Stade olympique Lluís-Companys - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Stade olympique Lluís-Companys.

Stade olympique Lluís-Companys

Stade olympique Lluís Companys
Estadi Olímpic Lluís Companys
Généralités
Noms précédents
Estadi Olímpic de Montjuïc
Adresse
Avinguda de l'Estadi, 54
08038 Barcelone, Catalogne
Construction et ouverture
Ouverture
20 mai 1929
Architecte
Pere Domènech i Roura
Rénovation
1989, 2010
Utilisation
Clubs résidents
RCD Espanyol (1997 à 2009)
Dragons de Barcelone (1991 à 2003)
Équipe de Catalogne de football
USA Perpignan (occasionnellement)
Propriétaire
Ville de Barcelone
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
55 121
Affluence record
Complet
Dimensions
105 × 70 m
Patrimonialité
Localisation
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Géolocalisation sur la carte : Catalogne
Géolocalisation sur la carte : Province de Barcelone
Géolocalisation sur la carte : Barcelone

Le stade olympique Lluís Companys — (en catalan : Estadi Olímpic Lluís Companys) et (en espagnol : Estadio Olímpico Lluís Companys) — communément connu sous le nom de « stade de Montjuïc » en raison de sa localisation, est un stade olympique de 60 713 places situé à Barcelone en Catalogne.

Il est localisé sur la colline de Montjuïc au centre sud-ouest de la ville.

Historique

Construit à l'origine à l'occasion de l'exposition universelle de 1929 de Barcelone, il est entièrement reconstruit et agrandi en 1989 à l'occasion des Jeux olympiques d'été de Barcelone de 1992 par l'architecte japonais Arata Isozaki.

En 2001, le stade est rebaptisé « stade olympique Lluís Companys » en hommage au président de la généralité de Catalogne exécuté par les autorités franquistes en 1940 : Lluís Companys.

Jusqu'en 1975, le stade sert de paddock à l'occasion du Grand prix d'Espagne de Formule 1. Pour des raisons de sécurité, les coureurs cette année-là étaient prêts à boycotter ce grand prix mais deux raisons permettent finalement à la course de se dérouler : le fait que tout était en place (les voitures et les équipes) et la réaction du régime de Franco. Cependant, la tragédie n'est pas évitée, bien que le double vainqueur Emerson Fittipaldi se soit retiré au bout d'un seul tour. Au 26e tour, la voiture de Rolf Stommelen sort dans le décor, tuant quatre spectateurs. La course est arrêtée et la victoire attribuée à Jochen Mass, bien que la moitié des points seulement soient distribués. C'est le dernier grand prix organisé su Stade olympique.

Le stade a également servi au RCD Espanyol de 1997 à 2009, jusqu'à ce qu'un nouveau stade soit construit à quelques kilomètres : le stade Cornellà-El Prat.

Refaite en bleu à l'occasion des championnats d'Europe d'athlétisme du au , la piste d'athlétisme barcelonaise a été fabriquée par Mondo, une Mondotrack FTX, à partir d'une surface synthétique considérée comme la plus rapide jamais développée[1]. C'est cette même firme qui avait conçu la piste des JO 1976 à Montréal, celle des JO 2008 de Pékin ou celle des mondiaux en salle de Doha.

En , le stade accueille pour la première fois un match de rugby. Il s'agit d'une rencontre de rugby à XIII comptant pour la Super League anglaise et opposant les Dragons catalans aux Warrington Wolves. L'affluence s'élève à 18 500 spectateurs. En , le stade accueille pour la première fois un match de rugby à XV, opposant l'USA Perpignan et le RC Toulon en quart de finale de H-Cup, le stade est alors complet.

Événements

Galerie

  • Façade extérieure du Stade olympique Lluís-Companys vue depuis le Paseig de Minici Natal.
    Façade extérieure du Stade olympique Lluís-Companys vue depuis le Paseig de Minici Natal.
  • Partida USAP - Tolon
    Partida USAP - Tolon

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Stade olympique Lluís-Companys
Listen to this article