Stade olympique - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Stade olympique.

Stade olympique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un stade olympique est un stade dans lequel se sont déroulés des Jeux olympiques. Certains sont construits pour l'occasion alors que d'autres existant déjà sont choisis pour l’événement.

Jeux olympiques d'été

Pour les Jeux olympiques d'été, le stade olympique désigne le stade qui accueille les compétitions d'athlétisme.

Traditionnellement, c'est dans ce lieu que se déroulent les cérémonies d'ouverture et de clôture. Le seul stade olympique qui n'a pas accueilli ces deux cérémonies est le stade olympique João Havelange de Rio de Janeiro, en 2016 : les cérémonies se sont déroulées dans le stade Maracanã. En outre, en 2028, la cérémonie d'ouverture se déroulera à la fois dans le stade olympique (Los Angeles Memorial Coliseum) et dans un stade annexe (Los Angeles Stadium at Hollywood Park).

Année Ville Pays Nom du stade Nom original Capacité lors des Jeux Illustration Commentaires
I 1896 Athènes
 Royaume de Grèce
Stade panathénaïque Παναθηναϊκό Στάδιο 80 000
Construit en 330 av. J.-C. et inauguré en 329 av. J.-C., le stade panathénaïque accueillit les Jeux olympiques antiques jusqu'en 393 ap. J.-C., date de l'abolition de ces derniers par l'Empereur Théodose Ier.
II 1900 Paris
France
Vélodrome de Vincennes 20 000
III 1904 Saint-Louis
États-Unis
Francis Field 25 000
1906 Athènes
 Royaume de Grèce
Stade panathénaïque Παναθηναϊκό Στάδιο 80 000
Disputés pour célébrer l'anniversaire des 10 ans des Jeux olympiques modernes, ils furent ultérieurement considérés comme non officiels par le CIO.
IV 1908 Londres
 Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
White City Stadium 93 000
V 1912 Stockholm
Suède
Stade olympique de Stockholm Stockholms Olympiastadion 25 000
VI 1916 Jeux attribués à Berlin (
Allemagne
). Annulés à cause de la Première Guerre mondiale.
VII 1920 Anvers
Belgique
Stade olympique d'Anvers Olympisch Stadion Antwerpen 35 000
VIII 1924 Paris
France
Stade olympique de Colombes 45 000
Renommé "Stade olympique Yves-du-Manoir" en 1928.
IX 1928 Amsterdam
Pays-Bas
Stade olympique d'Amsterdam Olympisch Stadion Amsterdam 34 000
X 1932 Los Angeles
États-Unis
Los Angeles Memorial Coliseum 101 574
XI 1936 Berlin
 Reich allemand
Stade olympique de Berlin Olympiastadion Berlin 100 000
XII 1940 Jeux attribués à Tokyo (
Japon
). Annulés à cause de la Seconde Guerre mondiale.
XIII 1944 Jeux attribués à Londres (
Royaume-Uni
). Annulés à cause de la Seconde Guerre mondiale.
XIV 1948 Londres
Royaume-Uni
Stade de Wembley Wembley Stadium 127 000
Démoli en 2003 afin de laisser place à un nouveau stade.
XV 1952 Helsinki
Finlande
Stade olympique d'Helsinki Helsingin Olympiastadion 70 000
XVI 1956 Melbourne
Australie
Melbourne Cricket Ground 104 000
XVII 1960 Rome
Italie
Stade olympique de Rome Stadio olimpico di Roma 65 000
XVIII 1964 Tokyo
Japon
Stade olympique national 国立霞ヶ丘陸上競技場 90 000
XIX 1968 Mexico
Mexique
Stade olympique universitaire (Mexico) Estadio Olímpico Universitario 83 700
XX 1972 Munich
Allemagne de l'Ouest
Stade olympique de Munich Olympiastadion München 80 000
XXI 1976 Montréal
Canada
Stade olympique de Montréal 73 286
XXII 1980 Moscou
Union soviétique
Stade Central Lénine Гранд Арена Центрального стадиона имени Ленина 103 000
Rebaptisé "Stade Loujniki" (Стадион «Лужники») en 1992.
XXIII 1984 Los Angeles
États-Unis
Los Angeles Memorial Coliseum 92 516
XXIV 1988 Séoul
Corée du Sud
Stade olympique de Séoul 서울올림픽주경기장 100 000
XXV 1992 Barcelone
Espagne
Stade olympique de Montjuïc Estadi Olímpic de Montjuïc 55 926
Rebaptisé "Stade olympique Lluís-Companys" (Estadi Olímpic Lluís Companys) en 2001.
XXVI 1996 Atlanta
États-Unis
Centennial Olympic Stadium 85 000
Reconverti en stade de baseball après les Jeux olympiques : le Turner Field. En 2017, le stade est une nouvelle fois reconfiguré, cette fois pour le football américain, et renommé Georgia State Stadium.
XXVII 2000 Sydney
Australie
Stadium Australia 110 000
Rebaptisé "Telstra Stadium" en 2002, puis "ANZ Stadium" en 2007.
XXVIII 2004 Athènes
Grèce
Stade olympique d'Athènes Ολυμπιακό Στάδιο Αθήνας 71 030 Le Stade panathénaïque, qui fut le stade olympique des JO de 1896, ne servit donc plus de stade olympique en 2004. Il accueillit toutefois plusieurs compétitions durant les Jeux.
XXIX 2008 Pékin
Chine
Stade national de Pékin 北京国家体育场 91 000
XXX 2012 Londres
Royaume-Uni
Stade olympique de Londres London Olympic Stadium 80 000
XXXI 2016 Rio de Janeiro
Brésil
Stade olympique João Havelange Estádio Olímpico João Havelange 60 000
Les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux olympiques ne se déroulèrent pas dans le stade olympique, mais dans le Stade Maracanã, qui possède une plus grande capacité (78 838 spectateurs). En outre, le stade olympique João Havelange a été renommé stade Nilton Santos en 2017.
XXXII 2020 Tokyo
Japon
Stade olympique national 国立霞ヶ丘陸上競技場 80 000
Une rénovation du stade est en projet.
XXXIII 2024 Paris
France
Stade de France 75 000
XXXIV 2028 Los Angeles
États-Unis
Los Angeles Memorial Coliseum 93 000
La cérémonie d'ouverture se déroulera dans deux stades différents. Elle débutera au Los Angeles Memorial Coliseum et se terminera au Los Angeles Stadium at Hollywood Park, une première dans l'histoire des Jeux olympiques.

Jeux olympiques d'hiver

Vu que les Jeux olympiques d'hiver n'accueillent pas de compétition d'athlétisme, des "stades olympiques" ne sont pas construits de manière systématique à cette occasion. Dès lors, il n'est pas rare que les cérémonies d'ouverture et de clôture aient lieu dans d'autres types d'infrastructures possédant des tribunes (stade de hockey, tremplin de saut à ski, etc.). Plusieurs stades olympiques furent néanmoins construits dans le cadre de Jeux olympiques d'hiver[1] :

Autres stades olympiques

Mais il peut s'agir aussi, de stades construits pour accueillir des Jeux olympiques, lorsque la candidature de la ville n'a pas été retenue, tels :

Année Ville Pays Nom du stade Nom original Capacité Illustration Commentaires
1969 Serravalle Saint-Marin Stadio Olimpico 7 000
1984 Téhéran
Iran
Stade Azadi استاديوم آزادی 90 000
Plus grand stade de Téhéran et d'Iran.
2004 Séville
Espagne
Stade olympique de Séville Estadio de La Cartuja 57 619
Deuxième plus grand de Séville derrière le stade Benito-Villamarín (60 720 places) et devant le stade Ramón Sánchez Pizjuán (43 883 places), tous deux utilisés principalement pour le football.
2008 Istanbul
Turquie
Stade olympique Atatürk Atatürk Olympiyat Stadyumu 75 145
Plus grand stade d'Istanbul et de Turquie.
2020 Bakou
Azerbaïdjan
Stade olympique de Bakou Bakı Olimpiya Stadionu 69 870
Plus grand stade de Bakou et d'Azerbaïdjan. A accueilli la première édition des jeux européens en 2015.

Ou lorsque des matches ou des compétitions s'y sont tenus :

Jeux olympiques concernés Ville Pays Nom du stade Nom original Capacité lors des jeux Illustration Commentaires
Rome 1960 Grosseto
Italie
Stade olympique de Grosseto Stadio Comunale Olimpico 12 000
A accueilli trois matches du tournoi olympique de football des Jeux olympiques de 1960 : Bulgarie - Turquie, France - Inde et Grande-Bretagne - Taïwan. A été renommé en l'honneur du joueur du club de football local US Grosseto 1912, Carlo Zecchini.
Sarajevo 1984 Sarajevo
Yougoslavie
[2]
Stade olympique Koševo Olimpijski stadion Koševo 50 000
Ce stade bâti en 1947 a accueilli la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 1984. Son nom est tiré du quartier de Sarajevo où il est situé. Il a été renommé "stade Asim-Ferhatović-Hase", un footballeur yougoslave des années et 1950 et 1960, en 2004.

Voir aussi

Notes et références

  1. « Major Stadia of the Winter Olympics Games » (consulté en 22août 2019)
  2. Sarajevo est actuellement la capitale de la Bosnie-Herzégovine après avoir fait sécession de la Yougoslavie en 1992.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Stade olympique
Listen to this article