'aspect velouté et au parfum capiteux[5]. Elles sont pourpres avec des reflets violacés en fin de floraison[6]. Celle-ci se déroule en juin avec des remontées à l'automne plus légères. Ses rameaux souples sont presque inermes[7].

Ce rosier ne doit pas être exposé au soleil brûlant de l'été pour conserver la couleur de ses roses. Il résiste à des températures hivernales de l'ordre de -15°. On peut notamment l'admirer à l'Europa-Rosarium de Sangerhausen.

  • Rose 'Souvenir d'Alphonse Lavallée' à Sangerhausen
    Rose 'Souvenir d'Alphonse Lavallée' à Sangerhausen
  • Rose 'Souvenir d'Alphonse Lavallée' à Sangerhausen
    Rose 'Souvenir d'Alphonse Lavallée' à Sangerhausen

Notes et références

  1. Marie-Thérèse Haudebourg, op. cit.
  2. Installé à Ivry-sur-Seine.
  3. À ne pas confondre avec son père au même prénom, Alphonse Lavallée, fondateur de l'ancêtre de l'École centrale Paris.
  4. François Joyaux, op. cit.
  5. 'Souvenir d'Alphonse Lavallée' dans le catalogue des Rosiers du Berry.
  6. 'Souvenir d'Alphonse Lavallée' dans le catalogue Guillot.
  7. Cochet, Journal des roses, 1902, page 7.

Bibliographie

  • Marie-Thérèse Haudebourg, Roses Jardins, 2002, Hachette, page 94
  • François Joyaux, Nouvelle Encyclopédie des roses anciennes, Ulmer, 2005, p. 226
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Souvenir d'Alphonse Lavallée
Listen to this article