Sport à Taïwan - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Sport à Taïwan.

Sport à Taïwan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sport à Taïwan

Comité olympique Chinese Taipei Olympic Committee (CTOC)
Sport national baseball
Palmarès olympique
Médaille d'or olympiqueMédaille d'argent olympiqueMédaille de bronze olympique
Médailles3714

Le sport est une activité populaire à Taïwan. Parmi les sports les plus appréciés, on retrouve entre autres le baseball et le basket-ball.

En raison d'une relation complexe avec la république populaire de Chine sur le statut de Taïwan, les sportifs taïwanais évoluent généralement sous le nom et la bannière de Taipei chinois, également connu sous son nom anglais Chinese Taipei, plutôt que sous les noms de Taïwan ou république de Chine[1].

Disciplines

Baseball

Chien-Ming Wang, joueur professionnel taïwanais, ici sous le maillot des Yankees de New York en avril 2009.
Chien-Ming Wang, joueur professionnel taïwanais, ici sous le maillot des Yankees de New York en .

Le baseball est un sport très populaire à Taïwan, de la même manière qu'il l'est aux États-Unis et au Japon[2], et est considéré comme le sport national taïwanais[3].

L'implantation du sport sur l'île est due à la période de domination japonaise sur le territoire insulaire[4].

Il rencontre un succès populaire étant donné qu'il est pratiqué dès le plus jeune âge[2], également dû au premier succès des jeunes Taïwanais en Little League Baseball à Williamsport en 1969[3],[5].

Le pays bénéficie d'un championnat de haut niveau, la Chinese Professional Baseball League créée en 1989. Le , le stade municipal de baseball de Taipei accueille la toute première rencontre du championnat. Ce match opposant les Brothers Elephants (en) aux Uni-President Lions (en)[6],[7] est joué devant 14 350 spectateurs ; la victoire revient aux Lions sur le score de 4-3[7]. La ligue traverse plusieurs scandales impliquant des paris sportifs, pratique déclarée inégale par le gouvernement taïwanais : après 102 cas de paris impliquant 222 personnes en 2008, un second scandale éclate la saison suivante, impliquant principalement 26 des joueurs des Brother Elephants (en). La CPBL voit alors son nombre d'équipes participantes tomber de sept à quatre, et son affluence drastiquement chuter, le public préférant se tourner vers les matchs télévisés de MLB, ou même vers le championnat taïwanais de basket-ball. Le président Ma Ying-jeou intervient alors pour instaurer des groupes de travail afin de rehausser la réputation de la ligue ainsi qu'éradiquer toute fraude. Son image s'est ainsi depuis largement améliorée[2],[3].

Plusieurs joueurs taïwanais ont évolué sous les couleurs des franchises professionnelles américaines de la Ligue majeure de baseball, entre autres Chien-Ming Wang, jouant entre autres pour les Yankees de New York[2].

L'équipe nationale masculine se place généralement autour de la 4e place au classement mondial de la WBSC Baseball[8] ; elle se place le à la 3e place, sa meilleure place derrière le Japon et les États-Unis[9].

Basket-ball

Cyclisme

8e étape du Tour de Taïwan 2008, dans les rues de Taipei.
8e étape du Tour de Taïwan 2008, dans les rues de Taipei.

Le pays accueille le Tour de Taïwan, course cycliste par étapes depuis 1978. L'épreuve est créée à l'initiative de King Liu (en), fondateur de Giant, marque taïwanaise de vélos[10]. Reconnue en 2005 comme une compétition de l'UCI Asia Tour[11], elle est promue et reclassée en catégorie 2.1 à partir de l'édition 2012[12],[11].

Jeux olympiques

Le Taipei chinois décroche sa première médaille d'or lors des Jeux olympiques d'été de 2004, enregistrant alors son meilleur bilan avec deux médailles d'or, deux médailles d'argent et une médaille de bronze[13].

Infrastructures

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Équipement sportif à Taïwan.

Le plus grand équipement sportif de Taïwan est le stade national de Kaohsiung[14].

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Damien Durand, « Le grand numéro d'équilibriste de la diplomatie taïwanaise », sur www.slate.fr, Slate, (consulté le 7 décembre 2016).
  2. a b c et d (en) Ralph Jennings, « Baseball was nearly dead in Taiwan after a major cheating scandal. Here’s how it made a comeback », sur www.latimes.com, Los Angeles Times, (consulté le 7 novembre 2016).
  3. a b et c (en) « How can we save Taiwan's national sport ? », sur www.chinapost.com.tw, The China Post, (consulté le 7 novembre 2016).
  4. (en) Joseph Yeh, « Taiwan Baseball a new rallying point for national pride », sur www.culture.tw, (consulté le 12 juillet 2015).
  5. (en) « Little League Chronology », sur www.littleleague.org via archive.org, Little League Baseball (consulté le 14 mai 2007).
  6. (en) Joseph Yeh, « Taiwan Baseball a new rallying point for national pride », sur www.taiwannews.com.tw, Taiwan News, (consulté le 9 novembre 2017).
  7. a et b (en) « Today in CPBL history: first CPBL game (17 March 1990) », sur cpblstats.com, (consulté le 9 novembre 2017).
  8. (en) « Rankings - WSBC », sur www.wbsc.org, WSBC (consulté le 7 novembre 2016).
  9. (en) H. H. Lin, Flor Wang, « Taiwan ranks as world's 3rd strongest baseball power », sur focustaiwan.tw, (consulté le 7 novembre 2016).
  10. Kobe Chen, « Le Tour de Taiwan passe par les étoiles », sur taiwaninfo.nat.gov.tw, Taiwan Info, (consulté le 20 novembre 2016).
  11. a et b (en) « Le Tour de Taiwan prend le départ demain », sur taiwaninfo.nat.gov.tw, Taiwan Info, (consulté le 20 novembre 2016).
  12. (en) Patrick McQuaid, « Tour de Taiwan - UCI President's Message », sur tourdetaiwan.org.tw, Tour de Taïwan, (consulté le 20 novembre 2011).
  13. (en) Lin Chieh-yu, « Team Taiwan satisfied as 2004 Athens Olympics end », sur www.taipeitimes.com, Taipei Times, (consulté le 20 novembre 2016).
  14. (en) « Stadiums in Taiwan », sur www.worldstadiums.com (consulté le 20 novembre 2016).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Sport à Taïwan
Listen to this article